Action, Thriller

FROM PARIS WITH LOVE (2010) ★★★★★


From Paris with Love (2010)

 

Synopsis : James Reese travaille comme assistant personnel de l’ambassadeur américain à Paris. Fort de cette position d’insider‘, il se voit parfois contacté par les Forces Spéciales, à qui il rend quelques menus services. Une vraie frustration pour lui qui se rêve en agent secret, et qui ne demande qu’à sortir de l’ombre pour jouer les gros bras. Alors que se prépare un sommet international, le miracle arrive : on lui confie une vraie mission, et un vrai partenaire, Wax, qu’il récupère le jour même à l’aéroport. Mais pour James, la confrontation aux méthodes musclées de cet agent surentraîné ne sera pas de tout repos…

Origine du film : France
Réalisateur : Pierre Morel
Scénaristes : Adi Hasak
Acteurs :  John Travolta, Jonathan Rhys Meyers, Kasia Smutniak, Richard Durden
Musique : David Buckley
Genre : Action, Thriller
Durée : 1 heure et 32 minutes
Date de sortie : 5 février 2010 (États-Unis)
Année de production : 2010
Sociétés de production : EuropaCorp, M6, Eclair Films, Canal+
Distribué par : Lionsgate
Titre original : From Paris with Love
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « From Paris with Love » est un thriller d’action français datant de 2010, réalisé par Pierre Morel, à qui l’on doit également « The Gunman » (2015). Les acteurs principaux sont John Travolta, qu’on a pu voir dans « The Revenge » (2016), Jonathan Rhys Meyers, qu’on a pu voir dans « Mission: Impossible III » (2006), Kasia Smutniak, actrice polonaise dont on ne sait que peu de chose, et Richard Durden, qu’on a pu voir dans « The Awakening » (2011).

Contrairement à d’autres productions estampillées Luc Besson, le scénario de « From Paris with Love » est spécifiquement bien écrit, dans le sens où l’intrigue se dévoile étape par étape, petit à petit, et toujours ponctué d’une scène d’action, où systématiquement plusieurs personnes restent à terre. Néanmoins, on comprend assez rapidement que l’un des deux personnages centraux de cette histoire, en l’occurrence Charlie Wax, interprété par l’excellent John Travolta, ne fait jamais rien pour rien, chaque action, mot, ou suggestion du personnage prend toute sa signification dans la scène suivante, c’est tonique et on ne sait jamais comment anticiper les actions à suivre.

La mise en scène de Pierre Morel, le réalisateur, est pétillante, nerveuse, endiablée, le rythme est très soutenu, et une scène « calme », comme celle du repas entre « amis » chez James Reese, interprété par Jonathan Rhys Meyers, tourne rapidement au règlement de compte violent à l’extrême. Rien ne nous est épargné, tout va vraiment très vite, sans que l’on puisse souffler. On retrouve cette nervosité, comme une marque de fabrique, dans les autres réalisations de ce directeur dans « Taken » (2008) ou même « The Gunman » (2015).

Du côté du casting, en dehors de John Travolta, qui a dû coûter un bras à la production, il n’y a pas de pointure, et d’ailleurs, il y a fort à parier que cela n’aurait servi à rien, tant l’acteur mange l’écran. John Travolta est flamboyant dans ce rôle d’agent spécial, sorte de super nettoyeur, que rien n’arrête. Il virevolte, saute, glisse, roule, flingue tout azimuts, tire au lance-roquette, saute de toit en toit et prend même le temps d’honorer une gente damoiselle entre deux scènes de fusillade. Un rôle qui lui va comme un gant, à croire qu’il a été écrit pour lui…

La critique n’a pas aimé ce film, tant pis, nous, on a adoré. « From Paris with Love » a rapporté un peu plus de 52 millions de dollars de recette mondiale pour un budget de 52 millions. Le film est tout juste rentré dans ses frais, qu’importe le plaisir visuel est ailleurs, ça défouraille, ça tire, ça flingue, ça explose, c’est jouissif, c’est le cinéma qu’on aime. 

« From Paris with Love » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 15 juillet 2010 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « From Paris with Love » est un excellent thriller d’action, disposant d’un très bon script et d’une excellente mise en scène. C’est bruyant, c’est violent, c’est « destroy« , pourquoi s’en plaindre ? Les scènes d’action se multiplient, l’intrigue est partout, et jamais là où on l’attend, chaque scène apporte son lot de surprises. Le casting est moyen, mais qu’importe, John Travolta balaie tout cela d’un revers de main tellement il est magistral dans ce métrage. On ne voit que lui, et on en redemande. Un film où il n’y aura même pas eu discussion pour la note, direct dans les cinq étoiles. Emballer, c’est peser. On peut faire simple parfois aussi, c’est plaisant !

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :