Action, Thriller

HARD TARGET 2 (2016) ★★☆☆☆


Hard Target 2 (2016)

 

Synopsis : Un champion du monde de MMA doit lutter pour sa vie lorsqu’il est coincé dans un jeu mortel organisé par des hommes spécialisés dans la chasse à l’homme.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Roel Reiné
Scénaristes : Dominic Morgan, Matthew Harvey
Acteurs : Scott Adkins, Robert Knepper, Rhona Mitra, Ann Truong, Temuera Morrison
Musique : Trevor Morris, Jack Wall
Genre : Action, Thriller
Durée : 1h44
Date de sortie : 6 septembre 2016 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Universal 1440 Entertainment, Living Films
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : Hard Target 2
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Hard Target 2 » est un thriller d’action américain datant de 2016, réalisé par Roel Reiné, à qui l’on doit de nombreuses suites du type « The Marine 2 » (2009), « Death Race 2 » (2011), ou encore « The Scorpion King 3: Battle for Redemption » (2012). Les acteurs principaux sont Scott Adkins, qu’on a pu voir dernièrement dans « Criminal » (2016), Robert Knepper, qu’on a pu voir dans « Le Transporteur 3 » (2008), Rhona Mitra, qu’on a pu voir dans « Underworld 3 : Le Soulèvement des Lycans » (2009) et Temuera Morrison, qu’on a pu voir dans « Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith » (2005).

« Hard Target 2 » se veut donc être une suite au film de 1993 « Hard Target » de John Woo avec Jean-Claude Van Damme dans le rôle principal. Cependant, à aucun moment, il n’est fait référence au premier film et/ou aux personnages évoluant dans le précédent opus. Ce film peut donc être vu comme un film à part entière sans aucun lien avec son prédécesseur. À se demander même où se trouve la liaison, en dehors de la ressemblance de l’histoire. A la limite, on devrait plutôt considérer ce film comme un remake. 

L’histoire proposée par « Hard Target 2 » nous invite à suivre Wes Baylor, interprété par Scott Adkins, qui après avoir tué accidentellement son ami de longue date lors d’un combat d’arts martiaux à Los Angeles, cherche sa repentance dans l’alcool et dans des combats sans règles au fin fond de la Thailand. Lorsque Aldrich, le rencontre, il lui propose un combat pour 1 million de dollars. Ce dernier accepte, et se retrouve malgré lui être la proie d’un groupe de chasseurs fortunés qui le prennent pour cible dans une chasse à l’homme grandeur nature dans la jungle de Myanmar. 

Le scénario est vide et se retrouve dans son plus simple appareil et ne devait guère plus de deux pages. Scott Adkins se retrouve une nouvelle fois dans un film sans script qui repose uniquement sur ses capacités martiales de grandes valeurs. Dans son agonie cinématographique, il entraîne le pourtant excellent Robert Knepper et la ravissante Rhona Mitra, qui en dehors du chèque n’ont guère de raisons de se retrouver dans ce type de film sans saveur, sans dimension aucune et sans intérêts. 

Rien d’étonnant donc que ce film ait fait l’objet d’une sortie en « direct-to-video« . Les scènes d’action sont sympathiques, mais n’offrent rien d’innovantes et certaines phases sont plutôt irréalistes, comme, pour exemple, la scène finale sur un pont censé marquer la frontière entre deux pays. La photographie est correcte, mais reste basique. Il y a bien l’intention d’apporter une touche de modernisme en faisant appel à l’utilisation du positionnement par GPS, mais cela tient presque de l’anecdotique. 

Laurence et moi avions déjà déglingué Scott Adkins dans le film « Close Range« , et malheureusement ce film n’est guère plus reluisant, pour un acteur, qui au demeurant devrait se retrouver dans des productions nettement supérieurs à la vue de ses compétences. 

« Chasse à l’Homme 2 » doit faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 4 octobre 2016 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Hard Target 2 » est une suite que l’on peut aisément qualifier d’inutile. L’histoire est vide de sens, l’intrigue est inintéressante, la mise en scène est passable et le script est vraisemblablement vide. Le casting était intéressant sur le papier, mais à l’arrivée rien n’aura pu sauver ce film de la débâcle. Un métrage qui vient malheureusement entaché la notoriété décroissante de l’excellent Scott Adkins. Sachez que si on vous offre ce film, cela ne sera pas forcément un signe d’affection. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 899 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :