Action, Aventure, Drame

LAST KNIGHTS (2015) ★★★★★


Last Knights (2015)

 

Synopsis : Au Moyen Âge, dans une vaste contrée multiethnique, le seigneur Bartok est sommé de se rendre au château de l’empereur pour lui rendre hommage. Mais à son arrivée, il froisse l’influent ministre Gezza Mott en refusant de lui verser un pot de vin. S’ensuit un combat au cours duquel Bartok, bien qu’affaibli par une maladie incurable, passe près de tuer le ministre corrompu. Traduit en justice devant l’empereur, le vénérable seigneur est condamné à mort et, à la suggestion de Mott, exécuté par son propre commandant et héritier présomptif, le vaillant Raiden. De retour chez lui, ce dernier, rongé par la culpabilité, renoue avec les démons de l’alcool et repousse son épouse, qui ne le reconnaît plus. Le lieutenant de Raiden, ainsi que ses hommes, n’ont toutefois pas renoncé à se venger de l’infâme Gezza Mott. Lequel, en proie à la paranoïa, a réquisitionné des milliers de soldats pour le défendre.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Kazuaki Kiriya
Scénaristes : Michael Konyves, Dove Sussman
Acteurs : Clive Owen, Morgan Freeman, Cliff Curtis, Aksel Hennie, Peyman Moaadi, Ayelet Zurer, Shohreh Aghdashloo, Ahn Sung-ki
Musique : Nicolas Neidhardt, Satnam Ramgotra, Martin Tillman
Genre : Action, Aventure, Drame,
Durée : 1 heure et 55 minutes
Date de sortie : 03 avril 2015 (États-Unis)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Grindstone Entertainment Group, Luka Productions, Czech Anglo Productions
Distribué par : Lionsgate
Titre original : Last Knights
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « Last Knights » est un film d’action dramatique, datant de 2015, réalisé par Kazuaki Kiriya, à qui l’on doit également « Goemon » (2009), écrit par Michael Konyves et Dove Sussman, et librement inspiré par la légende des 41 Ronin. Les acteurs principaux sont Clive Owen, qu’on a pu voir dans « Duplicity » (2009), Morgan Freeman, qu’on a pu voir dans « Seven » (1995), Cliff Curtis, qu’on a pu voir dans « Colombiana » (2011)Ahn Sung-ki, qu’on a pu voir dans « La Princesse du Désert » (2001)Aksel Hennie, qu’on a pu voir dans « Seul sur Mars » (2015) et Shohreh Aghdashloo, qu’on a pu voir dans « L’Exorcisme d’Emily Rose » (2005).

L’histoire proposée par « Last Knights » est centrée sur une bande de guerriers qui cherchent à venger la perte de leur maître suite aux manipulations d’un ministre corrompu. L’histoire se déroule à une époque qui ressemble au moyen-âge européen, mais sans qu’il ne soit préciser de date, ni de lieu précis. On peut même aller jusqu’à en déduire qu’il s’agit d’un univers fictif où s’entremêlent des seigneurs de différentes ethnies, asiatiques, occidentaux, et africaines ou afro-américaines, bien que cela n’existait pas dans les temps anciens, tels que représentés dans ce film. 

Le scénario est bien écrit et reprend le déroulement de la trame telle qu’on la connaît par rapport à l’histoire des 47 Ronin, très populaire au Japon. La mise en scène insiste beaucoup sur la volonté des principaux protagonistes, et notamment sur le personnage de Raiden, interprété par Clive Owen, de faire croire qu’il lâche prise, afin de se faire oublier et ainsi contraindre au relâchement de la surveillance dont il fait l’objet, afin de fomenter sa vengeance. 

Le travail sur les décors est fabuleux, proposant un environnement fait de châteaux moyenâgeux aux voûtes impressionnantes, des fortifications imposantes, des meubles précieux, des tapisseries murales grandioses. Les costumes sont tout aussi merveilleux. La photographie apporte une note mélancolique au récit, qui on le sent, on le sait, ne peut que proposer une issue fatale (surtout quand on connaît l’histoire originale). La pluie est souvent présente ou une ambiance pluvieuse et grisâtre appuie également l’aspect morose de l’histoire. 

Le casting est d’une excellente qualité, outre Clive Owen, qui communique énormément l’état d’esprit de son personnage par les expressions de son visage, on retrouve également un Morgan Freeman, qui même si son temps de présence à l’image est court, son personnage se veut présent dans l’esprit des principaux protagonistes puisqu’il est l’objet de cette vengeance. Cliff Curtis interprète un lieutenant, dont on découvrira finalement sa loyauté et fidélité à son commandant.

« Last Knights » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 26 janvier 2016 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Last Knights » est un excellent film d’aventures, remake de l’histoire des 47 Ronin, transposé à l’époque des chevaliers de la table ronde. L’histoire est excellente et met en avant la notion de fidélité et de respect au-delà de la mort, tout en valorisant la volonté d’assouvir une vengeance par rapport à une injustice. Le scénario est très bien écrit, reprenant les composantes de l’histoire originelle. La mise en scène est soyeuse, et laisse une grande place à la préparation du plan. Les acteurs sont très bons dans leur rôle respectif et Clive Owen est somptueux en vassal fidèle à son seigneur. La photographie est magnifique, les décors et les costumes sont remarquables. L’intrigue est excellente, au point qu’on ne sent pas les quasis deux heures que dure le film. Un film boudé par la critique, mais que nous avons jugé digne de recevoir notre note maximum. 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,706 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :