Aventure, Fantastique

HARRY POTTER ET L’ORDRE DU PHÉNIX (2007) ★★★★☆


Harry Potter et l'ordre du Phénix (2007)

 

Synopsis : La rébellion commence ! Voldemort est de retour mais le Ministère de la Magie met tout en oeuvre pour le cacher à la population. Tout, y compris nommer Dolores Ombrage comme nouveau professeur de Défense contre les Forces du Mal à Poudlard. Quand Dolores Ombrage refuse d’enseigner les pratiques de défense contre les Forces du Mal, Ron et Hermione persuadent Harry d’entraîner en secret un petit groupe d’élèves pour la guerre qui menace d’éclater. Une terrifiante confrontation entre le bien et le mal se prépare…

Origine du film : Royaume-Uni, États-Unis
Réalisateur : David Yates
Scénariste : Michael Goldenberg
Acteurs : Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, Helena Bonham Carter, Robbie Coltrane, Warwick Davis, Ralph Fiennes, Michael Gambon, Brendan Gleeson, Richard Griffiths, Jason Isaacs, Gary Oldman, Alan Rickman, Fiona Shaw, Maggie Smith, Imelda Staunton, David Thewlis, Emma Thompson, Julie Walters
Musique : Nicholas Hooper
Genre : Aventure, Fantastique
Durée : 2 heures et 18 minutes
Date de sortie : 11 juillet 2007 (France)
Année de production : 2007
Sociétés de production : Heyday Films
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : Harry Potter and the Order of the Phoenix
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Harry Potter and the Order of the Phoenix » ou « Harry Potter et l’Ordre du Phénix » pour la distribution française, est un film fantastique américano-britannique datant de 2007, réalisé par David Yates. Le film est basé sur le roman du même nom de J. K. Rowling. Il est le cinquième épisode dans la franchise des Harry Potter. Le scénario est signé par Michael Goldenberg, ce qui en fait l’unique film de la série à ne pas avoir été scénarisé par Steve Kloves. Le métrage a été produit par David Heyman et David Barron. 

Les acteurs principaux sont Daniel Radcliffe dans le rôle de Harry Potter, ainsi que Rupert Grint et Emma Watson dans les rôles des deux meilleurs amis de Harry, soit respectivement Ron Weasley et Hermione Granger. Il s’agit d’une suite à « Harry Potter et la Coupe de Feu » (2005) et sera suivie de « Harry Potter et le Prince de Sang-mêlé » (2009).

Le tournage a eu lieu en Angleterre et en Écosse pour les extérieurs et aux Leavesden Film Studios à Watford pour les intérieurs, le tout de février à novembre 2006, avec une pause d’un mois en juin. La post-production du film a continué pendant plusieurs mois après afin d’ajouter les effets visuels. Le budget du film se situerait entre 150 et 200 millions de dollars. La société Warner Bros a lancé le film aux États-Unis le 11 juillet 2007 et au Royaume-Uni le 12 juillet 2007, tant dans des salles conventionnelles que dans les cinémas IMAX. Ce fut le premier film de la saga Harry Potter à être diffusé en IMAX 3D.

Le casting de l’Ordre du Phénix a débuté dès le mois de mai 2005, quand Daniel Radcliffe a annoncé qu’il reprenait le rôle de Harry Potter. A la suite de la frénésie des médias qui a eu lieu lors de la sortie de la Coupe de Feu, la plupart des acteurs principaux ont annoncé leur retour dans la franchise, y compris Rupert Grint, Emma Watson, Matthew Lewis, Bonnie Wright, Katie Leung et Ralf Fiennes. Evanna Lynch a obtenu le rôle de Luna Lovegood.

Le réalisateur britannique David Yates, qui officiait jusque-là à la télévision a été choisi pour diriger le film après que Mike Newell, qui avait réalisé le précédent opus, la Coupe de Feu, ainsi que Jean-Pierre Jeunet, Guillermo del Toro, Matthew Vaughn et Mira Nair aient tous refusé l’offre. Il apparaît clairement qu’il y ait eu dès le départ l’idée de faire un film politique. Non pas avec un P majuscule, mais il s’agit d’un film sur la rébellion des adolescents et sur l’abus de pouvoir. De la façon dont les gens se comportent lorsqu’ils ont peur, la façon dont la vérité est souvent niée, au fait que l’autorité est corrompue. Ce sont là des éléments significatifs que l’on retrouve clairement dans l’Ordre du Phénix. 

Bien que « Harry Potter et l’Ordre du Phénix » soit divertissant et plein d’action, tout en apparaissant encore plus sombre que les précédents épisodes de cette série, et bien que les personnes addicts à Harry Potter furent probablement réjouis que le réalisateur, David Yates ait distillé le vaste univers de J. K. Rowling avec soin et respect, il n’en demeure pas moins qu’il se dégage une sensation de « moins bien » sans pouvoir réellement le définir. Peut-être que le fait de voir évoluer, et grandir les personnages, en même temps que les principaux acteurs, fait perdre cette part de naïveté qui habitait les précédents films de la franchise. 

La performance d’Imelda Staunton dans le rôle de Dolores Umbridge est tout à fait remarquable, un personnage antipathique à souhait et particulièrement énervant. L’actrice n’est pas loin de voler le spectacle, un ajout rafraîchissant à la distribution, sorte d’alter-égo à Margaret Thatcher. Alan Rickman offre une nouvelle dimension à son personnage de Severus Snape. L’acteur offre énormément en faisant peu. Une belle performance. La nouvelle venue, Evanna Lynch, qui interprète Luna Lovegood, est tout à fait fascinante, offrant un personnage presque énigmatique, voire allumé. Daniel Radcliffe est également impressionnant, il creuse profondément dans son personnage, se laissant dominer par ses cauchemars, explorant la colère. Une performance sensationnelle.

« Harry Potter et l’Ordre du Phénix » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 1er septembre 2016 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Harry Potter et l’Ordre du Phénix » est donc un très bon film fantastique où la magie tient toute sa place. L’histoire est plaisante et l’intrigue tourne une nouvelle fois autour de Voldemort. Les personnages principaux semblent avoir perdu leur naïveté et les jeunes acteurs prennent en maturité. Les effets spéciaux sont plaisants tout comme les décors qui associent éléments références et nouveautés. Quelques nouveaux visages font leur apparition dans ce cinquième opus de manière remarquée. Le divertissement est au rendez-vous et on ne voit pas le temps passer malgré les deux heures vingt. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :