Action, Aventure, Science fiction

LA MONTAGNE ENSORCELÉE (2009) ★★★☆☆


La Montagne Ensorcelée (2009)

 

Synopsis :  Jack Bruno, chauffeur de taxi, découvre deux enfants à l’arrière de sa voiture. Doués de pouvoirs paranormaux, Tia et son frère Tony viennent d’un autre monde et détiennent le secret qui sauvera leur planète et la nôtre. Pour l’aider dans cette course effrénée contre le temps, Jack entraîne avec lui une spécialiste des OVNIs, le Dr. Alexandra Friedman, qui va découvrir en une nuit que ses théories sont justes…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Andy Fickman
Scénaristes : Matt Lopez, Mark Bomback
Acteurs : Dwayne Johnson, AnnaSophia Robb, Carla Gugino, Ciarán Hinds, Alexander Ludwig, Tom Everett Scott, Chris Marquette
Musique : Trevor Rabin
Genre : Action, Aventure, Science-fiction
Durée : 1 heure et 38 minutes
Date de sortie : 13 mars 2009 (États-Unis)
Année de production : 2009
Sociétés de production : Walt Disney Pictures, Gunn Films
Distribué par : Walt Disney Studios, Motion Pictures
Titre original : Race to Witch Mountain
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Race to Witch Mountain » ou « La Montagne Ensorcelée » est un film d’aventures et de science-fiction datant de 2009, réalisé par Andy Fickman, qu’on a depuis retrouvé à la production de « Manuel de Survie à l’Apocalypse Zombie » (2015). Le métrage est un remake du film « La Montagne Ensorcelée » (1975), lui-même basé sur un roman du même nom datant de 1968 signé Alexander Key. Les acteurs principaux sont Dwayne Johnson, qu’on a pu voir dans « Agents presque Secrets » (2016), AnnaSophia Robb, qu’on a pu voir dans « Soul Surfer » (2011), Carla Gugino, qu’on a pu voir dans « San Andreas » (2015), Alexander Ludwig, qu’on a pu voir dans « Scream Girl » (2015) et Ciarán Hinds, qu’on a pu voir dans « Closed Circuit » (2013).

Escape to Witch Mountain (1975)

Escape to Witch Mountain (1975)

En juillet 2007, Walt Disney Pictures a embauché Andy Fickman pour diriger « La Montagne Ensorcelée », une remise en images modernes du film « Escape to Witch Mountain« , en utilisant un script de Matt Lopez. Le mois suivant, en août, Dwayne Johnson a été enrôlé dans l’un des rôles principaux. Le tournage était programmé pour commencer en mars 2008. Andy Fickman, le réalisateur ne décrit pas le film comme un remake, définissant son métrage comme un nouveau chapitre dans le monde de « Witch Mountain« . En mars 2008, les cinéastes utilisaient un nouveau scénario écrit par Mark Bomback. Le film, alors, a été rebaptisé « Race to Witch Mountain« , et le tournage à débuté, comme prévu, à Los Angeles, le même mois.

Le centre de congrès de Pomona, en Californie, a été converti en « UFO Expo » et l’intérieur de la montagne a été conçu en utilisant des photographies du complexe du NORAD situé dans les montagnes de Cheyenne. Une soucoupe a également été construite pour l’histoire, à Agua Dulce, en Californie. Le réalisateur a cherché l’aide d’experts d’OVNI, de l’armée, et des conseillers de la C.I.A. pour façonner les éléments du film. Il a également introduit un nouvel élément dans le film, une créature extraterrestre appelée Siphon. La créature a été réalisée par l’équipe de conception qui a créé les visuels pour les Aliens et les Predators dans le film « Alien contre Predator » (2004).

Malgré un résultat mitigé dans les commentaires apportés par la critique, le film s’est avéré être un succès au box-office. Il est devenu le premier film de Disney en 2009 à débuter à la première place du box-office, rapportant 24,4 millions de dollars. Le film atteindra finalement plus de 67 millions de dollars au box-office national nord-américain et plus de 39 millions de dollars à l’échelle internationale pour un total mondial de 106 millions de dollars.

Le réflexe qu’on a souvent, c’est de se dire », c’est un Disney, donc c’est pour les enfants ». Ce n’est pas forcément faux, c’est effectivement un film que l’on peut regarder sans soucis en famille. Mais tout le monde peut en tirer de la satisfaction et y voir un bon divertissement. L’histoire proposée par La Montagne Ensorcelée » est plaisante, tout en étant basique. Une nuance est quand même à porter aux crédits du scénariste, les extraterrestres sont sympathiques, représentés ici par deux enfants, un frère et sa sœur, deux jolies têtes blondes qui amènent une touche d’humour par leur manière de parler. Les méchants, ici, ce sont les agents gouvernementaux, qui ne voient qu’une menace, et des intérêts scientifiques et militaires, comme c’est souvent le cas dans les productions hollywoodiennes. Dans cette approche, que l’on peut voir comme une forme de critique du mode de pensée américain, le trait est fortement grossi par les clichés.

L’intrigue, comme je le soulignais déjà dans notre critique du film « Paul » (2011), s’articule vers ce qui avait déjà été fortement développé par le film « E.T. l‘extra-terrestre » (1982) de Steven Spielberg, c’est-à-dire la volonté pour ces visiteurs venus d’ailleurs, de retourner chez eux. Dans « La Montagne Ensorcelée », il leur faut récupérer leur moyen de locomotion, c’est-à-dire leur soucoupe spatiale. Cette dernière a été récupérée par des agents du gouvernement et placée dans une base secrète au cœur de la montagne, pour y être étudiée.

Rien de fondamentalement nouveau, et rien d’innovateur non plus dans ce métrage. Par contre, la photographie est bien réalisée et la mise en scène est plutôt dynamique. Il n’y a pas trop de temps mort, et les quelques scènes d’action sont amenées par Dwayne Johnson. Ce dernier apporte également une pointe d’humour de par ses réactions. Les effets spéciaux sont particulièrement bien soignés, à l’image de la scène où Seth, incarné par Alexander Ludwig, use de son pouvoir de contrôler la densité de ses molécules pour détruire un 4×4 lancé contre lui, en opposant simplement son corps. Ciarán Hinds interprète Henry Burke, le leader du projet Moon Dust. L’acteur offre, un personnage sarcastique et peu scrupuleux qui est beaucoup trop caricatural à notre goût. 

« La Montagne Ensorcelée » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 2 septembre 2009 chez The Walt Disney Company France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « La Montagne Ensorcelée » est un bon film d’aventures qui peut pleinement se regarder en famille, ce qui reste toujours agréable. L’histoire est plaisante tout en étant basique. L’intrigue laisse suffisamment de place à l’action pour que le métrage soit dynamique. Les effets spéciaux sont particulièrement efficaces et réalistes. La distribution offre des prestations plus qu’honorables, sans pour autant éviter certains clichés. La photographie est soignée tout comme la bande originale du film. L’ensemble offre donc un bon divertissement qu’on peut aisément recommander. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,199 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :