Action, Thriller

DESPERADO (1995) ★★★★☆


Desperado (1995)

 

Synopsis : Au nord du Mexique, Desperado, le guitariste à la gâchette facile, parcourt le pays pour venger sa bien-aimée, abattue par un puissant trafiquant de drogue. Sa route est jonchée des cadavres de ceux qui ont tenté de l’arrêter ou n’ont pas répondu à ses questions.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Robert Rodriguez
Scénariste : Robert Rodriguez
Acteurs : Antonio Banderas, Joaquim de Almeida, Salma Hayek, Steve Buscemi, Cheech Marin, Quentin Tarantino
Musique : Los Lobos
Genre : Action, Thriller
Durée : 1 heure et 44 minutes
Date de sortie : 27 septembre 1995 (France)
Année de production : 1995
Sociétés de production : Los Hooligans Productions
Distribué par : Columbia Pictures
Titre original : Desperado
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Desperado » est un thriller d’action américain datant de 1995, présenté comme un western contemporain, écrit, produit et réalisé par Robert Rodriguez, à qui l’on doit également « Sin City » (2005). Les acteurs principaux sont Antonio Banderas, qu’on a pu voir dans l’horrible « Ballistic » (2002), Joaquim de Almeida, qu’on a pu voir dans « Our Brand Is Crisis » (2015), Salma Hayek, qu’on a pu voir dans « Septembers of Shiraz » (2015) et Steve Buscemi, qu’on a pu voir dans « Les Ailes de l’Enfer » (1997). A noter également la participation de Quentin Tarantino, dans un rôle secondaire. Ce film est une suite de « El Mariachi » (1992) et donc le deuxième opus de la trilogie Mexico de Robert Rodriguez.

Carlos Gallardo, qui interprétait le personnage principal de « El Mariachi », apparaît également dans « Desperado », dans le rôle de Campa, un ami du personnage d’Antonio Banderas. Étant donné qu’Antonio Banderas a remplacé Carlos Gallardo dans le personnage principal, les cinéastes ont refilmé la confrontation finale que l’on peut voir dans le film « El Mariachi », apparaissant comme étant une séquence de flashback pour le personnage d’Antonio Banderas dans « Desperado ».

Raúl Juliá avait été enrôlé pour interpréter le personnage de Bacho, mais l’acteur est décédé le 24 octobre 1994, avant le début du tournage. C’est Joaquim de Almeida qui fut chargé de reprendre le rôle. 

Raúl Juliá

Raúl Juliá

Le tournage principal a eu lieu entièrement à Ciudad Acuña, au Mexique, ville située en face de Del Rio, au Texas. Les scènes avec Steve Buscemi et Cheech Marin ont dû être tournées rapidement, car la production ne pouvait se permettre de garder Steve Buscemi pendant sept jours et Cheech Marin pour six journées. Le jour où ils ont filmé la scène d’amour entre Salma Hayek et Antonio Banderas, toute l’équipe voulait être présente sur le plateau. Cependant, outre les acteurs, seul le réalisateur ainsi que le superviseur du script furent présent dans la pièce. Antonio Banderas a joué lui même les morceaux de guitare, y compris « Cancion Del Mariachi » pendant le générique d’ouverture.

« Desperado » est l’archétype du film dont on ressort avec un constat mitigé. L’histoire est mortellement anémique et l’intrigue est profondément exsangue. Le développement des personnages est très faible, pour ne pas dire inexistant. En effet tout semble avoir été ramené à sa plus simple expression, pour se concentrer sur la partie action. De ce côté là, « Desperado » ne pouvait guère être plus éblouissant sur le plan purement visuel. Les scènes d’action sont d’une excellente intensité et particulièrement sanglantes, même si on se demande si on peut rencontrer autant de mauvais tireurs. En effet certains protagonistes arrivent à rater leur cible en tirant à l’arme automatique à une distance de moins de cinq mètres. 

Robert Rodriguez, tout jeune réalisateur à l’époque du film, puisqu’âgé de 27 ans, montre clairement avec « Desperado » l’amour qu’il porte au cinéma d’action avec une démonstration excessive de violence, mais qui, pour les amoureux du cinéma de ce genre que nous sommes, est totalement jubilatoire. Au-delà de cet aspect, le casting est vraiment très bon, même les personnages sont extrêmement caricaturaux. Les dames sauront savourer le tempérament fougueux d’Antonio Banderas, pour peu qu’elles apprécient le style hispanique et il en sera de même pour les hommes, avec la présence de la magnifique Salma Hayek. 

« Desperado » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 18 novembre 2003 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Desperado » est un très bon film d’action, malgré le rachitisme de son intrigue et le développement de ses personnages qui apparaît un peu trop fluet. Le plaisir de ce film se trouve dans la surenchère de violence procurée par la débauche de fusillades. L’action est omniprésente et la photographie se focalise particulièrement sur cet aspect. Le casting est très bon et le duo formé par Antonio Banderas et Salma Hayek est non seulement très esthétique, mais dégage une forme d’effervescence permanente. Le film qui aura certainement permis de lancer la carrière américaine de ces deux icônes hispaniques. A voir, et à revoir avec plaisir !

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 559 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Pages et Articles Phares

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :