Horreur

HALLOWEEN (2007) ★★★☆☆


Halloween (2007)

 

Synopsis : Un 31 octobre, à Haddonfield, Illinois, le soir de la fête des masques de Halloween… La vie du jeune Michael Myers, 10 ans, bascule. Troublé par des pulsions morbides, moqué par ses camarades d’école parce que sa mère est strip-teaseuse, harcelé par son beau-père, tourmenté par les premiers émois sexuels de sa soeur aînée, il revêt un masque en latex et, dans un accès de folie, assassine la moitié de sa famille au couteau de cuisine… Un 31 octobre, 17 ans plus tard. Toujours dissimulé derrière un masque et enfermé dans son mutisme, Michael s’échappe de la prison psychiatrique où il a grandi et recommence à semer des cadavres sur sa route…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Rob Zombie
Scénaristes : Rob Zombie
Acteurs : Malcolm McDowell, Sheri Moon Zombie, Tyler Mane, Scout Taylor-Compton, Brad Dourif, Danielle Harris, William Forsythe
Musique : Tyler Bates
Genre : Horreur
Durée : 1 heure et 49 minutes
Date de sortie : 10 octobre 2007
Année de production : 2007
Sociétés de production : Dimension Films, Nightfall Productions, Spectacle Entertainment, Trancas International, The Weinstein Company
Distribué par : Dimension Films, Metro-Goldwyn-Mayer
Titre original : Halloween
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Halloween » est un film d’horreur de type « slasher« , datant de 2007, écrit, produit et réalisé par Rob Zombie, à qui l’on doit également « The Lords of Salem » (2013). Les acteurs principaux sont Tyler Mane, qui incarne le personnage de Michael Myers adulte, Daeg Faerch, qui interprète Michael Myers enfant. On retrouve également Malcolm McDowell, connu pour ses rôles violents et souvent de méchant de service, William Forsythe, qu’on a pu voir dans « Run Or Die » (2012), Scout Taylor-Compton, qu’on a pu voir dans « The Runaways » (2010) et enfin Sheri Moon Zombie, qui n’est autre que l’épouse du réalisateur. Ce film est un remake du film d’horreur du même nom, datant de 1978. Le premier d’une série de reboot concernant « Halloween » et la neuvième édition de cette franchise.

Cette version de Rob Zombie vient se coller à la prémisse de l’original de John Carpenter, où l’on peut suivre Michael Myers traquer Laurie Strode et ses amis la nuit d’Halloween. Cependant, le film de Rob Zombie va plus loin dans le développement psychologique du personnage, essayant de répondre à la question du pourquoi cet antagoniste est conduit à tuer toutes ces personnes, là où dans le métrage original de John Carpenter, Michael Myers n’avait pas de raison explicite pour tuer les gens. 

Le réalisateur, ayant obtenu la bénédiction de son prédécesseur, a travaillé sur une base de conseils de John Carpenter pour faire son propre film, avec sa vision des choses. Rob Zombie a donc choisi de développer le film à la fois comme une préquelle et comme un remake, permettant un contenu plus original que le simple fait de proposer un simple copier-coller, avec les mêmes scènes. La difficulté étant d’apporter de la nouveauté, de l’originalité en gardant les points importants, pour que le spectateur puisse s’y retrouver. Malgré des critiques négatives, le film, qui a coûté 15 millions de dollars, a obtenu plus de 80 millions de dollars de recette au box-office dans le monde entier, ce qui en fait le film le plus lucratif de la franchise « Halloween ». Rob Zombie a réalisé une suite à ce film, intitulé « Halloween II », paru en 2009.

N’ayant que de très lointains souvenirs des versions précédentes, que je n’ai pas toutes vues, c’est donc avec un œil relativement neutre que Laurence et moi avons abordé ce film parce qu’il collait à point nommé pour la soirée du 31 octobre. Bien entendu, tout le monde connaît plus ou moins le personnage de Michael Myers, son masque, son couteau. Rob Zombie a choisi de faire interpréter le rôle principal de ce tueur en série par Tyler Mane, une armoire à glace de 2m03 et de 134 kg. C’est forcément impressionnant, à l’image de ce que pouvait être Michael Clarke Duncan, dans le rôle de John Coffey dans le magnifique film « La Ligne Verte » de Frank Darabont, paru en 1999.

Le film est donc scindé en deux parties distinctes. La première partie nous montre comment Michael Myers, interprété par un Daeg Faerch assez terrifiant, tue une bonne partie de sa famille, puis son incarcération dans un établissement médical spécialisé dans les différents troubles de l’esprit, une sorte d’asile psychiatrique. On retrouve le même Michael Myers (Tyler Mane) quinze années plus tard, dans la seconde partie, pour le voir s’échapper en tuant presque toutes les personnes qui croisent sa route, et se diriger vers son ancienne maison dans le but de retrouver sa jeune sœur, âgée de deux ans au moment où il a tué toute sa famille. 

« Halloween » est donc un « slasher« , on joue donc plus sur de l’horreur de situation, dans la manière dont les protagonistes sont tués. Il n’y a rien de réellement effrayant, il n’y a que peu de « jump scare« . Dans ce métrage, ce n’est d’ailleurs pas le but. Michael Myers s’inscrit dans la lignée des Jason Voorhees ou autre Freddy Krueger. Le simple fait qu’il apparaisse à l’écran est synonyme de tension, et d’angoisse, dans le sens où c’est toujours les mêmes questions qui viennent à l’esprit, qui, quand, et surtout comment. Bien que son arme préférée soit un long couteau de cuisine. 

« Halloween » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 7 mai 2008 chez Paramount Home Entertainment France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Halloween » est un bon slasher, mettant en scène une des icônes de ce genre. L’intrigue est bonne, même si les raisons profondes de la quête de Michael Myers pour retrouver sa sœur ne sont pas réellement explicites. Le rythme est bon et les deux parties du film permettent de se faire une idée concernant le processus qui a conduit à faire du principal antagoniste ce qu’il est. Toute la seconde partie se déroule sur une seule nuit, proposant donc une photographie propice aux scènes nocturnes, jouant sur les ombres, la dissimulation, etc. Reste un bon divertissement qui colle parfaitement avec la soirée du 31 octobre. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 190 651 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :