Drame, Horreur, Thriller

BUG (2006) ★★★☆☆


Bug (2006)

 

Synopsis : Agnès vit seule dans un motel désert. Elle est hantée par le souvenir de son enfant kidnappé plusieurs années auparavant, et redoute la visite de son ex-mari, Jerry, un homme violent récemment sorti de prison. Dans cet univers coupé du monde, Agnès s’attache peu à peu à un vagabond excentrique, Peter. Leur relation tourne au cauchemar lorsqu’ils découvrent de mystérieux insectes capables de s’introduire sous la peau. Ensemble, ils vont devoir découvrir s’il s’agit d’une folie partagée ou d’un secret d’Etat…

Origine du film : États-Unis, Allemagne
Réalisateur : William Friedkin
Scénariste : Tracy Letts
Acteurs : Ashley Judd, Michael Shannon, Lynn Collins, Brian F. O’Byrne, Harry Connick Jr.
Musique : Brian Tyler
Genre : Drame, Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 42 minutes
Date de sortie : 21 février 2007 (France)
Année de production : 2006
Sociétés de production : DMK Mediafonds International, Inferno Distribution LLC, L.I.F.T. Productions
Distribué par : Lionsgate
Titre original : Bug
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Bug » est un film d’horreur psychologique américain datant de 2006, réalisé par William Friedkin, à qui l’on doit également « Killer Joe » . Le scénario est signé de Tracy Letts sur la base de sa propre pièce de théâtre « Bug » datant de 1996. Les acteurs principaux sont Ashley Judd, qu’on a pu voir dans « Le Collectionneur » (1997), Michael Shannon, qu’on a pu voir dans « Midnight Special » (2016), et Lynn Collins, qu’on a pu voir dans « X-Men Origins: Wolverine » (2009). À noter également la participation de Harry Connick Jr. que l’on connaît essentiellement comme chanteur. 

La majorité de l’action du film se déroule dans une chambre d’un motel miteux, nommé « Rustic Motel ». Le script comporte trois pièces interconnectées, une salle de bains, une kitchenette et un salon. À un moment donné dans le film, la pièce principale a plusieurs dizaines de bandes collantes pour mouches accrochées au plafond. Dans la dernière partie du film, toute la pièce est recouverte, du sol au plafond, avec du papier d’aluminium. William Friedkin, le réalisateur, a expliqué que c’était un véritable cauchemar de travailler avec le papier aluminium, parce qu’il fallait le réparer constamment, et parce qu’il reflétait toute les personnes présentent dans la pièce, y compris l’équipe de tournage.

Les extérieurs du motel ont été filmés près de Mammoth, en Californie, et à la Grace King High School. Les intérieurs de la chambre du motel ont été filmés sur un studio à Metairie, en Louisiane, près de la Nouvelle-Orléans. La scène dans l’épicerie a été filmée à l’épicerie de Migliore, et la scène du bar a été réalisée au bar de Boomerang, tous deux situés à New Sarpy, en Louisiane. Doté d’un budget de 4 millions de dollars, le tournage de « Bug » a duré 21 jours. L’histoire est censée avoir lieu en Oklahoma, cependant, la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada que l’on peut observer derrière le motel dément cette localisation.

« Bug » est catalogué comme étant un film d’horreur, cependant, je pense qu’il ne faut pas l’aborder comme tel. En fait, c’est un film difficilement classable. On peut y voir une histoire d’amour, ainsi qu’un drame lié à la chute progressive et grandissante de deux personnes dans une paranoïa schizophrène. L’histoire qui nous est proposée dans ce film nous invite à suivre une femme, Agnes White (Ashley Judd) qui vit en marge de la société dans un motel miteux d’Oklahoma, s’adonnant à l’alcool et à la drogue, qui va débuter une relation amoureuse avec un homme, Peter Evans (Michael Shannon). Ce dernier montre rapidement des signes de paranoïa, obsédé par des théories de complots sur les insectes. 

Inspiré par la pièce de théâtre du même nom, « Bug » peut, à défaut de catégorisation, être considéré comme un huis clos, dans lequel la folie va s’emparer des deux principaux protagonistes, allant jusqu’à franchir le point de non-retour, en passant de l’auto-mutilation, dont la scène où Peter Evans (Michael Shannon) s’arrache une dent avec une pince de bricoleur, dans un déluge sanguinolent, qui nous ramène en effet vers l’idée du film d’horreur. Le script est bien écrit, laissant l’intrigue planer sur la véracité de l’idée qu’il y a bien un complot, et que le pauvre homme est bien le fruit d’une expérience scientifique diligentée par les militaires. Cependant, la dernière partie du film efface complètement les quelques doutes qui pourraient subsister et positionne clairement les deux protagonistes dans la folie. 

Le film prend toute sa dimension par l’interprétation magistrale des deux acteurs principaux, Michael Shannon, moins sculptural, moins impressionnant physiquement que dans ses derniers films, notamment « The Iceman » (2012), et même, moins imposant que Harry Connick, Jr. qui lui offre quelques répliques dans le métrage, est impressionnant dans sa prestation. L’acteur nous offre un homme à la limite de l’introverti qui montre, dès le début des signes de troubles du comportement et va sombrer dans une spirale infernale, entraînant sa compagne avec lui. Ashley Judd est poignante. L’actrice nous livre un personnage vivant comme une marginale, qui souffre de la disparition de son fils, kidnappé dans un supermarché quelques années auparavant et qui s’accroche à cet homme qui l’emporte avec lui dans une descente aux enfers. 

« Bug » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 15 janvier 2008 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Bug » s’apparente plus à un thriller psychologique dramatique, qu’à un film d’horreur, même si une ou deux scènes peuvent apparaître comme « gore ». L’histoire est relativement originale, disposant d’une mise en scène quelque peu poussive dans sa première partie. Un huis clos dans lequel les personnages sombres toujours plus profondément dans la démence amplifiée par leurs hallucinations. Ashley Judd et Michael Shannon portent le film sur leurs épaules offrant des prestations saisissantes et troublantes. Un film singulier qui laisse des traces…

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “BUG (2006) ★★★☆☆

  1. Un très bon film!

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 03/11/2016, 18 06 09 110911

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 165 404 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :