Action, Crime - Policier, Thriller

THE CODE (2009) ★★★☆☆


The Code (2009)

 

Synopsis : A New York, Keith Ripley, passé maître dans l’art du cambriolage, fait appel à Gabriel Martin pour l’associer à ce qui sera son dernier coup : le vol, chez un diamantaire russe, de deux oeufs Fabergé d’une valeur de 40 millions de dollars. Les choses se compliquent lorsque Alexandra, la filleule de Ripley, est kidnappée par le KGB. Pris en étau entre le NYPD qui les traque et la mafia russe qui a juré d’avoir leur peau, Ripley et Martin vont devoir rivaloser d’ingéniosoté pour rester libres et en vie…

Origine du film : États-Unis, Allemagne
Réalisateur : Mimi Leder
Scénaristes : Ted Humphrey
Acteurs :  Morgan Freeman, Antonio Banderas, Robert Forster, Corey Johnson, Tom Hardy, Radha Mitchell, Rade Serbedzija
Musique : Atli Örvarsson
Genre : Action, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 44 minutes
Date de sortie : 14 avril 2009 (États-Unis),
Année de production : 2009
Sociétés de production : Millennium Films, Emmett/Furla Films
Distribué par : First Look International
Titre original : Thick as Thieves
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Thick as Thieves » ou « The Code » pour la version française est un thriller de braquage américain datant de 2009, réalisé par Mimi Leder, à qui l’on doit également « Deep Impact » (1998). Les acteurs principaux sont Morgan Freeman, qu’on a pu voir dans « Last Knights » (2015), Antonio Banderas, qu’on a pu voir dans « Automata » (2014)Radha Mitchell, qu’on a pu voir dans « The Darkness » (2016), Robert Forster, qu’on a pu voir dans « La Chute de Londres » (2016), Corey Johnson, qu’on a pu voir dans « Phénomènes Paranormaux » (2009), et Tom Hardy, qu’on a pu voir dans « The Revenant » (2015).

Avec le film « The Code », on aborde un thème pléonastique au cinéma : le braquage, dont on a tous, un jour ou un autre, croisé le regard, sur une affiche ou sur un écran de cinéma. Des films comme « Ocean’s Eleven » (2001) et ses suites, « Braquage à l’Italienne » (2003), « Blindés » (2009), « The Town » (2010), « Takers » (2010), « Parker » (2013), pour ne citer que quelques exemples, en me limitant à ce début de 21ème siècle. Mais instinctivement, « The Code » me fait penser à « Haute Voltige », un film de Jon Amiel datant de 1999, mettant Sean Connery et Catherine Zeta-Jones en vedettes.

« The Code » nous invite donc à suivre Gabriel, interprété par le fougueux Antonio Banderas, un petit voleur sans envergure qui aime prendre des risques, parfois de manière inconsidérée, qui se voit prendre sous l’aile de Ripley, interprété par le toujours excellent Morgan Freeman. Ensemble, ils vont préparer et exécuter un cambriolage de haut vol, prétendument impossible. Mais comme rien n’est jamais simple, chacun cache son jeu, chacun joue un rôle et finalement la moralité de cette histoire est qu’il ne faut jamais faire confiance à un voleur. 

Le scénario, signé par Ted Humphrey, développe parfaitement l’esprit ambigu des différents personnages, qui au demeurant ne sont, pour aucun, ceux qu’ils prétendent être. Comme dans « The Score » avec Robert De Niro et Edward Norton, le « jeune » veut rouler le « vieux » et finalement se fait avoir en beauté, faisant ainsi se vérifier l’adage qui dit que « tel est pris qui croyait prendre ». La nuance dans « The Code » c‘est l’histoire qui se construit aussi autour d’une supposée « love-story« . Un piège, lui aussi, vieux comme le monde. Comme on peut le constater, les ficelles sont grosses, les schémas se veulent classiques, mais quand c’est bien fait, cela reste parfaitement divertissant. 

Toute l’intrigue de « The Code » tourne essentiellement sur la réussite ou non du braquage à proprement parlé. Il faut que nos deux as de la cambriole s’introduisent dans un bâtiment sécurisé, non seulement avec toutes sortes de dispositifs allant de la vidéo-surveillance au détecteur et passant par du balayage laser, sans oublier les agents de sécurité. Pour agrémenter le tout, il y a quelques intrigues secondaires, la romance entre Gabriel (Antonio Banderas) et Alex (Radha Mitchell), le kidnapping de Gabriel pour mettre la pression sur Ripley (Morgan Freeman) et l’enquête de police du Lieutenant Weber (Robert Forster), histoire de mettre un petit peu de pression. 

Le tournage a principalement eu lieu à New-York ainsi qu’à Sofia en Bulgarie. La photographie n’offre rien de particulier, et il n’y a pas vraiment de scènes d’action, à proprement parlé. Le casting est d’un très bon niveau et le tandem Morgan Freeman – Antonio Banderas fonctionne très bien, les deux acteurs offrant des personnages complètement opposés. On notera la présence de Tom Hardy dans un petit rôle, vraiment secondaire.

« The Code » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 12 janvier 2010 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Code » est un bon thriller policier autour du thème récurant du braquage. L’histoire est plaisante, même s’il plane un air de « déjà vu ». L’intrigue est d’un bon niveau, mais l’intérêt se veut plus fort dès lors qu’a lieu le « turn-over » dans la dernière partie du film, qui nous dévoile enfin les cartes des différents protagonistes. La mise en scène est bien orchestrée et le casting offre de bonnes prestations. Un film d’un bon niveau, mais sans révolutionner le genre.   

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 184 438 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :