Action, Mystère, Science fiction, Thriller

SPECTRAL (2016) ★★★☆☆


Spectral (2016)

 

Synopsis : En Europe de l’est, dans un pays en pleine guerre civile, une unité de la SEAL Team 6 découvre durant sa mission dans la capitale, des entités surnaturelles extrêmement dangereuses. Une unité spéciale dirigée par la CIA qui s’occupe d’aider à maintenir l’ordre, est envoyée enquêter sur ces entités accompagnée d’un scientifique de la DARPA pour aider à comprendre le phénomène.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Nic Mathieu
Scénaristes : Ian Fried, John Gatins, George Nolfi
Acteurs : James Badge Dale, Max Martini, Emily Mortimer, Bruce Greenwood, Ryan Robbins
Musique : Junkie XL
Genre : Action, Mystère, Science-fiction, Thriller
Durée : 1 heure et 47 minutes
Date de sortie : 9 décembre 2016 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Legendary Pictures
Distribué par : Netflix
Titre original : Spectral
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Spectral » est un film de science-fiction américain datant de 2016, réalisé par Nic Mathieu, dont on ne sait malheureusement rien. Les acteurs principaux du film sont James Badge Dale, qu’on a pu voir dans « 13 Hours » (2016), Max Martini, également présent dans la distribution de « 13 Hours » (2016), Emily Mortimer, qu’on a pu voir dans « Shutter Island » (2010) et Bruce Greenwood, qu’on a pu voir dans « Good Kill » (2014). Le film est paru le 9 décembre 2016 sur Netflix.

Durant l’été 2014, les sociétés Legendary Pictures et Universal Pictures ont annoncé que le directeur commercial, Nic Mathieu, allait diriger son premier long-métrage sur un scénario de Ian Fried. La production du métrage a débuté le 7 août 2014 et le tournage a commencé le 7 août 2014, dans diverses rues et bâtiments de Budapest, en Hongrie, en s’appuyant largement sur des effets pratiques et des lieux réels afin de créer une atmosphère authentique et graveleuse. La société Weta Workshop de Peter Jackson a produit les armes futuristes et les effets spéciaux du film. Universal Pictures avait programmé une sortie en août 2016, mais a finalement cédé les droits à Netfix qui l’a diffusé à partir du 9 décembre 2016.

« Spectral » est loin d’être un mauvais film, au contraire. Il est même meilleur que certains films à gros budget qu’on a pu voir sur nos écrans ces derniers temps. Cependant, on n’évite pas certains clichés habituels : un scientifique héroïque, des soldats américains rudes, qui ne prennent pas la mesure du danger et sont méfiants envers le scientifique, et l’agent féminin des services secrets qui veut en imposer. On peut également regretter le stéréotype qui pousse le héros à toujours se tenir au bon endroit pour ne pas se faire tuer, là où le soldat sans nom va se faire avoir. On peut aussi sourciller lorsque l’on créer de toute pièce des armes incroyables avec du matériel de récupération en seulement quelques heures. De quoi faire passer l’Agence tous risques pour des boy-scouts. 

Mais on peut allègrement pardonner ces points négatifs, car le film est très dynamique et donc distrayant à regarder. Les scènes d’action sont assez spectaculaires et dégagent une sensation visuelle très agréable. Cela rappelle certains jeux informatiques récents, ce qui peut laisser penser que les concepteurs du film soient fans de ce type de jeux. « Spectral » trouve également quelques inspirations dans des films d’action et/ou de science-fiction antérieurs, comme « Aliens » (1986) de James Cameron.

Dans l’ensemble, le casting offre de bonnes prestations, mais seule Emily Mortimer donne à son personnage une attitude troublée et paniquée face à la dangerosité de la situation. La photographie est non seulement très soignée, mais réellement intéressante, car elle restitue de manière réaliste l’idée que l’on peut avoir d’une ville saccagée par une guerre. Les effets spéciaux sont saisissants, notamment la matérialisation des spectres lumineux à forme humanoïde. L’intrigue tourne d’ailleurs assez longuement autour de la possibilité d’être en présence d’une manifestation surnaturelle, là où les spécialistes de la CIA pensent voir une forme de camouflage sophistiqué. 

En conclusion, « Spectral » est un film de guerre et de science-fiction tout à fait agréable, sans être le film révolutionnaire qui changera notre vision du monde. Cependant, même si l’histoire est simple, l’intrigue est correctement structurée et évolutive pour nous maintenir attentifs. La photographie est soignée et les effets spéciaux sont de très bonne qualité. La distribution offre des prestations tout à fait honorables. L’ensemble offrant un divertissement plus qu’agréable. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 67,080 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :