Horreur, Thriller

LET US PREY (2014) ★★★☆☆


Let Us Prey (2014)

 

Synopsis : Rachel, une agent de police récemment transférée dans un village de campagne, arrête le seul criminel du coin lors de sa première tournée de nuit. Si elle l’arrête facilement, elle ne tarde pas à découvrir que sa présence au commissariat fait remonter à la surface le passé trouble de la petite communauté. Et ces réminiscences prennent des formes diverses : massacre d’une famille entière, crime homophobe…

Origine du film : Royaume-Uni, Irelande
Réalisateur : Brian O’Malley
Scénaristes : Fiona Watson, David Cairns
Acteurs : Liam Cunningham, Pollyanna McIntosh, Bryan Larkin, Hanna Stanbridge, Douglas Russell, Niall Greig Fulton, Jonathan Watson
Musique : Steve Lynch
Genre : Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 32 minutes
Date de sortie : 12 juin 2015 (Irlande), 15 mai 2014 (France – Festival de Cannes)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Creative Scotland, Fantastic Films, Greenhouse Media Investment, Irish Film Board, Makar Productions
Distribué par : Kaleidoscope Entertainment
Titre original : Let Us Prey
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Let Us Prey » est un film d’horreur britannico-irlandais datant de 2014, réalisé par Brian O’Malley, connu jusque-là pour ses réalisations de courts-métrages. Les acteurs principaux sont Liam Cunningham, qu’on a pu voir dans « The Numbers Station » (2013) mais qui essentiellement connu pour interpréter le personnage de Davos Seaworth dans la série télévisée « Game Of Thrones« , Pollyanna McIntosh, qu’on a pu voir dans « Exam » (2009), et Bryan Larkin, qu’on a pu voir dans « La Chute de Londres » (2016).

Plusieurs scènes ont été réécrites à la demande de l’actrice Pollyanna McIntosh. Elle voyait son personnage comme ayant un caractère fort et ne voulait pas qu’on considère son personnage de Rachel Heggie comme une victime ou d’une façon sexualisée. Le tournage s’est principalement déroulé en Écosse ainsi qu’en Irlande. Le film est sorti aux États-Unis directement en VOD ainsi qu’en DVD. 

L’histoire proposée par « Let Us Prey » nous invite à suivre une jeune femme agent de police, qui prend ses fonctions de nuit dans un petit commissariat d’un village isolé d’Écosse. Rapidement, les arrestations vont se succéder et les cellules du commissariat se remplir avec toutes sortes d’individus. Mais l’un d’entre eux est un inconnu qui semble avoir des capacités particulières. Les décès vont se succéder de plus en plus rapidement et les différents protagonistes vont s’entre-tuer dans un véritable bain de sang où certains feront preuve d’une extrême violence. 

Le scénario est loin d’être inintéressant. Ceux qui aiment les éclaboussures d‘hémoglobine vont en avoir pour leur argent. Les choses débutent lentement et les dialogues sont un peu faiblards, mais lorsque les événements s’accélèrent, le gore prend rapidement le dessus. C’est violent et c’est sauvage. Cependant, le script trouve tout de même un certain équilibre entre le suspense, la violence, la pointe d’humour, une histoire et de l’action. Le mystère initial est cependant un petit trop rapidement balayé, mais l’atmosphère nocive reste permanente. Malheureusement, la fin nous laisse quelque peu sur notre faim, et c’est regrettable.

 

La photographie n’apporte rien de particulier, l’histoire se déroulant d’une traite et de nuit. Les décors sont rudimentaires. Le casting est correct et on retiendra principalement la prestation de Liam Cunningham, en personnage ténébreux, sombre et relativement silencieux. De son côté Pollyanna McIntosh bénéficie du personnage dont le caractère est le plus développé, tourmenté par son passé et puissant finalement les ressources nécessaires au fond d’elle pour survivre à cette nuit de chaos. 

« Let Us Prey » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 5 avril 2016 chez Zylo. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Let Us Prey » est un film d’horreur correct clairement axé sur le gore, disposant d’une histoire qui laisse planer juste ce qu’il faut de mystère avant de déclencher les hostilités. La majorité des protagonistes passent à la trappe pour le plus grand plaisir des fans du genre. Le film oscille entre esprit maléfique et slasher, avec le balancier qui penche très vite vers cette seconde option. Le casting offre des prestations convenables et l’action est suffisamment présente pour rendre le film prenant. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 112,843 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :