Action, Aventure, Guerre, Science fiction

CAPTAIN AMERICA : FIRST AVENGER (2011) ★★★★☆


Captain America: First Avenger (2011)

 

Synopsis : Captain America: First Avenger nous plonge dans les premières années de l’univers Marvel. Steve Rogers, frêle et timide, se porte volontaire pour participer à un programme expérimental qui va le transformer en un Super Soldat connu sous le nom de Captain America. Allié à Bucky Barnes et Peggy Carter, il sera confronté à la diabolique organisation HYDRA dirigée par le redoutable Red Skull.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Joe Johnston
Scénaristes : Christopher Markus, Stephen McFeely
Acteurs : Chris Evans, Tommy Lee Jones, Hugo Weaving, Hayley Atwell, Sebastian Stan, Dominic Cooper, Neal McDonough, Derek Luke, Stanley Tucci, Samuel L. Jackson
Musique : Alan Silvestri
Genre : Action, Aventure, Guerre, Science-fiction
Durée : 2h 04min
Date de sortie : 22 juillet 2011 (États-Unis), 17 août 2011 (France)
Année de production : 2011
Sociétés de production : Marvel Studios
Distribué par :  Paramount Pictures
Titre original : Captain America: The First Avenger
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Captain America: The First Avenger » est un film de super-héros américain, basé sur le personnage Captain America issu des Marvel Comics, datant de 2011, réalisé par Joe Johnston, à qui l’on doit également « Jurassic Park 3″ (2001). Les acteurs principaux sont Chris Evans, qu’on a pu voir dans « The Iceman » (2012), Tommy Lee Jones, qu’on a pu voir dans « Jason Bourne » (2016), Hugo Weaving, connu pour assurer la voix de Megatron dans la saga des « Transformers« , Hayley Atwell, qu’on a pu voir dans « Le Rêve de Cassandre » (2007), Sebastian Stan, qu’on a pu voir dans « Seul sur Mars » (2015), Dominic Cooper, qu’on a pu voir dans « Dead Man Down » (2012), Neal McDonough, qu’on a pu voir dans « Falcon Rising » (2014), Derek Luke qu’on a pu voir dans « Renaissances » (2015) et Stanley Tucci, qu’on a pu voir dans « Slevin » (2006). À noter la participation de Samuel L. Jackson dans son personnage de Nick Fury, le directeur de l’agence du S.H.I.E.L.D.

En avril 1997, Marvel était en négociation avec Mark Gordon et Gary Levinsohn pour produire « Captain America » , et Larry Wilson et Leslie Bohem ont été embauchés pour écrire le script. En mai 2000, Marvel a fait équipe avec Artisan Entertainment pour soutenir financièrement le film. Toutefois, des poursuites judiciaires ont vu le jour entre Marvel Comics et Joe Simon sur la propriété des droits d’auteur de « Captain America« , perturbant le processus de développement du film. Le procès a finalement été réglé en septembre 2003. En 2005, Marvel a reçu un investissement de 525 millions de dollars de Merrill Lynch, leur permettant de produire indépendamment dix films, dont « Captain America« . La société Paramount Pictures a accepté de distribuer le film. À l’origine, le film se voulait être une histoire autonome ; le producteur Kevin Feige a expliqué qu’environ la moitié du film allait se dérouler pendant la Seconde Guerre mondiale avant de passer à l’époque moderne. Jon Favreau a alors été approché pour diriger le film, mais ce dernier a préféré faire « Iron Man » à la place. En avril 2006, David Self a été engagé pour écrire le script. Celui-ci a expliqué que Captain America était son super-héros préféré quand il était enfant. C’est à cette même période que Joe Johnston a rencontré les dirigeants de Marvel pour finalement être engagé afin de diriger le film.

« Captain America » a été mis en attente pendant la grève des scénaristes durant la période 2007-2008. Cependant, en janvier 2008, Marvel Entertainment a conclu un accord global avec la Writers Guild of America qui permettait aux scénaristes de se mettre immédiatement à travailler sur divers projets qui se devaient de voir le jour dans le cadre du développement de l’entreprise. Le 5 mai 2008, après le succès de « Iron Man », Marvel a annoncé le film « The First Avenger: Captain America » qui était le titre d’étude, pour une sortie programmée le 6 mai 2011 (avant d’être repoussé au 22 juillet). Louis Leterrier, le réalisateur de « L’Incroyable Hulk« , a été impressionné par les différentes possibilités du projet pour décider d’offrir ses services, mais Marvel n’a pas retenu sa proposition. Joe Johnston a finalement signé en novembre 2008, et Christopher Markus & Stephen McFeely ont été engagés pour réécrire le scénario. « Les Aventuriers de l’Arche Perdue » eut une influence sur le film.

La production a débuté le 28 juin 2010. Le même jour, Marvel a confirmé que Tommy Lee Jones avait été engagé pour jouer le personnage du colonel Chester Phillips de l’armée des États-Unis. Le lendemain, Marvel confirmait que Dominic Cooper allait dépeindre la version jeune de Howard Stark, le personnage joué par John Slattery dans « Iron Man 2« . Certaines scènes ont été tournées à Londres à la fin du mois de juillet 2010 en mettant en scène les principaux sites de Londres. Les scènes de guerre ont été filmées en septembre à l’ancienne usine de la Royal Navy Propellant, dans le village gallois de Caerwent. D’autres scènes ont été tournées à Albert Dock de Liverpool.

En novembre 2010, les producteurs ont déclaré qu’ils avaient terminé le tournage principal et que le reste de la production serait achevée dans environ trois semaines suivantes. En février 2011, il a été annoncé qu’Alan Silvestri avait été choisi pour composer la musique du film. Le film comporte près de 1.600 plans d’effets visuels, qui ont été répartis entre treize entreprises différentes. « Captain America: The First Avenger » a rapporté près de 177 millions de dollars en Amérique du Nord et près de 194 millions de dollars à l’échelle internationale, pour un total mondial de 371 millions de dollars.

Le scénario est habilement écrit, amenant  Captain America dans le contexte de l’Histoire en replaçant les choses dans leurs contextes originels, c’est-à-dire la Deuxième Guerre Mondiale comme toile de fond, et cette détestable époque nazie. On peut effectivement, comme cela a été souligné précédemment, y voir un clin d’œil aux premières aventures d’Indiana Jones. On pourra également apprécier l’histoire d’amour non consommée entre Steve Rogers et l’agent Peggy Carter. L’ambiance est agréablement rétro grâce à l’excellent travail qui a été réalisé sur les décors, les costumes, les véhicules et l’atmosphère particulière qui correspond à cette époque, faisant de ce film une sorte de blockbuster à l’ancienne et ce qui crée une rupture avec ce que l’on peut habituellement voir dans l’univers Marvel. Un film qui permet de poser clairement le personnage, ses motivations et sens du don de soi. 

Du côté du casting, on retrouve donc Chris Evans dans le personnage central de cette histoire. L’acteur semble avoir travaillé son physique afin de rentrer pleinement dans le costume du super-héros. En effet, si on compare son physique avec celui qu’il affiche dans « Push« , deux ans auparavant, en 2009, on peut nettement relever la différence. Et c’est la technologie qui fait le reste en proposant une version plus petite et amaigrie du même personnage avant sa mutation. L’effet est bluffant, pour ne pas dire saisissant. On se souvient également de l’acteur dans le personnage de la Torche Humaine dans les films dédiés aux Quatre Fantastiques. Tommy Lee Jones nous offre un excellent personnage d’officier de l’armée comme on a pu en voir dans des centaines de films, personnage bourru, sceptique et légèrement sarcastique. Hugo Weaving incarne à merveille le méchant de cette histoire, Red Skull. Il est logé à la même enseigne que Captain America, le sérum coule dans ses veines. L’acteur livre une bonne prestation d’un homme qui ne cherche qu’à satisfaire son ego.

« Captain America : The First Avenger » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 4 décembre 2013 chez The Walt Disney Company France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Captain America: First Avenger » est un très bon film d’action, qui permet d’introduire habilement le personnage du Captain America dans l’univers des films Marvel qui vont suivre. Le scénario est adroitement écrit, permettant de faire la liaison avec l’époque référence, soit le début des années 1940 et notre époque actuelle. Le casting est très sympathique et Chris Evans semble à l’aise dans ce nouveau personnage de super-héros. La photographie est très réussie, et les décors rendent bien l’atmosphère de cette époque. Les effets spéciaux sont bluffants, notamment ceux permettant de réduire l’apparence du personnage principal. Un film plaisant et divertissant. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,080 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :