Action, Science fiction

ALIENS (1986) ★★★★★


Aliens - Le retour (1986)

 

Synopsis : Après 57 ans de dérive dans l’espace, Ellen Ripley est secourue par la corporation Weyland-Yutani. Malgré son rapport concernant l’incident survenu sur le Nostromo, elle n’est pas prise au sérieux par les militaires quant à la présence de xénomorphes sur la planète LV-426 où se posa son équipage… planète où plusieurs familles de colons ont été envoyées en mission de « terraformage ». Après la disparition de ces derniers, Ripley décide d’accompagner une escouade de marines dans leur mission de sauvetage…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : James Cameron
Scénariste : James Cameron
Acteurs : Sigourney Weaver, Carrie Henn, Michael Biehn, Paul Reiser, Lance Henriksen, William Hope, Bill Paxton
Musique : James Horner
Genre : Action, Science-fiction
Durée : 2 heures et 17 minutes
Date de sortie : 8 octobre 1986 (France)
Année de production : 1986
Sociétés de production : Brandywine Productions
Distribué par : 20th Century Fox
Titre original : Aliens
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « Aliens » ou « Aliens – Le Retour » pour la distribution française, est un film de science-fiction datant de 1986, écrit et réalisé par James Cameron, à qui l’on doit également « Abyss » (1989). Les acteurs principaux sont Sigourney Weaver, qu’on a pu voir dans « Chappie » (2015), Michael Biehn, l’inoubliable Kyle Reese dans « Terminator » (1984), Paul Reiser, qu’on a pu voir dans « The Darkness » (2016), Lance Henriksen, qu’on a pu suivre dans le rôle de Frank Black dans la série télévisée « Millennium » (1996-1999) et Bill Paxton, qu’on a pu voir dans « En Cavale » (2016). À noter également la participation de Carrie Henn dans le rôle de la jeune Newt. Il s’agit d’une suite directe du film « Alien » (1979) et du second métrage dans la franchise « Alien« . 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la production de « Aliens » ne fut pas un long fleuve tranquille. David Giler a déclaré qu’en 1979, la société Brandywine Productions avait l’intention de faire immédiatement une suite à « Alien » (1979), bénéficiant du plein soutien du président de la société 20th Century Fox de l’époque, Alan Ladd, Jr. Cependant, cette même année, ce dernier a quitté la tête de cette société, et la nouvelle direction n’avait aucun intérêt dans le fait de produire une suite. David Giler a accusé le nouveau président, Norman Levy, d’être celui qui a empêché la production du film. David Giler et ses partenaires, Walter Hill et Gordon Carroll, ont poursuivi la société 20th Century Fox pour avoir triché sur le partage des profits concernant « Alien » (1979). Lorsque le procès fut arrivé à son terme, en 1983, la société 20th Century Fox avait de nouveaux cadres qui eux, s’intéressaient à développer une suite à « Alien » (1979). 

Aliens (1986)Alors que les producteurs cherchaient un scénariste pour Alien II, Larry Wilson, responsable du développement exécutif est tombé sur le scénario de James Cameron pour « Terminator« . Ce dernier a donné le script à David Giler qui a rapidement eu le sentiment que James Cameron serait apte pour ce travail. David Giler s’est alors approché de James Cameron, qui achevait la pré-production de « Terminator« . Ce dernier, en fan du premier « Alien« , s’est dit intéressé par l’élaboration d’une suite. Après quatre jours, James Cameron a produit un script initial de 45 pages. Un conflit d’emploi du temps de l’acteur Arnold Schwarzenegger a retardé le tournage de « Terminator » de près de neuf mois. En effet, l’acteur autrichien était bloqué par le tournage de « Conan le Destructeur » (1984), permettant à James Cameron d’avoir plus de temps pour écrire le script pour « Aliens ». 

Suite au succès de « Terminator« , James Cameron a définitivement été placé à la tête du projet pour diriger et produire la suite de « Alien » , prévue pour une sortie en 1986. James Cameron a choisi de ne pas suivre la même formule que le premier film, mais de créer une suite se concentrant plus sur la terreur et moins sur l’horreur. Sigourney Weaver, qui jouait Ripley dans « Alien« , avait des doutes sur le projet, mais après avoir rencontré James Cameron, elle a exprimé son intérêt à revisiter son personnage. La société 20th Century Fox a cependant refusé de signer un contrat avec Sigourney Weaver en raison d’un litige de paiement, et a demandé à James Cameron d’écrire une histoire excluant Ripley. Il a refusé au motif que la Fox avait indiqué que Sigourney Weaver avait déjà signé quand il a commencé à écrire le script. Devant la persistance de James Cameron, la Fox a signé le contrat et Sigourney Weaver a obtenu un salaire de 1 million de dollars, une somme 30 fois supérieure à ce qu’elle a été payée pour le premier film. 

Aliens (1986)James Cameron s’est inspiré de l’histoire de la guerre du Vietnam, une situation où une force technologiquement supérieure était engluée dans un environnement qui leur était étranger et hostile. La formation et la technologie utilisées par les Marines dans « Aliens » sont inappropriées et cela peut être considéré comme une analogie à l’incapacité de la puissance de feu américaine pour vaincre un ennemi, bien souvent invisible, lors de la guerre du Vietnam. Les Space Marines sont arrogants et confiants dans leur victoire inévitable, mais quand ils se trouvent faces à un ennemi moins avancé technologiquement, mais bien plus déterminé, le résultat n’est pas celui attendu.

« Aliens » a été filmé en dix mois avec un budget de 18 millions de dollars, aux Pinewood Studios en Angleterre. James Cameron, lié par un budget limité et une date limite, a eu du mal à s’adapter aux pratiques de travail de l’équipe britannique, telles que les pauses de thé qui interrompaient la production. En outre, les membres de l’équipe étaient des admirateurs de Ridley Scott, et beaucoup d’entre eux pensaient que James Cameron était trop jeune et inexpérimenté pour réaliser un film, malgré les tentatives de ce dernier pour leur montrer son précédent film, « Terminator« , qui n’était pas encore sorti au Royaume-Uni. 

Attendu avec enthousiasme par les fans après le succès du premier film, « Aliens » est sorti en Amérique du Nord le 18 juillet 1986 et le 29 août au Royaume-Uni. En Amérique du Nord, il a rapporté plus de 10 millions de dollars. Il a été numéro un au box-office nord-américain pendant quatre semaines consécutives, rapportant 85,1 millions de dollars. « Aliens » fut le septième film le plus lucratif de l’année 1986 en Amérique du Nord. Le total brut mondial du film a été évalué à 180 millions de dollars, ce qui fait de « Aliens » l’un des plus gros films de l’époque.

L’orientation donnée à « Aliens » par rapport au film précédent est radicalement différente. Là où Ridley Scott prenait son temps pour installer une atmosphère anxiogène, James Cameron fonce tête baissée dans l’action. Le film offre une formule dans laquelle l’action est dispensée sans relâche et avec beaucoup d’intensité, dès lors que les principaux protagonistes se retrouvent sur la fameuse planète, d’où venait le signal qui avait amené l’équipage du Nostromo à se dérouter dans le premier opus. La mise en scène est implacable en matière de montée en puissance de la violence. Replacé dans son contexte, au milieu des années 1980, « Aliens » était tout simplement un spectacle flamboyant, tout en étant effrayant en raison de la multiplication des xénomorphes. Pour beaucoup, dont nous faisons partie, « Aliens » est l’une des rares suites qui dépasse son prédécesseur. 

En outre, « Aliens » offre à Sigourney Weaver l’opportunité d’explorer une nouvelle dimension à son personnage, faisant d’elle l’alter-égo d’un John Rambo dans sa détermination et sa manifeste volonté à survivre. Michael Biehn, qu’on avait déjà pu voir dans « Terminator » (1984) et qui sera également de l’aventure de « Abyss » (1989) du même James Cameron, offre un personnage qui apparaît un peu moins bourrin que ces collègues Space Marines. Lance Henriksen interprète Bishop, un androïde dans la continuation de ce que proposait Ian Holm dans le premier film, mais qui s’avérera être plus vertueux.

Carrie Henn interprète Rebecca « Newt » Jorden. Selon le directeur du casting, Newt a été le rôle le plus difficile à attribuer. Les postulants ont été auditionnés, mais beaucoup d’entre eux avaient joué dans des publicités et étaient conditionnés à sourire après avoir dit leurs textes. Carrie Henn, d’Atwater, en Californie, a été choisie parmi 500 enfants pour le rôle, bien qu’elle n’eût aucune expérience antérieure. Elle a reçu un Saturn Award dans la catégorie « Best Performance by a Younger Actor« ,  mais a choisi de ne pas poursuivre une carrière d’acteur, et est devenue enseignante.

« Aliens, le Retour » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 20 octobre 2004 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Aliens » est un excellent film d’action à la sauce science-fiction. L’histoire, bien que s’inscrivant dans une suite cohérente au premier film, est complètement différente du métrage précédent, délaissant pleinement le côté horreur pour s’articuler sur la terreur, l’action, et la volonté de survivre. L’intrigue est passionnante, et une nouvelle fois, l’expédition prend des allures de jeu de massacre malgré la puissance de feu embarquée. Le casting est dominé par la performance de Sigourney Weaver. Les effets spéciaux, les décors et la photographie s’accordent harmonieusement pour délivrer une expérience qui, 30 ans après, est toujours aussi intense et stressante à regarder. Bien plus qu’un film, un classique !

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 44,891 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :