Aventure, Fantastique

HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D’AZKABAN (2004) ★★★★☆


Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban (2004)

 

Synopsis : Alors que l’abominable Tante Marge flotte dans le ciel étoilé, Harry met le cap sur sa troisième année à Poudlard. Après un trajet chaotique à bord du Magicobus, il se retrouve sur Le Chemin de Traverse, où il apprend que Sirius Black, le prisonnier évadé, est à sa recherche. Et c’est ainsi que commence le nouveau trimestre. A Poudlard, Harry et ses amis apprennent l’art délicat du dressage d’un Hippogriffe, comment transformer les Epouvantards à l’aspect changeant en créatures ridicules, et même comment retourner le temps. Les Détraqueurs aux effroyables baisers, planent au-dessus de l’école et menacent Harry, pendant que le serviteur de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom se cache dans les murs du château. Harry va devoir les affronter tous…

Origine du film : États-Unis, Royaume-Uni
Réalisateur : Alfonso Cuarón
Scénariste : Steve Kloves
Acteurs : Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Tom Felton, Robbie Coltrane, Michael Gambon, Richard Griffiths, Gary Oldman, Alan Rickman, Fiona Shaw, Maggie Smith, Timothy Spall, David Thewlis, Emma Thompson, Julie Walters
Musique : John Williams
Genre : Aventure, Fantastique
Durée : 2 heures et 22 minutes
Date de sortie : 2 juin 2004 (France)
Année de production : 2004
Sociétés de production : Heyday Films, 1492 Pictures
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : Harry Potter and the Prisoner of Azkaban
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Harry Potter and the Prisoner of Azkaban » ou « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » pour la distribution française, est un film d’aventure fantastique americano-britannique datant de 2004, réalisé par Alfonso Cuarón, à qui l’on doit également « Les Fils de l’Homme » (2006). Le métrage est basé sur le roman du même nom signé par J. K. Rowling. Il s’agit également du troisième opus dans la franchise des Harry Potter. Les acteurs principaux sont toujours Daniel Radcliffe dans le rôle de Harry Potter, aux côtés de Rupert Grint et d’Emma Watson étant les meilleurs amis d’Harry Potter, respectivement Ron Weasley et Hermione Granger. Le film comprend également des acteurs bien connus dans des rôles secondaires, dont Gary Oldman, David Thewlis, Michael Gambon, qui fait là ses débuts dans le rôle d’Albus Dumbledore, Emma Thompson et Timothy Spall. En outre, il s’agit de la suite de « Harry Potter et la Chambre des Secrets » (2002).

Avec le Prisonnier d’Azkaban, la production des films « Harry Potter » est passée à un cycle de dix-huit mois, que le producteur David Heyman a expliqué par la volonté de donner à chaque film le temps nécessaire. Chris Columbus, le réalisateur des deux premiers films, a décidé de ne pas revenir à la barre du troisième opus souffrant de n’avoir que peu vu ses propres enfants durant presque deux ans et demi. Il est cependant resté dans l’aventure en tant que producteur aux côtés de David Heyman. Guillermo del Toro a été approché pour diriger le film, mais a cependant fait savoir qu’il n’était pas intéressé.

Marc Forster a refusé le film parce qu’il avait fait « Finding Neverland » (2004) et qu’il ne voulait plus diriger d’enfants acteurs. M. Night Shyamalan a également été approché pour diriger le film, mais il a refusé parce qu’il travaillait sur son propre film « The Village » (2004). La société Warner Bros. a ensuite composé une liste de trois noms pour le remplacement de Chris Columbus, qui comprenait Callie Khouri, Kenneth Branagh (qui avait joué Gilderoy Lockhart dans la Chambre des Secrets) et la sélection éventuelle d’Alfonso Cuarón. Ce dernier était nerveux à l’idée d’accepter, car il n’avait lu aucun des livres, ni même vu les films. Après avoir pallié à cette carence, il a changé d’avis et a signé pour réaliser le métrage. 

Le tournage principal a débuté le 24 février 2003 au Leavesden Film Studios et a pris fin en octobre 2003. Ce troisième film a été le premier à utiliser largement les lieux réels. Les deux premiers films avaient été tournés en studio. Certains ensembles pour le film ont été construits à Glen Coe, en Écosse, près de l’Auberge Clachaig. Les ensembles d’intérieur, y compris ceux construits pour les deux films précédents, se trouvent dans les studios de cinéma de Leavesden. Le lac de Poudlard a été filmé à Loch Shiel, Loch Eilt et Loch Morar dans les Highlands écossais. Une petite section de la scène avec le bus à trois étages, où il se faufile dans la circulation, a été filmée dans le nord de Londres, à Palmers Green. 

Poudlard a grandi et s’est considérablement développé avec ce troisième film. Pour la première fois, on peut voir la cour et le pont de Poudlard. À l’extrémité du pont, des monolithes de roche ont été placés sur la colline pour évoquer un visuel celtique. L’utilisation d’extérieurs réels a considérablement changé l’aspect de la hutte de Hagrid. Dans les deux premiers films, elle apparaissait au bout d’un tronçon plat, juste en face de la Forêt Interdite. Ce troisième film utilisant des endroits écossais plus accidentés, la hutte de Hagrid est placée au fond d’une colline escarpée. Une grande parcelle de citrouilles a été ajoutée derrière la cabane.

« Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » a engrangé un total de 796,7 millions de dollars dans le monde, ce qui en a fait le deuxième film le plus lucratif du monde de l’année derrière « Shrek 2 ». Aux États-Unis et au Canada, ce ne fut que le sixième film le plus lucratif de l’année, soit 249,5 millions de dollars. Partout ailleurs dans le monde, ce fut le premier film de l’année au box-office, avec 547 millions de dollars, comparé aux 478,6 millions de dollars de « Shrek 2 ». Malgré cette réussite au box-office, Le Prisonnier d’Azkaban est le film de la franchise « Harry Potter » qui affiche le moins bon résultat, tous les autres ont rapporté plus de 875 millions de dollars dans le monde.

La sensation qui se détache immédiatement après avoir vu « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » c’est que sous la direction d’Alfonso Cuaron, il y a un véritable équilibre entre la magie et ses techniques via l’apprentissage que suivent les élèves et une narration complexe dans une histoire riche en nouveau personnage. Le ton général du film se veut plus mûr, tout en étant plus sombre, plus complexe. Le développement visuel, même s’il garde une grande importance, est cependant plus modéré et s’attache plus aux personnages ainsi qu’à leur implication émotionnelle. On peut noter, par exemple, qu’à plusieurs reprises, Harry Potter s’emporte en raison des propos malveillants qui sont portés à l’encontre de ses parents disparus.

L’autre aspect qui se détache, outre le fait que « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » soit éblouissant, et certainement, le meilleur et le plus excitant des trois premiers films d’Harry Potter, c’est que l’histoire, l’intrigue peuvent se regarder, se suivre même si vous n’auriez jamais entendu parler de l’auteur, J. K. Rowling et de son jeune héros magicien. Dans l’ensemble, le métrage est un délice visuel et le parti pris de tourner en décors naturels, les extérieurs offrent une nouvelle dimension aux aventures de Harry Potter. 

Enfin, on peut également s’arrêter sur la sensation franche de voir les personnages prendre en maturité en même temps qu’évoluent ces jeunes acteurs. Daniel Radcliffe apparaît nettement plus mûr, plus énergique, plus dynamique. Emma Watson semble avoir gommé les imperfections qu’on lui avait relevé dans le premier film en affinant son niveau de jeu, son personnage étant d’ailleurs plus intéressant dans ce troisième film. Et Rupert Grint se laisse aller à moins de grimaces que précédemment tout en amenant toujours une touche amusante à son personnage. Gary Oldman offre une très bonne prestation, quasiment méconnaissable en Sirius Black, tout comme Emma Thompson qui se fait plaisir avec le personnage de Sybill Trelawney.

« Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 2 décembre 2004 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » s’inscrit parfaitement dans la continuité des deux précédents films. Cependant, l’histoire se veut plus sombre et la mise en scène permet de développer certains personnages en laissant apparaître leurs émotions. L’intrigue est bonne et quelques nouveaux visages font leur apparition. Le rythme est bon, et l’équilibre entre actions, magie, apprentissage et dialogues est harmonieux. L’appel à un nouveau réalisateur aura certainement apporté un second souffle à ce stade de la franchise. L’ensemble forme un très bon divertissement que l’on peut recommander. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “HARRY POTTER ET LE PRISONNIER D’AZKABAN (2004) ★★★★☆

  1. Mon préféré de la saga ! 😀

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 09/12/2016, 23 11 03 120312

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,300 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :