Drame, Thriller

THE WHOLE TRUTH (2016) ★★★★☆


The Whole Truth (2016)

 

Synopsis : Un avocat se bat pour faire innocenter son client, un adolescent accusé du meurtre de son père.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Courtney Hunt
Scénariste : Nicholas Kazan
Acteurs : Keanu Reeves, Renée Zellweger, Gugu Mbatha-Raw, Gabriel Basso, Jim Belushi
Musique : Evgueni Galperine, Sacha Galperine
Genre : Drame, Thriller
Durée : 1 heure et 33 minutes
Date de sortie : 21 octobre 2016
Année de production : 2016
Sociétés de production : Atlas Entertainment, Likely Story, Merced Media Partners, PalmStar Media
Distribué par : Lionsgate Premiere
Titre original : The Whole Truth
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « The Whole Truth » est un thriller judiciaire américain datant de 2016, réalisé par Courtney Hunt, à qui l’on doit également « Frozen River » (2008). Les acteurs principaux sont Keanu Reeves, qu’on a pu voir dans « The Neon Demon » (2016), Gabriel Basso, qu’on a pu voir dans « Super 8 » (2011), Gugu Mbatha-Raw, qu’on a pu voir dans « Free State of Jones » (2016), Renée Zellweger, qu’on a pu voir dans « Bridget Jones’s Baby » (2016) et Jim Belushi, qu’on a pu voir dans « Home Sweet Hell » (2015).

Daniel Craig devait initialement tenir le rôle principal de l’avocat Richard Ramsay, et ce, depuis janvier 2014. En avril, quelques jours avant le début du tournage, l’acteur a abandonné le projet pour des raisons inconnues. Daniel Craig a alors été remplacé par Keanu Reeves en juin. Le 10 juillet 2014, Jim Belushi a rejoint le casting du film pour jouer le père de Mike, et Renée Zellweger jouerait sa mère. Le 12 août 2014, Jim Klock a été ajouté au casting pour jouer le procureur.

Le tournage principal a commencé le 7 juillet 2014 à la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Cependant, dans un premier temps, le tournage était programmé à Boston dans le Massachusetts.

Lupita Nyong’o, qu’on a pu voir dans « Star Wars: Episode VII – Le Réveil de la Force » (2015), a auditionné pour le rôle qui est finalement allé à Gugu Mbatha-Raw. « The Whole Truth » est le premier film de Renée Zellweger depuis six ans où on avait pu la voir dans « My Own Love Song » (2010). Keanu Reeves avait déjà joué le rôle d’un avocat dans « L’Associé du Diable » (1997) aux côtés d’Al Pacino et de Charlize Theron.  

L’histoire proposée par « The Whole Truth » nous invite à suivre une affaire criminelle que l’on peut qualifier de parricide, puisque Mike Lassiter, interprété par Gabriel Basso, un jeune homme de dix-huit ans est accusé d’avoir tué son père, Boone Lassiter (Jim Belushi). La mise en scène nous propose de suivre essentiellement les débats dans le tribunal. L’adolescent est défendu par Richard Ramsay, interprété par Keanu Reeves. Dans cette tâche, ce dernier sera épaulé par Janelle (Gugu Mbatha-Raw), une jeune avocate.

Afin de dynamiser la mise en scène, les débats judiciaires sont entrecoupés de nombreux flashbacks permettant de voir les événements supposés et comprendre avec quelle liberté certains témoins tronquent la vérité. Différentes révélations viennent semer le trouble et nous invite fortement à supposer que le jeune Mike serait innocent, et que finalement, le père aurait été tué par son épouse, Loretta Lassiter, interprété par la méconnaissable Renée Zellweger.

Au fur et à mesure, on découvre la véritable nature des différents protagonistes et on finit finalement par détester la victime, pensant qu’en fin de compte, il n’a eu que ce qu’il méritait. Cependant, le twist final est habilement amené et revient tout mettre en question, avant de se rendre compte qu’on s’est bien fait avoir.

La photographie est très lumineuse, mettant en avant l’atmosphère particulière de la Louisiane. La mise en scène est habilement construite et dirigée, à partir d’un script solide. La distribution offre de très bonnes prestations, et c’est toujours un plaisir de retrouver Keanu Reeves. De son côté, Jim Belushi endosse le rôle d’un salaud, que personne ne regrettera, alors que Gabriel Basso dispose d’un rôle bien silencieux, dont on comprendra les raisons dans l’épilogue de cette histoire. 

En conclusion, « The Whole Truth » est un bon thriller judiciaire dont le scénario et la mise en scène sont suffisamment habiles pour nous maintenir en haleine jusqu’au bout du métrage. Le concept est connu et l’histoire se veut assez ordinaire, mais l’ensemble est proposé de manière dynamique créant une intrigue soutenue. La performance de l’ensemble du casting est plus que satisfaisante pour proposer un film divertissant. Le twist final ajoute assurément une plus-value à ce métrage de qualité. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “THE WHOLE TRUTH (2016) ★★★★☆

  1. Bonsoir,
    Si le fils ne s’était pas dénoncé, comment comptait elle plaider la légitime défense puisqu’il n’y avait pas ses empreintes sur le manche ?
    Pensez-vous que les amants comptaient déjà piéger le fils ?
    Merci de votre analyse !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Reydi | 30/01/2017, 21 09 38 01381

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,706 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :