Science fiction, Thriller

THE DARKEST HOUR (2011) ★★★☆☆


The Darkest Hour (2011)

 

Synopsis : Sean et Ben sont à Moscou pour affaires. Anne et Natalie sont ici en vacances. Ensemble ils vont être confrontés à une attaque extraterrestre dévastatrice. S’ils veulent avoir une chance de survivre dans la ville ravagée, ils vont devoir découvrir qui sont ces êtres et ce qu’ils veulent. C’est à ce prix qu’ils pourront les combattre…

Origine du film : États-Unis, Russie
Réalisateur : Chris Gorak
Scénariste : Jon Spaihts
Acteurs :  Emile Hirsch, Olivia Thirlby, Max Minghella, Rachael Taylor, Joel Kinnaman
Musique : Tyler Bates
Genre : Science-fiction, Thriller
Durée : 1h29
Date de sortie : 22 décembre 2011 (Russie), 25 décembre 2011 (États-Unis), 11 janvier 2012 (France)
Année de production : 2011
Sociétés de production : Regency Enterprises, Bazelevs Company, New Regency, Jacobson Company
Distribué par :  Summit Entertainment (US), Twentieth Century Fox (international)
Titre original : The Darkest Hour
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « The Darkest Hour » est un film de science-fiction americano-russe datant de 2011, réalisé par Chris Gorak, à qui l’on doit également « Right at Your Door » (2006). Les acteurs principaux sont Emile Hirsch, qu’on a pu voir dans « Killer Joe » (2010), Olivia Thirlby, qu’on a pu voir dans « Dredd » (2012), Max Minghella, qu’on a pu voir dans « Les Stagiaires » (2013), Joel Kinnaman, qu’on a pu voir dans « Robocop » (2014) et Rachael Taylor, qu’on également pu voir dans « Transformers » (2007).

« The Darkest Hour » a donc été réalisé par Chris Gorak et produit par Timur Bekmambetov. Alors que la plupart des films parlant d’invasions extraterrestres se déroulent aux États-Unis ou ont une dimension internationale, la participation du producteur Timur Bekmambetov a assuré l’hypothèse que cette nouvelle invasion extraterrestre se déroule du point de vue de la Russie.

Doté d’un budget de 30 millions de dollars, le tournage de « The Darkest Hour » s’est intégralement effectué en Russie et principalement à Moscou, offrant des vues sur des endroits célèbres comme la Place Lenin, la Place Rouge ou encore l’Académie des Sciences de Russie. Le tournage a débuté le 18 juillet 2010.

Le tournage a été temporairement suspendu trois semaines après les premiers tours de manivelle en raison des feux de forêts russes de 2010 qui affectaient la ville et ses environs avec les fumées. En septembre 2010, le tournage pouvait reprendre. En avril 2011, il a été décidé de repousser la date de sortie du film au 25 décembre en raison des conditions de tournage en Russie.

Le scénario proposé par « The Darkest Hour » est loin d’être ridicule, mais il souffre néanmoins de certains défauts. L’originalité première est d’organiser les choses à Moscou, et dans ce sens, l’explication du « pourquoi nos protagonistes de l’histoire se retrouvent là tout en étant des Américains » tient la route. L’attaque des Aliens est intéressante et foudroyante, laissant les personnages dans une situation particulière. On se retrouve avec des prises de vue des rues de la capitale russe désertique, ce qui nous fait penser à la scène d’ouverture de « 28 jours plus tard » lorsque le personnage central découvre un Londres tout aussi désertique. D’ailleurs « The Darkest Hour » ne lorgne pas uniquement sur cette référence, puisque plus tard, on retrouve une scène qui ressemble étrangement à ce même film de 2002, lorsque certains survivants voient un appartement en hauteur fortement illuminé alors que les sources d’énergie semblent coupées ou tout du moins amenuisées. 

Du côté du casting, il n’y a pas grand chose à dire, à part la sous-exploitation de Joel Kinnaman, à qui on aurait pu confier un rôle nettement plus étoffé. On peut également regretter l’absence d’un personnage fort dans cette histoire, mais on peut néanmoins se réjouir que l’essentiel des protagonistes se fait « avoir » progressivement au fur et à mesure que l’intrigue évolue comme nous avions pu le voir dans « L’Empire des Ombres » de 2010 avec Hayden Christensen.

Qui dit film de science-fiction, dit bien souvent effets spéciaux. « The Darkest Hour » fait donc appel à quelques effets spéciaux, notamment pour l’évolution des extra-terrestres qui ressemble à des sortes de supers pacman électrifiés et qui ne peuvent que difficilement être détruits. Mais c’est essentiellement l’absorption des êtres humains par ces entités extra-terrestres qui aura retenu notre attention. La technique employée se rapproche de ce que l’on peut voir dans « La Guerre des Mondes » de Steven Spielberg en 2005.

« The Darkest Hour » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 1 septembre 2012 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Darkest Hour » est un film correct, mais sans accroche particulière qui « pompe » un petit peu trop d’éléments dans des choses que l’on a déjà vues dans d’autres films, pour en faire un long-métrage original. L’histoire est sympathique, le casting est correct et les effets spéciaux sont honorables. Cependant, on aurait apprécié voir se dégager un personnage fort ou tout du moins charismatique, ce qui n’est pas le cas. Reste un divertissement appréciable. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 561 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :