Action, Arts Martiaux, Chine, Ciné-Asia

SWORD IDENTITY (2011) ★☆☆☆☆


Sword Identity (2011)

 

Synopsis : Chine, XVIème siècle. Au coeur de la dynastie Ming, le village de Guancheng est le sanctuaire des arts martiaux. Quatre écoles enseignent l’art pur du Kung Fu et défient tous les guerriers de Chine à prouver leur puissance face à l’élite de l’Empire. Mais leur suprématie vacille lorsque deux étrangers arrivent en ville armés de sabres bien décidés à renverser la domination des Maîtres…

Origine du film : Chine
Réalisateur : Xu Haofeng
Scénariste : Xu Haofeng
Acteurs : Cheng-Hui Yu, Yang Song, Yuanyuan Zhao
Musique : Yang Zhang
Genre : Action, Arts Martiaux
Durée : 1 heure et 48 minutes
Date de sortie : 23 novembre 2011 (France)
Année de production : 2011
Sociétés de production : /
Distribué par : Lions Gate Films Home Entertainment, Elephant Films
Titre original : The Sword Identity
Notre note : ★☆☆☆☆

Notre commentaire : « The Sword Identity » ou « Wo kou de zong ji » pour son titre original, est un film d’action chinois datant de 2011, réalisé par Xu Haofeng, à qui l’on doit également « Judge Archer » (2012) ainsi que « The Final master » (2015). Les acteurs principaux sont, le regretté Yu Cheng-Hui, qu’on avait pu voir dans « White Haired Witch » (2014), Song Yang, acteur fétiche du réalisateur, que l’on retrouve dans toutes ses réalisations, mais également dans « Target » (2014) et Zhao Yuanyuan qui semble faire ici ses premiers pas dans un long-métrage. 

L’histoire proposée par « Sword Identity » aurait pu être intéressante, mais le script est tout bonnement stupide, en essayant de mixer des scènes d’action articulées autour de combats illogiques composées de mouvements que beaucoup trouveront grotesques, pour peu qu’on ait quelques connaissances en arts martiaux, ou que l’on soit fan de ce type de film. Les situations et la mise en scène sont illogiques, bien que Xu Haofeng, le réalisateur, ait essayé d’apporter une note de modernité dans un genre qui préfère le traditionaliste. 

L’un des rares points positifs de ce métrage est certainement la photographie, avec des angles de caméra intéressants et non-conventionnels, offrant un certain esthétisme, une certaine beauté. Pour le reste, on serait tenté de crier au secours, l’intrigue est ridicule, et le jeu des acteurs n’arrangent rien. Les temps morts dans les pauvres dialogues sont juste grotesques et aggravent donc une impression qui était déjà mauvaise.  

« Sword Identity » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 28 mai 2014 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Sword Identity » est, selon toute vraisemblance, l’un des pires films d’arts martiaux chinois qu’il nous ait été donné de voir. Un scénario horrible, une mise en scène et des prestations tout aussi horribles. Beaucoup trop de mouvements creux, sans significations, ponctués d’effets sonores risibles pour créer l’illusion. On peut même s’interroger sur le comment on peut trouver des gens pour investir dans ce type de projet en gaspillant son argent. Un métrage dont il est totalement exclu qu’on le recommande à qui que ce soit …

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 165 153 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :