Drame, Horreur, Thriller

INSTINCT DE SURVIE (2016) ★★★★★


Instinct de survie (2016)

 

Synopsis : Nancy surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu’elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Jaume Collet-Serra
Scénaristes : Anthony Jaswinski
Acteurs : Blake Lively, Óscar Jaenada, Brett Cullen
Musique : Marco Beltrami
Genre : Drame, Horreur, Thriller
Durée : 1 heure 26 minutes
Date de sortie : 17 août 2016 (France), 24 juin 2016 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Ombra Films, Weimaraner Republic Pictures
Distribué par : Columbia Pictures
Titre original : The Shallows
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « The Shallows » ou « Instinct de survie » pour la version française, est un film thriller de survie, datant de 2016, réalisé par Jaume Collet-Serra, à qui l’on doit également « Run All Night » (2015). L’actrice principale est Blake Lively, qu’on a pu voir dans « The Town » (2010). À noter également la participation de Brett Cullen, qu’on a pu voir dans « L’Aube Rouge » (2012).

L’histoire proposée par « Instinct de Survie » nous amène à suivre une surfeuse échouée à 200 mètres de la plage, qui doit utiliser son intelligence et sa détermination à survivre face à l’attaque d’un grand requin blanc. Bien évidemment, et je serais même tenté de dire, instinctivement, on pense tout de suite aux films « Les Dents de la Mer », mais la référence s’arrête là, car l’histoire est toute autre. 

Initialement, c’était le réalisateur Louis Leterrier qui avait été sélectionné pour diriger « Instinct de Survie », mais il a abandonné le projet en juin 2015, conduisant les producteurs à confier cette tâche à Jaume Collet-Serra, étant considéré pour son travail antérieur. Ainsi, Jaume Collet-Serra a voulu orienter l’idée du film vers le thème de la survie plutôt que sur une simple histoire de créature. D’autre part, dès le début, le réalisateur a décidé de ne pas mettre l’accent sur l’aspect gore. Blake Lively a rejoint le casting en août 2015. Cette dernière s’est en partie inspirée du travail de son mari, Ryan Reynolds, dans un film au concept minimaliste, « Buried« . Pour le personnage de mouette, l’animal a été créé par l’intermédiaire d’effets spéciaux, notamment en utilisant une marionnette, car il a été considéré qu’il serait excessivement difficile de dresser un véritable oiseau pour obtenir le résultat recherché. 

Le tournage principal du film a débuté le 28 octobre 2015 à Nex South Wales, en Australie. Certaines scènes ont également été tournées à Lord Howe Island. Le tournage était originellement prévu sur la côte du golfe du Texas près de Galveston, mais les producteurs se sont vu refuser l’autorisation de filmer pour des raisons de sécurité. Une grande partie du film a été tournée dans un réservoir en utilisant des fonds bleus pour les effets ajoutés en post-production. Le réalisateur voulait éviter le look habituel que l’on rencontre habituellement dans les films similaires. Le requin a été conçu entièrement avec une imagerie générée par ordinateur, qui n’a été achevée que peu de temps avant le début de la campagne de la commercialisation du film. Blake Lively a exécuté plusieurs de ses propres cascades, y compris la scène où son personnage se casse le nez.

En date du 11 septembre 2016, « Instinct de Survie » a rapporté un peu plus de 55 millions de dollars en Amérique du Nord et 61 millions de dollars dans d’autres territoires pour un total mondial d’un peu plus de 116 millions de dollars, pour un budget de 17 millions de dollars.

Ces dernières années, il faut avouer que les films mettant en scène des requins étaient assez faibles. « Instinct de Survie » vient donc considérablement élever la note générale de ce genre cinématographique particulier. Le temps relativement court du film, soit environ 80 minutes laisse cependant tout le temps nécessaire à raconter une histoire relativement simple : comment survivre lorsqu’un grand requin blanc nous tourne autour et que l’on ait coincé sur un minuscule rocher…? 

Le scénario est basique, mais ce n’est en rien un reproche. Parfois, les meilleures choses sont les plus simples. La différence se dessine, selon Laurence et moi, sur plusieurs aspects. Le premier aspect, c’est la mise en scène. Comme souligné précédemment, Jaume Collet-Serra, ne sombre pas dans le gore à outrance, en montrant juste ce qu’il faut pour que l’on comprenne la notion de danger par la présence de ce prédateur des mers. La situation devient rapidement critique et le requin devient de plus en plus pressant, si j’ose dire. Le deuxième aspect, dans cette histoire purgée de personnage, c’est la qualité de l’interprétation de Blake Lively qui, elle aussi, évite d’en faire des tonnes, mais nous livre une prestation remarquable. La performance est autant physique qu’esthétique. Le travail de maquillage est absolument merveilleux. La belle jeune femme se transforme progressivement, notamment en raison de l’hémorragie dont elle est victime, mais également en raison d’un début de déshydratation. Le visage se modifie, en laissant apparaître progressivement des traits fatigués et anxieux, on le serait à moins… Enfin, le troisième et dernier aspect, c’est la photographie du film qui est totalement magnifique, présentant un décor de rêve, dans lequel le principal protagoniste va vivre un enfer. Les séquences de surf sont sublimement filmées, avec des images sub-aquatiques remarquables. C’est l’ensemble de ces aspects qui nous ont  incités à offrir la note maximum à ce film, qui aura agi sur nous comme un coup de cœur. 

« Instinct de Survie » doit faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 22 décembre 2016 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Instinct de Survie » est un excellent thriller de survie, disposant d’un scénario relativement simple, mais bénéficiant d’une mise en scène habilement gérée, d’effets spéciaux invisibles, et d’un décor somptueux. Le travail proposé par Blake Lively est réellement excellent. Le film propose une intrigue haletante de bout en bout, avec une tension permanente. Le réalisateur a choisi de suggérer plus que de montrer, ce qui permet d’amplifier le sentiment d’insécurité et de peur. De plus, le contraste entre la beauté du lieu et le danger que représente la présence du prédateur offre une dimension déroutante. Un film qui nous aura provoqué un coup de cœur…

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “INSTINCT DE SURVIE (2016) ★★★★★

  1. Cette critique énumère parfaitement tous les aspects du film que j’espérais retrouver, une fois installée devant mon écran. Mais ça n’a pas été le cas, ce film me laisse un goût amer dans la bouche, comme si c’était une gigantesque blague non-assumée… En deux mots, un navet en gros.

    En même temps, j’ai eu un problème dès le départ : là où le requin n’a aucun mal à couper en deux un bonhomme qui passe par là, Blake Lively par contre, elle a juste une morsure dans la jambe… Trois rangées de dents et une sacrée pression dans la machoire, ça aurait dû lui emporter un bout de cuisse quand même 😀

    Concernant le reste, tout est « trop ». La mouette, ses performances aquatiques, l’acharnement du requin alors qu’il a une baleine servie toute cuite à proximité et qu’il a dévoré trois pelés qui passaient par là (sans parler de la manière dont elle parvient à le sécher net au fond de l’eau)… Bref, je ne comprends pas.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Sweet Judas | 21/09/2016, 12 12 51 09519

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 166 006 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :