Comédie, Horreur

SCREAM GIRL (2015) ★★★★☆


Scream Girl (2015)

 

Synopsis : Une jeune femme faisant le deuil de sa mère, qui était une célèbre actrice des années 80, se retrouve projetée dans l’un de ses films. Les deux femmes désormais réunies vont tenter de combattre le meurtrier qui s’y trouve…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Todd Strauss-Schulson
Scénaristes : M.A. Fortin, Joshua John Miller
Acteurs : Taissa Farmiga, Malin Åkerman, Adam DeVine, Thomas Middleditch, Alia Shawkat, Alexander Ludwig, Nina Dobrev
Musique : Gregory James Jenkins
Genre : Comédie, Horreur
Durée : 1 heure et 28 minutes
Date de sortie : 18 novembre 2015 (France)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Groundswell Productions, Studio Solutions, Ulterior Productions
Distribué par : Stage 6 Films, Vertical Entertainment
Titre original : The Final Girls
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « The Final Girls » ou « Scream Girl » pour la distribution française est une comédie d’horreur américaine datant de 2015, réalisée par Todd Strauss-Schulson, à qui l’on doit également « Le Joyeux Noël d’Harold et Kumar » (2011). Les acteurs principaux sont Taissa Farmiga, qu’on a pu voir dans « In a Valley of Violence » (2016) et Malin Åkerman, qu’on a pu voir dans « The Number Station » (2013) et Alexander Ludwig, qu’on a pu dans « Viens avec Moi » (2015).

L’histoire proposée par « Scream Girl » est particulièrement originale. On peut y suivre un groupe d’étudiants contemporains transportés dans le film qu’ils étaient en train de regarder dans une salle de cinéma, alors qu’un incendie se déclare et qu’ils cherchent à fuir. Cette idée originale nous fait immédiatement penser au film « Last Action Hero » de 1993 réalisé par John McTiernan avec Arnold Schwarzenegger dans le rôle principal. La grosse différence réside dans le fait que cette bande d’adolescents se retrouve dans un slasher de 1986, intitulé dans le film « Camp Bloodbath » mais qui fait terriblement penser à « Vendredi 13″. En effet, dans ce film, on peut y voir un colosse masqué nommé Billy Murphy, qui ressemble à s’y méprendre à notre Jason préféré. Les adolescents parachutés dans le film savent qu’ils sont dans le film, mais les acteurs ne le savent pas et continuent à jouer leur rôle comme s’il s’agissait de la vraie vie, ce qui va provoquer une série de quiproquos amusants. 

Pour agrémenter le tout, l’une des jeunes adolescentes, Max Cartwright (Taissa Farmiga), téléportée dans le film est la fille de l’une des actrices du film, Amanda Cartwright (Malin Åkerman), cette dernière étant décédée récemment dans le monde réel suite à un accident de voiture. Cette situation fantastique offre l’opportunité à la fille de retrouver sa mère, sans que cette dernière ne le sache, pensant qu’elle est Nancy, le personnage de « Camp Bloodbath« . La fille connaissant le film par cœur va essayer d’aider sa mère à ne pas être tuée par le méchant du film.  

L’intrigue est donc double, le déroulé de ce film culte que tous les adolescents contemporains connaissent, et l’interaction qu’ils peuvent avoir avec l’histoire originelle, étant donné qu’ils se retrouvent directement dans le film. Le film est clairement articulé vers la comédie, même si le déroulement de ce qui sert de film dans le film, répond aux clichés classiques du slasher. C’est habilement ficelé et la mise en scène met clairement en évidence le choc qui existe entre les adolescents de la fin des années 1980 et ceux des années 2010. Les acteurs incarnant les personnages du film originel de 1986 grossissant volontairement le trait de caractère des films d’horreur de cette époque, stupides, bimbos et autres lourdos

En s’intéressant à l’histoire de manière plus approfondie, on peut y détecter une volonté d’y voir une ode à la vie. Le regret de n’avoir pu dire à un être cher qu’on l’aimait avant qu’il ne disparaisse ou, au-delà de cette approche sentimentale, et finalement très humaine, comment faire accepter le départ d’un proche et ainsi faire pleinement son deuil. 

« Scream Girl » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Scream Girl » est une très bonne comédie axée sur le thème du film et plus particulièrement du slasher. L’histoire est originale et le croisement de deux époques amène des situations amusantes. L’intrigue est basique, mais reprend volontairement les codes et les clichés du film d’horreur. Le réalisateur rend ainsi une sorte d’hommage à la franchise des « Vendredi 13 », allant jusqu’à en utiliser la musique ainsi que la couleur de certains vêtements. Le casting offre de très bonnes prestations, n’hésitant pas à grossir les traits des personnages pour correspondre aux années 1980. La photographie est plaisante et le rythme est bon. L’ensemble offre un très bon divertissement. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,295 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :