Cinétrafic, Drame, Mystère, Romance, Thriller

VERTIGES (2014) ★★★★☆


The Loft (2014)

 

Synopsis : Cinq hommes mariés partagent les clés d’un appartement utilisé pour les rendez-vous secrets. Jusqu’au jour où une femme y est retrouvée morte, attachée à un lit, provoquant un séisme au sein du petit groupe. Alors que la police identifie le principal suspect, les amitiés sont balayées dans un tourbillon de trahisons, de jalousie et de violence révélant au grand jour la vraie nature de chacun d’entre eux.

Origine du film : États-Unis, Belgique
Réalisateur : Erik Van Looy
Scénaristes : Bart De Pauw, Wesley Strick
Acteurs : Karl Urban, James Marsden, Wentworth Miller, Eric Stonestreet, Matthias Schoenaerts, Rhona Mitra, Rachael Taylor, Isabel Lucas
Musique : John Frizzell
Genre : Drame, Mystère, Romance, Thriller
Durée : 1 heure et 48 minutes
Date de sortie : 30 janvier 2015 (États-Unis)
Année de production : 2014
Sociétés de production : Anonymous Content, Woestijnvis
Distribué par : Open Road Films (US)
Titre original : The Loft
Notre note : ★★★★☆

 

C’est dans le cadre de l’opération DVDtrafic organisé par nos amis du site Cinetrafic que nous avons reçu ce film pour en réaliser la critique. Laurence et moi remercions donc Cinetrafic de la confiance qu’ils nous ont accordé en nous sélectionnant pour écrire une chronique concernant Vertiges, dont l’éditeur, Metropolitan Filmexport, propose le film en DVD et en Blu-ray depuis le 7 novembre 2016. Ainsi donc, n‘hésitez pas à visiter le site Cinetrafic pour trouver une sélection de films avec des infidèles en amour, et sur les sorties ciné de 2017.

 

Notre commentaire : « The Loft » ou « Vertiges » pour la version française, est un thriller dramatique américano-belge, avec une pointe de mystérieux, datant de 2014, réalisé par Erik Van Looy. Il s’agit d’un remake du film belge intitulé « Loft » datant de 2008, également réalisé par Erik Van Looy. Le scénario a été écrit par Bart De Pauw et adapté par Wesley Strick. Les acteurs principaux sont Karl Urban, qu’on a pu voir dernièrement dans « Star Trek: Sans Limites » (2016), James Marsden, que l’on connaît pour avoir interprété Scott Summers alias Cyclops à plusieurs reprises dans « X-Men« , Eric Stonestreet, qu’on a pu voir dans « Bad Teacher » (2011), Rhona Mitra, qu’on a pu voir dans « Underworld 3 : Le Soulèvement des Lycans » (2009), Rachael Taylor, qu’on a pu voir dans « ARQ » (2016), Isabel Lucas, qu’on a pu voir dans « L’Aube Rouge » (2012) et Wentworth Miller, qu’on a pu voir dans « Underworld » (2003). À noter également la participation de Matthias Schoenaerts, acteur belge qui reprend son rôle du film original.

« Vertiges » a été tourné durant l’été 2011, mais sa sortie en salle a été retardée en raison d’un changement de distributeur. Dark Castle Divertissement avait initialement acquis les droits de distribution aux États-Unis, avec l’intention de sortir le film par l’intermédiaire de Warner Bros. Lorsque le producteur Joel Silver, le co-fondateur de la société Dark Castle Entertainment s’est engagé avec Universal Studios, il a pris le contrôle de Dark Castle, et emporter le film dans ses bagages. Universal avait prévu de sortir le film le 29 août 2014, mais le studio a privilégié une production de la société Legendary Pictures,  « Catacombes ». Universal et Dark Castle ont alors laissé tomber « Vertige », qui a ensuite été repris par Open Road Films. Cette société a sorti le film le 30 janvier 2015. 

Le tournage principal a débuté le 6 juin 2011, à la Nouvelle-Orléans. Après quelques semaines, le tournage s’est déplacé dans des studios à Bruxelles en Belgique. Le tournage s’est achevé le 27 juillet 2011. Patrick Wilson était pressenti pour incarner Vincent Stevens, mais il a rapidement abandonné le projet en raison de conflit de calendrier. Il a alors été remplacé par Karl Urban. Tobey Maguire a été approché pour tenir un rôle, mais a finalement refusé. Ce fut également le cas avec Rosamund Pike.

L’histoire proposée par « Vertiges » nous offre une certaine originalité. Une bande de copains, tous relativement aisés, décide de s’offrir un appartement assez luxueux afin d’y recevoir leurs conquêtes du moment loin du regard de leur épouse respective. Tout se passe relativement bien jusqu’au jour où l’un d’entre eux va découvrir le corps sans vie d’une jeune femme nue couchée dans le lit immaculé de sang. Tous vont se retrouver au chevet de la morte afin de comprendre ce qui a bien pu se passer.

Le scénario est habilement ficelé, car progressivement, à travers de multiples « flashbacks« , les différents protagonistes vont se renvoyer la responsabilité de la situation, et leur belle unité passée va se fissurer au fur et à mesure des révélations des uns et des autres. Comme on le dit souvent dans ce type de cas de figure, c’est dans l’adversité, c’est face à la difficulté que l’on peut réellement prendre connaissance de ses véritables amis, et découvrir, parfois douloureusement, la vraie nature de chacun. Plus on avance dans le développement de l’intrigue, plus les masques tombent, et la dernière partie amène plusieurs retournements de situation, jusqu’au dénouement final. 

La particularité du casting de « Vertiges », c’est qu’il est parfaitement homogène, car aucune partition ne se dégage du lot, chaque personnage est traité à niveau égal et dispose de son propre développement, et une interaction avec les autres personnages. Les personnages féminins, bien que secondaires dans le développement de l’histoire, pèsent sur l’intrigue, au point que les doutes s’orientent même régulièrement vers elles dans cette affaire où l’adultère est monnaie courante, à se demander d’ailleurs si ce ne serait pas l’activité préférée d’une certaine classe sociale … 

« Vertiges » a rapporté un peu plus de 6 millions de dollars aux États-Unis et un peu plus de 4 millions de dollars à l’étranger pour un total mondial dépassant légèrement les 10 millions de dollars pour un budget de 14 millions de dollars, faisant donc de ce métrage un échec commercial. Le film a rencontré de mauvaises critiques de la part de la presse spécialisée.

« Vertiges » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 7 novembre 2016 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Vertige » est un très bon thriller dramatique. Le scénario est habilement ficelé, émiettant progressivement de nouvelles pistes dans le développement de l’intrigue, focalisant l’attention de manière aléatoire sur les différents protagonistes. La photographie est sombre, se rapprochant, pour la trame principale, du huis clos. Le casting est dans l’ensemble d’un très bon niveau et chaque personnage est suffisamment développé pour s’insérer dans le puzzle que représente ce thriller. L’ensemble offrant un très bon divertissement !

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 506 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :