Action, Aventure, Fantastique, Super-Héros

SUICIDE SQUAD (2016) ★★★★☆


Suicide Squad (2016)

 

Synopsis : Les pires méchants de l’univers DC Comics réunis dans un même film.C’est tellement jouissif d’être un salopard ! Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : David Ayer
Scénariste : David Ayer
Acteurs : Will Smith, Jared Leto, Margot Robbie, Joel Kinnaman, Viola Davis, Jai Courtney, Jay Hernandez, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Ike Barinholtz, Scott Eastwood, Cara Delevingne
Musique : Steven Price
Genre : Action, Aventure, Fantastique, Super-héros
Durée : 2 heures et 03 minutes
Date de sortie : 3 août 2016 (France)
Année de production : Sociétés de production : DC Entertainment, RatPac-Dune Entertainment, Atlas Entertainment
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : Suicide Squad
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Suicide Squad » est un film de super-héros américain datant de 2016, écrit et réalisé par David Ayer, à qui l’on doit également « Harsh Time » (2005). Ce film est basé sur l’équipe d’anti-héros du même nom qui apparaissent dans les DC Comics. Les acteurs principaux sont Will Smith, qu’on a pu voir dans « Diversion » (2015), Jared Leto, qu’on a pu voir dans « Lord of War » (2005), Margot Robbie, qu’on a pu voir dans « Tarzan » (2015), Joel Kinnaman, qu’on a pu voir dans « Edge of Winter » (2016), Viola Davis, qu’on a pu voir dans « Prisoners » (2013), Jai Courtney, qu’on a pu voir dans « Divergente 2: L‘Insurrection » (2015), Jay Hernandez, qu’on a pu voir dans « Takers » (2010), Adewale Akinnuoye-Agbaje, qu’on a pu voir dans « Killer Elite » (2011), Scott Eastwood, actuellement à l’affiche de « Snowden » (2016) et enfin Cara Delevingne, qu’on a pu voir dans « Kids in Love » (2016).

« Suicide Squad » a été annoncé en 2009 avec Dan Lin comme producteur, Stephen Gilchrist comme co-producteur et Justin Marks comme scénariste. David Ayer a signé pour réaliser et écrire le film en septembre de 2014. Ce dernier a décrit plus tard le film comme une forme de « Douze Salopards » avec des supers vilains. David Ayer avait six semaines pour réécrire le script, étant donné que la date de sortie du métrage était déjà fixée.

En octobre 2014, Warner Bros avait d’abord offert des rôles à Ryan Gosling, Tom Hardy, Margot Robbie, et Will Smith. En novembre 2014, le site internet TheWrap a révélé que Jared Leto était en pourparlers pour le rôle du Joker, qui était initialement attribué à Ryan Gosling. Le casting principal a été annoncé par Warner Brothers en décembre 2014 avec Will Smith, Tom Hardy, Jared Leto, Margot Robbie, Jai Courtney et Cara Delevingne comme étant respectivement Deadshot, Rick Flag, Joker, Harley Quinn, le Capitaine Boomerang et Enchantress . Le studio envisageait également Viola Davis, Octavia Spencer, et Oprah Winfrey pour le rôle d’Amanda Waller. 

En janvier 2015, Viola Davis a exprimé son intérêt pour incarner le personnage d’Amanda Waller lors d’une interview. Pendant ce temps, Tom Hardy a dû abandonner en raison de problèmes de programmation avec sa participation au film « The Revenant » (2016). Jake Gyllenhaal a reçu une offre pour remplacer Tom Hardy, mais il a refusé. Le studio regardait du côté de Joel Edgerton, Jon Bernthal, et Joel Kinnaman pour jouer le rôle. En février, Jay Hernandez a rejoint le casting et Joel Kinnaman fut confirmé pour jouer Flag. En mars de 2015, il a été confirmé que Adewale Akinnuoye-Agbaje et Karen Fukuhara avaient été enrôlés respectivement comme Killer Croc et Katana. En janvier 2016, Ben Affleck a été confirmé pour reprendre le rôle de Batman.

Le tournage a commencé le 13 avril 2015. Le 5 mai, quelques scènes majeures ont été tournées au centre-ville de Toronto. Le tournage s’est achevé en août de 2015 après que quelques scènes additionnelles eurent lieu à Chicago, dans l’Illinois. D’autres tournages s’en suivirent en 2016, répondant à la volonté de la Warner de donner un ton plus léger aux bandes-annonces. Il a également été confirmé que Zack Snyder avait joué la scène impliquant Flash. David Ayer a confirmé que le film a été achevé le 24 juin 2016. Jared Leto a cependant révélé que beaucoup de ses scènes n’avaient pas été retenues dans la version finale.

« Suicide Squad » a été un succès commercial, le film ayant engrengé 325,1 millions de dollars en Amérique du Nord et de 420,5 millions de dollars dans les autres pays pour un total mondial de 745,6 millions de dollars de recettes au box-office contre un budget de 175 millions de dollars, (325 millions de dollars incluant les frais de publicité et de promotion).

« Suicide Squad » a reçu des commentaires généralement négatifs de la part de la critique, certains allant même jusqu’à parler de film poubelle, d’aliénation sans vergogne, d’attaque totale contre toute idée de divertissement. Ce à quoi moi, je réponds, il faudrait arrêter de raconter de la merde, pire encore changer de métier, parce qu’être payé pour aller voir gratis des films au cinéma pour ensuite écrire des conneries de ce genre, c’est grave. Alors certes, face au battage publicitaire qui a entouré ce métrage, on peut être déçu du résultat. De plus, l’intrigue principale est quelque peu embrouillée. Reste qu’il faut certainement aborder ce film comme le premier d’une série. Et dans ce sens, la présentation des personnages est quelque peu trop expéditive. On verra si les scénaristes prendront plus de temps dans les suites éventuelles. 

Scénaristiquement, il y avait une réelle difficulté à trouver l’idée qui allait amener ces différents personnages à œuvrer ensemble. En outre, il n’était certainement pas évident de créer les situations qui permettraient d’observer la différence entre des méchants pas complètement méchants et des méchants complètement méchants. À cela, un personnage fait la liaison entre les deux castes, l’une étant prise dans le corps de l’autre. Il est tout à fait juste qu’il faut éviter d’aller aux toilettes pendant le film, au risque de perdre cruellement et irrémédiablement le fil conducteur. Mais quand même, c’est pas la misère non plus. De mon côté, le reproche que je ferais à « Suicide Squad », c‘est de démarrer de manière pétillante, avec une certaine férocité punk-rock avant de devenir terriblement plat et répondant à de nombreux clichés et ainsi proposer une formule bien plus consensuelle.

 

La distribution est importante à la vue du nombre de personnages et c’est certainement Margot Robbie, qui interprète le personnage de Harley Quinn, qui tire le mieux son épingle du jeu. Un personnage d’ancienne psychiatre devenue folle. Drôle, cinglée et effrayante à la fois. On ne possède peut-être pas assez d’adjectifs pour décrire toutes les choses qu’on la voit faire. La relation qu’elle entretient avec le Joker est incroyablement dysfonctionnelle et malsaine. Une belle prestation, dont on a hâte de voir l’évolution dans les films futurs, sachant qu’une suite est déjà en chantier, et qu’un spin-off sur le personnage Harley Quinn, qui évoluerait en solo, serait également dans les tuyaux.

« Suicide Squad » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 3 décembre 2016 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Suicide Squad » est bien loin d’être le navet annoncé par une certaine presse. Le scénario ne permet cependant pas de développer pleinement l’intégralité des personnages, qui mériteraient peut être un développement individuel, ou tout du moins d’être moins noyé dans l’ensemble. L’histoire bascule rapidement dans des concepts connus et fait appel à certains clichés. Le rythme est néanmoins assez soutenu et l’ensemble est assez dynamique. Les scènes d’action sont nombreuses, mais le visuel final est assez proche de ce que l‘on avait pu voir dans le premier « Ghostbusters » (1984), repris également dans « Ninja Turtles » (2014). Le casting offre dans l’ensemble d’honorables prestations, mais c’est clairement le duo Margot Robbie et Jared Leto qui se dégage par l’aliénation qui se dégage de leurs personnages. Reste un divertissement agréable dont les effets spéciaux sont remarquables. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :