Horreur

THE EXORCISM OF MOLLY HARTLEY (2015) ★★★☆☆


The Exorcism of Molly Hartley (2015)

 

Synopsis : Molly, une jeune adolescente de 17 ans, doit faire face aux problèmes psychotiques de sa mère. Le jour où sa vie est en danger, elle décide de déménager pour recommencer une nouvelle vie: nouveau lycée, nouveaux amis: Leah Alexis et nouvelles amours: Joseph Young… Mais tout bascule le jour où elle devient soudainement hantée par des visions et des voix qui lui révèlent un sombre aspect de son passé.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Steven R. Monroe
Scénaristes : Matt Venne
Acteurs : Sarah Lind, Devon Sawa, Gina Holden, Peter MacNeill
Musique : Corey Allen Jackson
Genre : Horreur
Durée : 1 heure et 36 minutes
Date de sortie : 9 octobre 2015 (États-Unis)
Année de production : 2015
Sociétés de production : WT Canada Productions
Distribué par : 20th Century Fox Home Entertainment
Titre original : The Exorcism of Molly Hartley
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « The Exorcism of Molly Hartley » est un film d’horreur datant de 2015, réalisé par Steven R. Monroe, à qui l’on doit également « I Spit On Your Grave » (2010). Les acteurs principaux sont Sarah Lind, qu’on a également pu voir dans « WolfCop » (2015), Devon Sawa, qu’on a pu voir dans « Destination Finale » (2000), Gina Holden, qu’on a pu voir dans « Aliens vs. Predator: Requiem » (2007) et Peter MacNeill, qu’on a pu voir dans « Régression » (2015). Ce film est une suite à « La Malédiction de Molly Hartley » (2008).

L’histoire proposée par « The Exorcism of Molly Hartley » est, on ne peut plus, classique pour ce genre particulier, film d’horreur orienté sur la possession et donc l’exorcisme. Molly Hartley, interprétée par Sarah Lind se retrouve, alors qu’elle fête ses 24 ans, possédée par une force maléfique. Elle se retrouve dans un établissement psychiatrique de sécurité où les événements bizarroïdes se manifestent dès lors qu’elle est installée dans les lieux. Par chance, dans ce même établissement, que l’on pourrait assimiler à un asile, se trouve un prêtre défroqué suite à un exorcisme qui  a tourné au fiasco. La responsable de l’établissement va donc lui demander de s’occuper du cas de Molly.  

Scénaristiquement parlant tout n’est pas à jeter. Les confrontations entre l’esprit maléfique qui prit possession du corps de Molly Hartley et le frère John Barrow, interprété par Devon Sawa, sont assez sympathiques. Les effets sont plutôt bien faits, mais on n’évite malheureusement pas les traditionnels clichés, visage défiguré, insultes grivoises, expulsion par la bouche d’un liquide verdâtre, et bien entendu, lévitations transcendantes. Dans cette première partie du film, les scènes sont assez effrayantes, on peut l’avouer. Mais tout dérape dans la seconde et dernière partie. Elle est tout simplement horrible. Une espèce de turn-over qui tendrait à donner une explication à tous ces événements, en connexion avec le diable en personne. C’est assez mal écrit, mal mis en scène et mal joué. Du coup, cela gâche fortement les points positifs. 

Du côté du casting, le constat est assez mitigé. Devon Sawa n’est pas tellement crédible dans le rôle d’un prêtre à l’attitude chétive, mais au physique d’athlète. Peter MacNeill, dans le personnage du chapelain Henry Davies, est relativement bon, et apporte même quelques pointes d’humour, jusqu’au moment où l’on découvre que son personnage n’est pas aussi « cool » qu’on voulait le croire. La composition de l’acteur devient alors trop caricaturale et cela en devient désagréable pour ne pas dire pathétique. C’est du côté de Sarah Lind qu’on trouve le plus de plaisir. L’actrice joue excellemment bien la possédée. Elle se tortille dans tous les sens de manière très souple. Elle maîtrise vraiment bien son sujet. Impressionnant. 

« L’Exorcisme de Molly Hartley » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 2 décembre 2015 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Exorcism of Molly Hartley » n’est pas aussi proche du nanar annoncé. Cela reste un bon film d’horreur dans un genre qui a du mal à se renouveler et dont chaque nouveau métrage souffre automatiquement de la comparaison avec LA référence qu’est « L’Exorciste » (1973). L’histoire est classique, mais la fin est bâclée. L’intrigue est tout aussi classique, mais reste attractive. Les effets spéciaux sont d’un bon niveau même s’ils viennent nourrir les clichés habituels du genre. Le casting est plutôt moyen en dehors de Sarah Lind qui offre une bonne prestation. 

 

Bande-annonce :

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 206 191 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :