Western

LA CARAVANE DE FEU (1967) ★★★★☆


La caravane de feu (1967)

 

Synopsis : Taw Jackson met au point un plan imparable pour se venger de Pierce, celui qui l’a fait arrêter. En effet, il décide de braquer le convoi déplaçant l’or de ce dernier en faisant équipe avec un indien et sa tribu, mais aussi avec un tueur à gage. Hélas, au dernier moment, les indiens décident de faire cavaliers seuls.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Burt Kennedy
Scénariste : Clair Huffaker
Acteurs : John Wayne, Kirk Douglas, Howard Keel, Robert Walker, Jr., Keenan Wynn, Bruce Dern, Gene Evans, Joanna Barnes, Bruce Cabot
Musique : Dimitri Tiomkin
Genre : Western
Durée : 1 heure 36 minutes
Date de sortie : 12 juin 1967 (France)
Année de production : 1967
Sociétés de production : Batjac Productions
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : The War Wagon
Notre note : ★★★★☆

 

Ce film a la particularité de venir s’inscrire, à la fois, dans le développement du « Movie Challenge 2016 » et d’étayer notre présentation du film de « Braquage » .


Notre commentaire :
“The War Wagon” ou “La Caravane de Feu” est un western américain datant de 1967, réalisé par Burt Kennedy (1922-2001), à qui l’on doit également “Un homme fait la loi” (1969). Les acteurs principaux sont John Wayne (1907-1979), et Kirk Douglas, aujourd’hui âgé de 99 ans.

John Wayne, à qui, en 1964, on venait d’enlever le poumon gauche et plusieurs côtes, dans une chirurgie majeure pour traiter son cancer, avait beaucoup de difficulté à respirer dans l’avion qui transportait une partie de l’équipe de production vers le lieu de tournage, au point qu’il dut utiliser un masque à oxygène durant tout le voyage. Kirk Douglas a rappelé qu’il n’avait pas pris conscience à quel point John Wayne était malade jusqu’à ce moment précis.

Dans la première version du film, Kirk Douglas, que l’on peut voir torse-nu, s’éloigne après que John Wayne ait quitté sa chambre. Dans les faits, Kirk Douglas était entièrement nu. Dans d’autres versions, la scène est coupée juste avant que les fesses de l’acteur ne soient à l’écran.

Kirk Douglas était l’une des rares personnes à Hollywood qui ne parlait pas de John Wayne en utilisant le terme de « Duke », précisant son aversion pour les surnoms. Curieusement, Yakima Canutt, un expert cascadeur et réalisateur de la deuxième équipe et l’un des plus anciens amis de John Wayne dans le business, l’appelait aussi « John » dans la plupart des interviews.

Le fourgon blindé a été construit principalement de contreplaqué et d’autres matériaux légers, puis peint pour ressembler au fer. Des effets sonores métalliques appropriés, notamment lorsque les portes en fer sont ouvertes et fermées, ont été ajoutés pour compléter l’illusion. Pendant de nombreuses années, au moins jusque dans les années 1980, les restes de ce fourgon blindé étaient exposés dans « The Boneyard« , une collection de vieux accessoires de différents films, dans la Universal Studios Backlot Tour en Californie.

Bien que Keenan Wynn interprète le vieux fou, il était en fait neuf ans plus jeune que John Wayne. Burt Lancaster a refusé le rôle de Lomax parce qu’il ne voulait pas travailler avec John Wayne. Kirk Douglas, âgé de 49 ans, a effectué ses propres cascades. Le tournage a duré trois semaines courant septembre 1966. Selon John Wayne, la lutte dans le salon était son 500e combat à l’écran. John Wayne venait tout juste de rentrer d’une visite auprès des forces américaines au Vietnam quand il a fait ce film. Il se préparait déjà pour le film « Les Bérets Verts » (1968). Kirk Douglas et John Wayne avaient déjà joué ensembles dans « Première Victoire » (1965) et « L’ombre d’un Géant » (1966). Ce film était leur troisième et dernière collaboration. Le casting de Howard Keel pour interpréter un Indien a été largement critiqué.

L’histoire proposée par « La Caravane de Feu » reprend le schéma classique du film de braquage. Il comporte trois actes. Le premier acte consiste en la formation de l’équipe. Dans ce film la team sera composée de cinq individus, Taw Jackson (John Wayne) le stratège, Lomax (Kirk Douglas), une fine gâchette et expert en coffre-fort, Levi Walking Bear (Howard Keel), un Indien qui a choisi de vivre à l’occidental, mais qui a gardé des contacts avec ses congénères, Billy Hyatt (Robert Walker), un jeune homme spécialiste des explosifs et Keenan Wynn (Wes Fletcher), un vieux bourru, qui sera chargé de mettre son chariot à disposition pour transporter le butin. Le deuxième consiste à la mise en place du plan et à la réalisation du braquage. Dans ce film, le but étant d’attaquer et de prendre le contrôle d’un chariot blindé transportant de l’or. Le troisième et dernier acte étant de partager le butin. Dans « La Caravane de Feu », ce dernier acte tombe à l’eau. La poudre d’or avait été cachée dans des tonneaux de farine, transporté sur la charrette du vieux Keenan Wynn. Dans la fuite, cette dernière s’est renversée et le contenu des tonneaux s’est rependu sur le sol, faisant le bonheur du peuple indien affamé, qui a vu là un acte béni, leur permettant de récupérer de quoi faire du pain. 

L’intrigue repose essentiellement sur la réussite ou non de l’attaque du fourgon blindé. Le succès n’est que partiel, car si l’attaque est une réussite, la fin est moins glorieuse avec la perte d’une grande partie du butin. L’intrigue secondaire tourne autour de la relation entre les personnages de John Wayne et de Kirk Douglas, qui ont un vieux contentieux et qui ne font équipe ensembles que par intérêt. Et c’est tout le charme de ce film. Le reste du casting est éclipsé par la performance de ces deux acteurs, qui affichent à l’écran une belle complicité.  La photographie est magnifique, offrant de nombreux plans en pleine nature, filmée dans la région de la chaîne de montagnes Sierra de Organos, à Sombrerete au Mexique. 

Sierra de Organos

Sierra de Organos

« La Caravane de Feu » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 26 août 2003 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « La Caravane de Feu » est un très bon western, reprenant le schéma classique du film de braquage. L’histoire est plaisante et l’humour est intelligemment présent. L’intrigue est bonne et la fin réserve quelques surprises. La photographie est magnifique. La mise en scène est très académique de cette époque, mais le casting délivre de bonnes prestations. John Wayne et Kirk Douglas semblent s’être fait plaisir dans ce film. On passe un bon moment avec une histoire simple mais bien réalisée. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 184 435 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :