Action, Drame, Guerre

SNIPER: GHOST SHOOTER (2016) ★★★☆☆


Sniper: Ghost Shooter (2016)

 

Synopsis : Les snipers d’élite Brandon Beckett et Richard Miller sont chargés de protéger un industriel contre des terroristes cherchant à faire passer un message. Mais une fois sur place, les snipers sont attaqués par un tireur invisible qui connaît leur position exacte, leurs déplacements, tout sur eux. Y a-t-il une taupe parmi eux qui donne des informations à l’ennemi ?

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Don Michael Paul
Scénaristes : Chris Hauty
Acteurs : Chad Michael Collins, Billy Zane, Nick Gomez, Ravil Isyanov, Stephanie Vogt, Dennis Haysbert, Dominic Mafham
Musique : Frederik Wiedmann
Genre : Action, Drame, Guerre
Durée : 1 heure et 39 minutes
Date de sortie : 2 août 2016 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : UFO International Productions
Distribué par : Stage Six Films, Destination Films
Titre original : Sniper: Ghost Shooter
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Sniper: Ghost Shooter » est un film d’action américain datant de 2016, réalisé par Don Michael Paul, à qui l’on doit également « Jarhead 2 » (2014). Les acteurs principaux sont Chad Michael Collins, connu pour avoir tenu des petits rôles dans des séries télévisées telles que « NCIS » , « Les Experts: Miami » , « Once Upon A Time » ou encore « NCIS: Nouvelle-Orléans » , Billy Zane, essentiellement connu pour avoir jouer dans « Dead Calm » (1989) ou encore dans « Titanic » (1997), et Dennis Haysbert, que nous avions découvert dans la série « The Unit » . 

« Sniper: Ghost Shooter » a fait l’objet d’une édition en « direct-to-video » . Il s’agit du sixième épisode de la série de films « Sniper » débutée en 1993.

L’histoire proposée par « Sniper: Ghost Shooter » n’est pas dénuée de sens, bien au contraire. Pour mener à bien, leurs missions, une unité d’élite, composée de tireurs d’élite, fait également appel aux drones. D’une part pour repérer d’éventuels adversaires cachés, mais également pour leur venir en aide, avec l’utilisation de missiles. La question qui se pose dans cette histoire, c’est de savoir ce qui pourrait se passer, si l’ennemi pouvait avoir accès aux informations transmises par les drones et ainsi connaitre également la position exacte des snipers de l’unité spécialisée. L’intrigue repose sur, d’une part la protection d’un pipeline de gaz dans les pays de l’est, qui se trouve être la cible d’un groupe de terroristes, et d’autre part, sur la découverte et la neutralisation d’un individu, cible prioritaire, dans la lutte contre le terrorisme. Bien évidemment, les deux objectifs vont se télescoper, puis fusionner. 

La mise en scène est relativement bien rythmée, mais le scénario comporte des incohérences relativement importantes. D’un côté, on se trouve face à des cas de conscience, qui n’ont pas lieu d’être à ce niveau d’engagement dans l’exécution d’une opération militaire de haute importance. De l’autre côté, le maintien des sujets à controverse, ayant sciemment désobéi à des ordres directs. Dans de telles circonstances, un soldat qui serait coupable de désobéissance, serait immédiatement écarté d’une telle unité. Ensuite, on peut se poser la même question face à l’insubordination permanente du principal protagoniste, qui, selon toute logique, serait relevé de ses fonctions séance tenante, surtout chez les Américains. Enfin, pour conclure sur ces quelques points illogiques, on manque d’éclairage sur la manière dont les terroristes ont pu avoir accès aux données des drones, puisque ceux-ci jouent un rôle important dans l’évolution de la trame.

La photographie est relativement agréable, proposant des images de différentes régions, passant du désert aux montagnes enneigées. Les scènes d’action sont bien orchestrées, et l’ensemble ne semblait pas manquer de moyen. Du côté du casting, peu d’acteurs apparaissent comme étant des pointures du cinéma, mais on reconnait quelques visages issus de différentes séries télévisées. Chad Michael Collins tient le rôle principal, mais son personnage n’est pas aussi charismatique qu’on l’aurait souhaité. Billy Zane dispose d’un rôle secondaire tout comme Dennis Haysbert, dont le personnage se retrouve propulsé dans l’action, en … costume-cravate !

En conclusion, « Sniper: Ghost Shooter » est un film d’action correct, disposant d’un scénario cohérent, d’une mise en scène dynamique. L’histoire est agréable, mais ponctuée d’un certain nombre d’incohérences. Les scènes d’action ne sont en rien ridicules et le casting est de bonne tenue, sans pour autant être éblouissant. Un film d’un bon niveau, sachant qu’il n’était pas destiné à une diffusion en salle. 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 175 589 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :