Aventure, Thriller

NERVE (2016) ★★★☆☆


Nerve (2016)

 

Synopsis : En participant à Nerve, un jeu qui diffuse en direct sur Internet des défis filmés, Vee et Ian décident de s’associer pour relever des challenges de plus en plus risqués et gagner toujours plus d’argent. Mais bientôt les deux « Joueurs » s’aperçoivent que leurs moindres mouvements sont manipulés par une communauté anonyme de « Voyeurs ». Le jeu vire au cauchemar. Impossible d’arrêter…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Henry Joost, Ariel Schulman
Scénariste : Jessica Sharzer
Acteurs : Emma Roberts, Dave Franco, Juliette Lewis, Emily Meade, Miles Heizer, Machine Gun Kelly
Musique : Rob Simonsen
Genre : Aventure, Thriller
Durée : 1 heure et 36 minutes
Date de sortie : 24 aout 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Allison Shearmur Productions, Keep Your Head Productions, Supermarche
Distribué par : Lionsgate
Titre original : Nerve
Notre note : ★★★☆☆

 

→ Cet article a été réalisé dans le cadre d’un challenge avec notre collègue blogueur M. CINÉPHILE afin de produire des critiques en simultanées sur le même film. Je vous invite donc à lire la critique de « Nerve » de M. CINÉPHILE sur le site « Les Cinéphiles Éclectiques » .

Notre commentaire : « Nerve » est un techno-thriller américain datant de 2016, réalisé par le duo Ariel Schulman et Henry Joost, à qui l’on doit également la réalisation commune de « Paranormal Activity 3 » (2011). Les acteurs principaux sont Emma Roberts, qu’on a pu voir dans « Ashby » (2015), Dave Franco, qu’on a pu voir dans « Insaisissable » (2013) et Juliette Lewis, qu’on a pu voir dans « Les Nerfs à Vif » (1991). Le film est basé sur un roman du même nom de Jeanne Ryan, publié en 2012.

Les réalisateurs Ariel Schulman et Henry Joost avaient déjà traité un thème similaire dans leur documentaire Catfish paru en 2010. Concernant leur attirance pour réaliser un film dont la trame tournerait autour d’Internet, ils ont expliqué que la plupart des choses ne sont pas blanches ou noires. Internet n’est ni bon ni mauvais. Cela dépend de la façon dont on l’utilise. Les producteurs se sont efforcés de limiter le film sur une cote PG-13 (déconseillé au moins de 13 ans) de manière à ce que les jeunes adolescents puissent voir le film. Le film se veut développer un message important qu’ils puissent éventuellement creuser. C’est ainsi qu’ils ont abandonné certaines scènes sexuelles qui donnaient une coloration trop sombre à l’intrigue. 

L’équipe de cinéastes a déclaré que la nature de l’évolution rapide de l’Internet en fait un sujet difficile à développer sur un long-métrage de fiction qui traite principalement de ce sujet. Pour exemple, l’application Periscope est sortie pendant le développement du film. En janvier 2015, il a été annoncé qu’Emma Roberts et Dave Franco avaient décroché les rôles principaux dans le film. En avril 2015, on apprenait que Kimiko Glenn avait rejoint le casting du film, afin d’interpréter le rôle d’une des amis du personnage d’Emma Roberts. Le même jour, il était annoncé que le rappeur Colson « Machine Gun Kelly » Baker avait également rejoint le casting. Le tournage principal du film a commencé le 13 avril 2015, à New-York. La production du film s’est conclue le 5 juin 2015.

La première du film a eu lieu à la School of Visual Arts à New-York le 12 juillet 2016, où les acteurs étaient présents. « Nerve » a également été projeté le 21 juillet 2016 au Comic-Con. Le film a été initialement prévu pour une sortie le 16 septembre 2016, mais il a finalement été diffusé en salles à partir du 27 juillet 2016. Doté d’un budget de 20 millions de dollars, « Nerve » a rapporté 38,6 millions de dollars en Amérique du Nord et 39,2 millions de dollars dans les autres pays pour un total mondial de 77,8 millions de dollars. Le film a terminé 8e au box-office lors de son week-end de lancement.

L’histoire proposée par « Nerve » n’est pas sans rappeler ce qui a été proposé, de manières différentes certes, par le film « Unfriended » paru en 2014 avec l’usage des nouvelles technologies. L’intrigue tourne donc autour d’un jeu proposé sur le « dark-web« , divisant les participants en deux catégories, ceux qui regardent et ceux qui participent physiquement en réalisant des défis, que les premiers peuvent suivre en direct sur internet, via les ordinateurs, tablettes et autres smartphones. Le concept des défis permettant de gagner de l’argent, avait également déjà été proposé dans le film « 13 Sins » (2014). Les défis devenant progressivement plus « hard » au fur et à mesure que les sommes d’argent se veulent plus importantes. 

On se retrouve assez rapidement dans le vif du sujet et le rythme est rapide permettant  de surmonter un certain nombre de lacunes fondamentales. Le script de « Nerve » permet d’ajouter une touche thriller de « teen-friendly » avec suffisamment d’énergie pour compenser occasionnellement sa mise en scène confuse. De plus, l’intrigue prend une belle claque avec une fin dispensant une grosse couche de moralité, qui de mon avis, ne fera pas mouche auprès de la cible : les adolescents. Cela dit « Nerve » propose un thème intéressant, qui comme je le soulignais précédemment, n’est pas pleinement original, abordant l’utilisation de certains médias et apportant un éclairage sur le fonctionnement des réseaux sociaux et de l’addiction qui en découle souvent. 

Du côté du casting, le constat, pour notre part, est relativement mitigé. Emma Roberts, dispose du rôle principal. Elle interprète Vee, une adolescente qui se retrouve propulsée dans un jeu par défis, et pour montrer qu’elle n’est pas si coincée que ses camarades le laissent entendre. C’est un petit peu comme ces jeunes qui se mettent à fumer parce que leurs copains se foutent de leur gueule, car ils ne fument pas. Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal avec l’actrice, qui à mon sens, manque de profondeur et de charisme. Juliette Lewis interprète Nancy, la mère de Vee. Pour elle aussi, j’ai eu du mal. Je trouve qu’elle surjoue certaines scènes en incorporant trop d’hystérie. A contrario, nous avons bien apprécié la prestation de Dave Franco, qui n’est autre que le jeune frère de James Franco. Ce jeune acteur dispose d’une belle prestance, d’un beau charisme, et d’un bon sens de la comédie. 

En conclusion, « Nerve » est un bon techno-thriller, abordant un thème intéressant et moderne. L’intrigue est bien ficelée, mais la fin est suffocante de moralité. Le script comporte un nombre important de lacunes qui sont en partie camouflées par le rythme soutenu du film. Le casting est très inégal et c’est Dave Franco qui sort clairement son épingle du jeu grâce à son charisme et le sens du réalisme qu’il apporte à son personnage. La photographie offre de nombreuses vues de New-York de nuit qui s’avèrent plaisantes. Un film qui se laisse agréablement regarder, sans pour autant être transcendant.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 560 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :