Drame, Horreur, Thriller

THE REEF (2010) ★★☆☆☆


The Reef (2010)

 

Synopsis : Eté 2010. Australie. Cinq amis partent en croisière pour des vacances de rêve. Mais lorsqu’ ils font naufrage, le rêve vire au cauchemar : dans l’eau rôde une terrible menace…

Origine du film : Australie
Réalisateur : Andrew Traucki
Scénaristes : Andrew Goods
Acteurs : Damian Walshe-Howling, Zoe Naylor, Gyton Grantley, Adrienne Pickering
Musique : Rafael Ma
Genre : Drame, Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 34 minutes
Date de sortie : 21 juin 2011 (DVD – France)
Année de production : 2010
Sociétés de production : Atlas Entertainment
Distribué par : Lightning Entertainment
Titre original : The Reef
Notre note : ★★☆☆☆

 

C’est lors d’une discussion avec notre collègue RealGeekbusters, que nous saluons au passage, que j’ai décidé de relever le défi de visionner ce film et d’en faire une critique sur ce blog. Nous vous invitons au passage à rendre une visite sur le blog « Les Cinéphiles Éclectiques » , où vous trouverez, entre autres, des critiques de films. 

 

Notre commentaire : « The Reef » est un film d’horreur australien, datant de 2010 et réalisé par Andrew Traucki, connu pour avoir également réalisé « Black Water » (2007). Les acteurs principaux semblent tous être d’origine australienne, et donc nous sont  inconnus. 

L’histoire proposée par « The Reef » nous invite à suivre un groupe d’amis, chargé de livrer par la Mer un yacht en Indonésie. Le deuxième jour de leur voyage qui s’annonçait, jusque-là, comme paradisiaque, le navire heurte des récifs et chavire lorsque la quille est détruite. Le groupe décide que leur meilleure chance de survie est de nager jusqu’à une île voisine, mais ils se retrouvent traqués par un grand requin blanc, qui semble bien décidé d’en faire son casse-croûte.

Le film est basé sur l’histoire vraie de Ray Boundy, qui fut le seul survivant d’un incident similaire qui s’est produit en 1983. Les cinq semaines de tournage nécessaires à la réalisation du film ont commencé le 12 octobre 2009 à Hervey Bay dans l’état de Queensland, à Fraser Island, situé le long des côtés de Queensland en Australie, approximativement à 200 kilomètres de Brisbane ainsi qu’à Bowen Bay. Les images montrant le requin ont été réalisées en Australie du Sud.

Rob Gaison, le directeur général de l’office Tourism Tropical North Queensland, était préoccupé par la sortie du film, étant annoncé comme « basé sur une histoire vraie », parce qu’il sentait qu’il pourrait nuire à l’industrie touristique pour la région. et il se trouve que Col McKenzie, le directeur général de l’association des exploitants du parc marin, a déclaré que les films précédents, mettant en scène des requins qui attaquent des gens près des récifs, comme « Open Water », avaient nui à l’industrie du tourisme.

Le descriptif de l’histoire peut tenir sur un timbre poste, quatre personnes se retrouvent dans l’eau, un requin tourne autour, combien vont survivre. Ou combien vont se faire croquer. Basique. Le scénario ne nous est pas apparu comme très étendu, très développé. Il y a bien des prémices d’explications sur la nature des relations entre certains des protagonistes de cette mésaventure, mais elles ne sont guère développées.

Du côté du casting, il faut laisser le mérite aux acteurs qui dans l’ensemble nous propose de bonnes prestations, relativement réalistes, même si certains choix et/ou attitudes semblent discutables, mais cela est plus un problème de script et/ou de mise en scène, et ne peut que difficilement être imputable aux acteurs. Ces derniers auront même payé de leur personne, par exemple, Damian Walshe-Howling a marché sur un poisson-pierre, réputé pour être le plus venimeux au monde, lors de la troisième journée de tournage. De son côté, Zoe Naylor s’est beaucoup documentée sur des histoires de survie pour préparer son rôle.

Le gros point négatif de « The Reef » c‘est l’absence de budget. Cela se ressent principalement sur les possibilités d’éventuels effets spéciaux, et donc sur la partie action à proprement parler. Le réalisateur se contentant de proposer des images filmées d’un véritable requin. Par conséquent, on ne voit jamais les attaques du squale, en dehors de quelques barbotages énergiques dans l’eau. Le chavirage du yacht est tout aussi grotesque, l’ensemble se retrouve à l’envers sans qu’on sache ce qui s’est passé. On se demande même ce qui se passe, puisqu’on suit l’événement à travers un seul personnage qui se trouve à ce moment dans la cabine.  

Alors certes, on peut louer l’aspect petit film qui essaie de proposer une forme de réalisme et d’efficacité en évitant de tomber dans le tape à l’œil. Mais à trop vouloir faire sans trop d’effets spectaculaires, on finit par ne rien faire du tout, et donc sur ce coup-là, la mayonnaise ne prend pas, à un tel point que cela en devient à la limite du ridicule. 

« The Reef » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 1er janvier 2012 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « The Reef » est un film relativement médiocre de par la légèreté de son scénario, la pauvreté de sa mise en scène et la quasi-absence d’effets spéciaux. L’action est suggérée et nullement montrée. Les acteurs essayent de ne pas couler avant l’heure dans cette histoire inspirée de faits réels et qui auraient mérité un meilleur traitement, ne serait-ce que vis-à-vis des victimes. Un film qui va vite finir aux oubliettes !

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,199 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :