Drame, Horreur, Thriller

GREEN ROOM (2015) ★★★☆☆


Green Room (2015)

 

Synopsis : Au terme d’une tournée désastreuse, le groupe de punk rock The Ain’t Rights accepte au pied levé de donner un dernier concert au fin fond de l’Oregon… pour finalement se retrouver à la merci d’un gang de skinheads particulièrement violents. Alors qu’ils retournent en backstage après leur set, les membres du groupe tombent sur un cadavre encore chaud et deviennent alors la cible du patron du club et de ses sbires, plus que jamais déterminés à éliminer tout témoin gênant…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Jeremy Saulnier
Scénariste : Jeremy Saulnier
Acteurs : Anton Yelchin, Imogen Poots, Alia Shawkat, Joe Cole, Callum Turner, Patrick Stewart
Musique : Brooke Blair, Will Blair
Genre : Horreur, Thriller
Durée : 1 heure et 35 minutes
Date de sortie : 27 avril 2016 (France)
Année de production : 2015
Sociétés de production : Broad Green Pictures, Film Science
Distribué par : A24
Titre original : Green Room
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Green Room » est un thriller d’horreur datant de 2015, écrit et réalisé par Jeremy Saulnier, à qui l’on doit également « Blue Ruins » (2013). Les acteurs principaux sont le regretté Anton Yelchin, qu’on a pu voir dans « Star Trek: Sans Limites » (2016), Imogen Poots, qu’on a pu voir dans « Need For Speed » (2014), Alia Shawkat qu’on a pu voir dans « Scream Girl » (2015), Joe Cole, qu’on a pu voir dans « Aux Yeux de Tous » (2015) et Patrick Stewart, que l’on connaît essentiellement pour son rôle du professeur Charles Xavier dans la franchise des X-Men.

Le 22 mai 2014, il a été annoncé que la société Broad Green Pictures allait financer et produire le thriller criminel dirigé et écrit par Jeremy Saulnier. Le 16 octobre 2014, Anton Yelchin et Imogen Poots ont rejoint le casting du film, déjà composé d’Alia Shawkat, Callum Turner, Joe Cole, Macon Blair et Mark Webber. Le 21 octobre de la même année, Patrick Stewart est venu s’ajouter à la distribution pour interpréter Darcy Banker, un chef de groupe violent orienté vers la suprématie blanche.

Le tournage principal a commencé en octobre 2014 à Portland, dans l’Oregon. L’endroit de la maison de Tad était à Astoria, également dans l’Oregon, sur la côte de l’Oregon, et les scènes qui se déroulent en forêt ont été filmées dans la Mount Hood National Forest.

Bien que l’histoire proposée par « Green Room » se déroule dans l’univers des skinheads proches des mouvements d’extrême droite, voire même d’extrême gauche, ce n’est absolument pas le thème central. L’idée dominante dans ce métrage, c’est la notion de survival. Un groupe de musique, composée de jeunes personnes, tout juste sorties de l’adolescence, se retrouve coincé dans les coulisses d’une salle de concert, où ils viennent de se produire, et malheureusement, ils ont vu des choses qu’ils n’auraient pas dû voir. Les organisateurs, qui se servent de cette salle de concert pour dissimuler des activités illégales articulées autour de la drogue, ne veulent pas prendre le risque de les laisser partir et ainsi compromettre leurs affaires. Pour éviter que la police ne vienne fourrer le nez dans leur business, la bande de skinheads décide de mettre au point un scénario qui passe par l’élimination pure et dure des quatre musiciens…

« Green Room » est un thriller parfaitement mis en scène avec une vraie originalité au niveau du style et de la prémisse, le rythme est cohérent, sans être exagérément rapide et la montée de la pression est pleinement palpable au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire. Certains aspects peuvent apparaître chaotiques, mais le réalisateur ne se perd jamais dans un développement excessif de ses personnages. L’ensemble produit l’une des belles surprises de l’année 2016 accompagnée d’un certain buzz qui aura forcément éveillé notre curiosité. 

Jeremy Saulnier nous livre un film développant une histoire instantanée qui réussit à nous absorber à travers ses visuels, nous plaçant rapidement au beau milieu du chaos, tout en nous aidant à ne pas perdre la géographie du décor. La photographie vient parfaitement servir l’histoire de « Green Room ». Une fois qu’on bascule dans l’action à proprement parlé, c’est le jeu des acteurs qui nous place en tension à travers un superbe travail. L’atmosphère est tendue, véhiculée par les couleurs, la luminosité et le rythme pour ne jamais laisser redescendre la pression jusqu’à la fin du métrage. 

« Green Room » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 7 septembre 2016 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Green Room » est un bon thriller, dont l’aspect horrifique est surtout visuel puisqu’on navigue dans le survival. L’histoire est plaisante et la mise en scène est très bien orchestrée et admirablement bien équilibrée. La gestion des lumières, la montée en pression, l’atmosphère, les décors sont harmonieux et rien ne bascule jamais dans l’exagération, ce qui offre une ambiance très réaliste. Le casting est intéressant en offrant des prestations plus qu’honorables. L’ensemble nous donne un métrage au-dessus de la moyenne et donc une agréable surprise qu’on peut aisément recommander. 

 

Bande-annonce :

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 202 641 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

%d blogueurs aiment cette page :