Cinétrafic, Thriller

MOJAVE (2015) ★★★☆☆


Mojave (2015)

 

Synopsis : Thomas, une des personnalités les plus en vue d’Hollywood, part seul dans le désert pour se ressourcer et chasser ses démons intérieurs. A la nuit tombée, un marginal, Jack, s’invite autour du feu de camp. Plus la nuit avance, plus le ton monte, la conversation se fait menaçante et l’irréparable se produit. De retour à Los Angeles, la vie de Thomas reprend son cours. Mais il n’est pas revenu seul et l’ombre de Jack plane constamment derrière lui. Un jeu du chat et de la souris se met en place et son issue ne peut être que fatale.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : William Monahan
Scénariste : William Monahan
Acteurs : Oscar Isaac, Garrett Hedlund, Mark Wahlberg, Louise Bourgoin, Walton Goggins
Musique : Andrew Hewitt
Genre : Thriller
Durée : 1 heure et 33 minutes
Date de sortie : 3 décembre 2015 (États-Unis)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Atlas Independent, Henceforth Pictures, MICA Entertainment, Relativity International, Elevation Pictures
Distribué par : A24
Titre original : Mojave
Notre note : ★★★☆☆

 

C’est dans le cadre de l’opération DVDtrafic organisé par nos amis du site Cinetrafic que nous avons reçu ce film pour en réaliser la critique. Laurence et moi remercions donc Cinetrafic de la confiance qu’ils nous ont accordé en nous sélectionnant pour écrire une chronique concernant Mojave, dont l’éditeur, Metropolitan Filmexport, proposera le film en DVD et en Blu-ray à partir du 21 novembre 2016. Ainsi donc, n‘hésitez pas à visiter le site Cinetrafic pour retrouvez le top 100 des meilleurs films d’action, et les sorties ciné de 2017.

 

Notre commentaire : Mojave est un thriller américain datant de 2015, co-produit, écrit et réalisé par William Monahan, à qui l’on doit également « London Boulevard » (2010) et de nombreux scénarios comme « Les Infiltrés » (2006), « Mensonges d’État » (2008), « Hors de Contrôle » (2010) ou encore « The Gambler » (2014). Les acteurs principaux sont Oscar Isaac, qu’on a pu voir dans « Jason Bourne: L‘Héritage » (2012), Garrett Hedlund, qu’on a pu voir dans « Quatre Frères » (2005), Mark Wahlberg, qu’on a pu voir dans « Phénomènes » (2008), Louise Bourgoin, qu’on a pu voir dans « Les Aventures Extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec » (2010) et Walton Goggins, qu’on a pu voir dans « American Ultra » (2015).

Le 22 mars 2012, il a été annoncé que la société Atlas Independent allait produire le nouveau film de William Monahan basé sur son propre scénario, et qu’il allait également co-produire le film. Henceforth Pictures produit également le film, tandis que la société Relativity International cofinance le projet. Par ailleurs, le film est également co-produit et financé par MICA Entertainments, dirigé par Dale Armin Johnson.

Le 4 décembre 2012, Oscar Isaac et Jason Clarke ont intégré le casting de « Mojave » pour y tenir les rôles principaux. Le 16 mai 2013, Garrett Hedlund a rejoint la distribution du film pour assurer un rôle de soutien. Le 18 juillet 2013, c’est Louise Bourgoin qui a rejoint le casting du film. Le 27 septembre 2013, on apprenait que Walton Goggins avait également rejoint la distribution du film. Le 24 mars 2014, Mark Wahlberg a révélé qu’il avait tourné quelques scènes dans un rôle de soutien dans le film.

L’histoire proposée par « Mojave » est intéressante dans la mesure où elle montre, à travers le prisme du thriller, qu’une personne tient finalement à sa vie, même si cette dernière avait décidé de se suicider. D’une manière plus large, on peut y voir la volonté de maîtriser et sa vie, et éventuellement sa mort. En d’autres termes, si je veux me supprimer, c’est une décision qui m’appartient, il n’est cependant pas envisageable qu’un autre décide de ma destinée et puisse me supprimer à sa guise. Une autre approche de ce film, peut nous inviter à dire que l’argent ne fait apparemment pas le bonheur. Thomas (Garrett Hedlund) semble avoir des conditions de vie agréable, mais pourtant, il envisage de se suicider lorsqu’il croise Jack (Oscar Isaac) qui sévit dans le désert et qui tue les voyageurs qui s’y égarent. Or, Thomas ne l’entend pas de cette oreille et parvient à échapper à Jack et à rentrer en ville. Cependant, le psychopathe de service ne va pas hésiter à s’immiscer dans la vie de Thomas pour parvenir à ses fins.  

Le rythme tend à être lent mais cela laisse suffisamment de temps pour développer la psychologie des deux principaux protagonistes qui se sont engagés dans un combat à mort. Leur affrontement est tout aussi cérébral que viscéral. L’intrigue repose essentiellement sur le moment qui sera effectivement choisi par Jack pour porter l’estocade finale à Thomas. Le jeu du chat et de la souris dure durant une bonne partie du film et le dénouement est aussi inattendu qu’expéditif. Dans une certaine mesure, ce faux rythme fait penser au film « Quand vient la Nuit » (2014) de Michaël R. Roskam, avec Tom Hardy dans le rôle principal. « Mojave » développe le même sentiment, il crée la même atmosphère. On sait qu’il va se passer quelque chose, sans savoir quoi, ni quand, ni comment. Mais on sait qu’il va se produire un événement déterminant et selon toutes évidences, un événement brutal et définitif, qui va sceller le sort de l’un des protagonistes.

Le casting est assez intelligemment choisi. D’un côté, nous avons Garrett Hedlund, qui nous livre un personnage en proie au doute, qui vit loin de sa famille, qui semble être dépressif, tout en se laissant aller à certaines facilités comme l’alcool et le sexe, et qui, par la force du destin, se voit dans l’obligation de lutter pour sa survie, ce qui le conduit à entrevoir d’autres perspectives de la vie. De l’autre côté, nous avons Oscar Isaac qui nous livre un personnage de psychopathe, victime de son enfance qui rejette la société et vit en marge de celle-ci. Mark Wahlberg interprète un rôle secondaire et se fait plaisir en jouant un producteur sans scrupule, misogyne et légèrement pleutre. Louise Bourgoin offre un personnage de femme maîtresse dans l’attente d’une situation plus franche et Walton Goggins livre un personnage ambigu, faisant le lien entre le scénariste et le producteur. 

« Mojave » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 21 novembre 2016 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Mojave » est un bon thriller, offrant une dualité originale entre deux personnes en sortant des sentiers battus. Le script offre une approche différente des habituels clichés qui sont souvent développés dans le genre. L’histoire manque parfois de fluidité et de rythme pour exposer le caractère des principaux protagonistes. La photographie offre une nuance d’approche. Les lieux sont assez diversifiés et offrent des univers différents. La distribution est dominée par les prestations de Garrett Hedlund et d’Oscar Isaac. Reste un film plaisant, que l’on peut aisément conseiller.

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 491 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :