Action, Aventure, Science fiction, Super-Héros

L’INCROYABLE HULK (2008) ★★★★☆


L'incroyable Hulk (2008)

 

Synopsis : Traqué par l’armée, Bruce Banner se cache, à la recherche d’un remède pour se débarrasser de Hulk. Blonsky, un soldat d’élite, bien décidé à en découdre, se fait injecter un sérum expérimental et devient l’Abomination, un monstre aussi puissant qu’incontrôlable. Pour sauver New York de la destruction, Bruce doit libérer sa rage et laisser Hulk prendre le contrôle…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Louis Leterrier
Scénaristes : Zak Penn
Acteurs : Edward Norton, Liv Tyler, Tim Roth, Tim Blake Nelson, Ty Burrell, William Hurt, Greg Bryk, Michael K. Williams
Musique : Craig Armstrong
Genre : Action, Aventure, Science-fiction, Super-héros
Durée : 1 heure et 52 minutes
Date de sortie : 23 juillet 2008 (France)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Marvel Studios, Valhalla Motion Pictures
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : The Incredible Hulk
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « The Incredible Hulk » ou « L’incroyable Hulk » pour la version française, est un film de super-héros américain, datant de 2008, réalisé par Louis Leterrier, à qui l’on doit également « Grimsby : Agent trop spécial » (2016). Les acteurs principaux sont Edward Norton, qu’on a pu voir dans « The Score » (2001), Liv Tyler, qu’on a pu voir dans « The Strangers » (2008), Tim Roth, qu’on a pu voir dans « Hardcore Henry » (2015), et William Hurt, qu’on a pu voir dans « La Couleur de la Victoire » (2016)Le film est basé sur le personnage de Hulk issu des Marvel Comics. Il est produit par Marvel Studios et distribué par Universal Pictures. Il s’agit du second film de Marvel Cinematic Universe (MCU). 

« L’Incroyable Hulk« , est un nouveau développement du personnage qui explique que lorsque Bruce Banner devient Hulk, il n’est en fait qu’un pion, bien malgré lui, dans une stratégie militaire visant à relancer un programme de super soldat par rayonnement Gamma. Dans sa fuite, le Dr. Banner tente de se guérir de Hulk avant qu’il ne soit capturé par le général Thaddeus Ross, mais ses pires craintes se réalisent quand un soldat avide de pouvoir, Emil Blonsky, devient une créature semblable à Hulk, mais bien plus bestiale encore…

Après l’accueil mitigé du film « Hulk » (2003) de Ang Lee, Marvel Studios a réacquis les droits sur le personnage. Louis Leterrier, qui avait exprimé son intérêt pour diriger « Iron Man » (2008), a été engagé pour réaliser ce nouveau film sur le monstre vert et Zak Penn, le scénariste, a commencé à travailler sur un scénario qui serait beaucoup plus proche de la bande dessinée et de la série télévisée de 1978 du même nom. En avril 2007, Edward Norton a été enrôlé pour dépeindre Bruce Banner. L’acteur a également fait une réécriture du scénario de Zak Penn afin de se démarquer plus encore du film 2003 et d’établir sa propre identité, mais il n’est pas crédité pour son travail d’écriture. Le tournage a principalement eu lieu à Toronto, en Ontario, de juillet à novembre 2007. Plus de 700 plans d’effets visuels ont été créés en post-production en utilisant une combinaison de capture de mouvement et de l’imagerie générée par ordinateur pour terminer le film.

La première de « L’Incroyable Hulk » a eu lieu le 8 juin 2008, à l’amphithéâtre Gibson à Universal City, en Californie et est sorti en salle le 13 juin 2008 aux États-Unis et le 23 juillet de la même année en France, recevant des critiques généralement favorables par la critique lors de sa sortie. Les éloges critiques ont été apportés aux effets visuels améliorés, aux séquences d’action, et la représentation du personnage principal. Le film a été numéro un au box-office, et a rapporté plus de 263 millions de dollars dans le monde entier. Edward Norton avait été prévu pour reprendre le rôle de Bruce Banner dans « The Avengers » et tout autre film MCU mettant en vedette le personnage, mais il a finalement été remplacé par Mark Ruffalo, qui a signé pour dépeindre le personnage dans toutes les suites possibles.

Dans cette version de « Hulk » on reprend plus ou moins l’histoire au début, ou tout du moins à une période où les événements qui ont conduit Bruce Banner à se transformer, est récente dans sa vie. Ce qui semblait, en théorie, être la relance la moins nécessaire, pour l’un des grands super-héros de chez Marvel, apparaît finalement comme parfaitement solide. On retrouve l’esprit du film d’action, quand on a souvent l’habitude de se retrouver en été, dans les salles obscures.

La mise en scène est totalement efficace et on retrouve ce personnage tout vert avec un certain enthousiasme. Hulk, en fin de compte, c’est un concentré de colère, qui est suivi de démolition et de destruction. Le rythme est ultra-rapide, et le film embrasse, au lieu d’ignorer, comme c’était le cas pour la version de Ang Lee en 2003, la série des années 1970. On aura d’ailleurs apprécié le cameo de Lou Ferrigno dans un petit rôle de gardien.

 

Après avoir visionné le film on ne peut que se souvenir de la longue confrontation entre Hulk et l’Abomination, dans les rues et sur les toits de Harlem, mais également la première confrontation entre le mastodonte vert et l’armée, plus tôt dans l’histoire, où cette dernière, utilise en vain, toute sorte d’armement, y compris des canons à ondes sonores. 

Robert Downey Jr. nous gratifie également d’une apparition dans le personnage de Tony Stark à la fin du film. On peut également citer Rickson Gracie qui bénéficie d’un petit rôle en tant que professeur d’arts martiaux de Bruce Banner et qui s’avère être une sommité dans le domaine du ju-jitsu brésilien. 

« L’Incroyable Hulk » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 6 avril 2011 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « L’incroyable Hulk » est un très bon film de super-héros, qui efface la version de Ang Lee en 2003. Le scénario est très bien écrit et la mise en scène est nerveuse et rythmée. L’intrigue est bonne et les effets spéciaux sont très impressionnants. Les dégâts occasionnés par l’affrontement entre l’Abominable et Hulk sont terrifiants. Le casting est plaisant et Tim Roth offre un personnage de vilain tout à fait remarquable. Le choix d’Edward Norton pour incarner Bruce Banner n’était pas forcément une mauvaise idée dans la mesure où la différence physique entre le personnage et son alter-ego vert est démesuré. Un film plaisant et surtout un vrai divertissement … 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 165 064 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :