Biopic, Drame

SULLY (2016) ★★★★★


Sully (2016)

 

Synopsis : Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au « miracle sur l’Hudson » accompli par le commandant « Sully » Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Clint Eastwood
Scénariste : Todd Komarnicki
Acteurs : Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney, Anna Gunn, Autumn Reeser, Holt McCallany, Jamey Sheridan, Jerry Ferrara
Musique : Christian Jacob, The Tierney Sutton Band
Genre : Biographie, Drame
Durée : 1 heure et 36 minutes
Date de sortie : 30 novembre 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Village Roadshow Pictures, Flashlight Films, The Kennedy/Marshall Company, Malpaso Productions
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : Sully
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « Sully » également connu sous l’appellation de « Sully: Miracle on the Hudson » est un biopic dramatique datant de 2016, réalisé par Clint Eastwood, à qui l’on doit également « American Sniper » (2014). Les acteurs principaux sont Tom Hanks, qu’on a pu voir dans « Le Pont des Espions » (2015), Aaron Eckhart, qu’on a pu voir dans « La Chute de Londres » (2016), Laura Linney, qu’on a pu voir dans « Ninja Turtles 2 » (2016), Anna Gunn, qu’on a pu voir dans « Red State » (2011), Holt McCallany, qu’on a pu voir dans « Hacker » (2015). Le script est basé sur l’autobiographie de Chesley Sullenberger.

Ce film est donc basé sur l’autobiographie de Sully intitulé « Highnest Duty« , dont les droits ont été acquis en 2010. Le scénariste Todd Komarnicki a expliqué que le plus difficile dans ce film n’était pas l’atterrissage dans l’Hudson River, mais l’enquête qui a eu lieu par la suite. Cela ne représentait pas un défi de savoir quoi faire de l’événement en lui-même puisque c’est la chose que tout le monde connaît, il était plus délicat de raconter comment l’homme vivait le fait qu’il était en train de devenir un héros aux yeux du monde, quand en interne, avec les enquêteurs, les choses allaient apparemment dans l’autre sens.

En juin 2015, il a été rapporté que Tom Hanks était déjà en pourparlers pour jouer le rôle principal de Sullenberger. Une grande partie du reste de la distribution a été annoncée en août avec Aaron Eckhart, Laura Linney, Holt McCallany et Jamey Sheridan. En septembre, ce fut Jerry Ferarra qui fut enrôlé, et en octobre Max Adler, Sam Huntington et Wayne Bastrup rejoignaient également le casting.

Le tournage principal de « Sully » a commencé le 28 septembre 2015 à New-York. Le 15 octobre, le tournage a débuté à Atlanta, où un bâtiment du centre-ville d’Atlanta a été transformé en un hôtel de NYC. Le tournage a également eu lieu en Caroline du Nord, à Los Angeles, au Nouveau-Mexique et au New Jersey et s’est conclu le 29 avril 2016. Ce film a presque été entièrement tourné avec des caméras IMAXEn date du 30 novembre 2016, « Sully » avait rapporté 124,5 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 64,8 millions de dollars dans les autres pays, pour un total mondial de 189,3 millions de dollars, pour un budget de production de 60 millions de dollars. 

L’histoire proposée par « Sully » nous invite donc à suivre les événements qui ont conduit le commandant Chesley Sullenberger et son copilote Jeffrey Skyles à faire un amerrissage avec leur Airbus A320 dans l’Hudson River à proximité de Manhattan, New-York, après avoir percuté un groupe d’oiseaux, ce qui a provoqué la perte de puissance des deux réacteurs. L’accident n’ayant fait aucune victime. En outre, l’histoire se focalise sur l’enquête orchestrée par le NTSB (National Transportation Safety Board), agence qui est responsable des enquêtes sur les accidents aéronautiques (entre autres). 

L’intrigue repose essentiellement sur la responsabilité du commandant de bord dans son choix d’effectuer un amerrissage, mettant en péril la vie de ses passagers et du personnel de bord. L’enquête du NTSB et les simulations qui sont effectuées tentent de prouver qu’il était tout à fait possible pour l’avion de retourner à l’aéroport de LaGuardia ou rejoindre l’aéroport de Teterboro plus proche. 

De prime abord, on peut penser qu’il y toujours beaucoup de difficultés  à faire un film basé sur une histoire vraie, et beaucoup plus à produire un métrage basé sur un événement qui a seulement duré 208 secondes. Mais Clint Eastwood réussit à nous livrer une grande histoire à partir de ces événements incroyables qui tiennent, à l’arrivée, en moins de deux heures. Bien sûr, le vol lui-même n’est pas le seul obstacle que le capitaine Sully a traversé, car il a dû se confronter aux journalistes, aux différents enquêteurs et surtout le NTSB, qui dans le film, semblait déterminé à minimiser son acte héroïque.

Qui pouvait le mieux interpréter le capitaine Sully que Tom Hanks ? Ayant déjà joué un autre capitaine controversé en 2013 dans « Capitaine Phillips« , il retrouve ainsi un rôle un peu similaire. L’acteur tire le meilleur de son personnage, sans grands discours, sans trop de dialogues. Ce sont les moments où Sully est face à lui-même, avec ses cauchemars, ses doutes, sa remise en question, avec seulement ses expressions faciales et son langage corporel qu’il offre toute la dimension de ses grandes capacités d’acteur, qui nous donnent la chair de poule. 

Clint Eastwood mérite également son lot de félicitations pour son travail. On aura particulièrement apprécié lorsque le réalisateur n’accompagne pas son récit de musique, qui parfois peut ternir une histoire comme celle-ci, et permet ainsi au spectateur de choisir ce qu’il éprouve en regardant la photographie magnifique et le jeu d’acteur poignant. C’est peut-être le meilleur travail de réalisation de Clint Eastwood depuis « Million Dollar Baby » (2004). On peut également noter la très bonne prestation d’Aaron Eckhart dans un rôle secondaire.

En outre, ce métrage est une grande manifestation de la puissance de l’esprit humain. Tout dans ce film est fondé sur l’humanité. Personne ne semble faux. Trop souvent Hollywood nous offre des productions qui peuvent facilement diluer la puissance du message du film. « Sully » est dans la justesse, et il le fait à proximité de la perfection.

En conclusion, « Sully » est un excellent film traitant d’une catastrophe qui n’en fut pas une, humainement parlant. L’histoire est puissante et devait forcément faire l’objet d’un film. Clint Eastwood offre une mise en scène précise, fluide et profondément humaine. Le jeu d’acteur est dominé par l’excellente prestation de Tom Hanks. La photographie est très aboutie et impressionnante pour tout ce qui touche à l’amerrissage. Les effets spéciaux sont bluffants. Un film pleinement réussi que l’on ne peut que recommander. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “SULLY (2016) ★★★★★

  1. Je pense que c’est un film magnifique. En tant que fan de Tom Hanks, je sens que j’apprécierai son rôle dans « Sully ». Bref, j’ai hâte de le voir !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Romeo | 19/12/2016, 6 06 51 125112

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 165 272 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :