Action, Thriller

INFERNO (2016) ★★★★☆


Inferno (2016)

 

Synopsis : Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Ron Howard
Scénariste : David Koepp
Acteurs : Tom Hanks, Felicity Jones, Ben Foster, Sidse Babett Knudsen, Omar Sy, Irrfan Khan
Musique : Hans Zimmer
Genre : Action, Thriller
Durée : 2 heures et 01 minute
Date de sortie : 9 novembre 2016
Année de production : 2016
Sociétés de production : Imagine Entertainment, LStar Capital
Distribué par : Columbia Pictures
Titre original : Inferno
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Inferno » est un thriller américain datant de 2016, réalisé par Ron Howard sur un scénario de David Koepp. Le film est basé sur le roman du même nom datant de 2013, signé par Dan Brown. Il s’agit d’une suite aux films « Da Vinci Code » (2006) et « Anges & Démons » (2009) et donc le troisième épisode des aventures de Robert Langdon. Tom Hanks reprend son rôle de Robert Langdon. Les autres acteurs principaux sont Felicity Jones, qu’on a pu voir dans « Rogue One: A Star Wars Story » (2016), Omar Sy, qu’on a pu voir dans « A vif ! » (2015), Sidse Babett Knudsen, qu’on peut suivre actuellement dans la série télévisée « Westworld » (2016), Ben Foster, qu’on a pu voir dans « The Finest Hours » (2016), et Irrfan Khan, qu’on a pu voir dans « Jurassic World » (2015).

Le 16 juillet 2013, Sony Pictures Entertainment a fait appel une nouvelle fois à Ron Howard pour diriger le quatrième roman dédié aux aventures de Robert Langdon signé de Dan Brown, intitulé Inferno. Imagine Entertainment était sur le point de lancer la production du film, quand Tom Hanks a accepté de reprendre son rôle de Robert Langdon. Le 26 août 2014, Sony a finalisé l’accord avec Ron Howard et Tom Hanks, et a programmé le début du tournage au début du mois d’avril 2015 en Italie. 

Le 2 décembre 2014, Felicity Jones était en discussion pour rejoindre le film. Le 17 février 2015, le studio a révélé les acteurs déjà confirmés pour le film, comprenant Felicity Jones, Omar Sy, Irrfan Khan et Sidse Babett Knudsen. Ben Foster a intégré le casting le 10 mars 2015.

Le tournage a commencé le 27 avril 2015 à Venise, en Italie et a continué à Florence, toujours en Italie, à partir de la fin du mois avril. Des scènes extérieures mettant en vedette Tom Hanks ont été filmées près du Palazzo Vecchio ainsi que d’autres endroits dans le centre historique de la ville, à partir du 2 mai 2015. Le 11 mai 2015, l’équipe de tournage a filmé des plans aériens à basse altitude des monuments de Florence, de sa rivière et de ses ponts. À partir du 5 juin 2015, la production s’est déplacée à Budapest, en Hongrie aux Korda Studios. Le tournage s’est achevé le 21 juillet 2015.

« Inferno » a rapporté 34,3 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 185,6 millions de dollars dans les autres pays pour un total mondial de 219,9 millions de dollars, contre un budget de 75 millions de dollars. Le film a rencontré majoritairement des commentaires négatifs de la part de la critique.

D’une manière générale, ce que l’on peut dire sans trop prendre de risque, c’est que les adaptations cinématographiques des best-sellers de Dan Brown n’auront laissé que peu de personnes indifférentes dans l’univers du cinéma. Et les avis sont assez extrêmes, assez tranchés. On aime ou on n’aime pas. « Inferno » n’aura pas fait exception. Ces adaptations ont toutes été signées par Ron Howard et produites par Brian Grazer. Ces films utilisent tous un schéma similaire. L’histoire se déroulant sur des scènes européennes ; Tom Hanks représente Robert Langdon, un expert de la symbologie ; mettent en vedette une co-star féminine attrayante, beaucoup plus jeune ; impliquent des textes anciens ou des œuvres d’art qui nécessitent un déchiffrement étendu pour résoudre un mystère de grande importance. L’ensemble en se déplaçant selon un rythme rapide, dans une course contre le temps. 

Malheureusement, il est fort probable que déchiffrer un mystère qui implique L’Enfer de Dante est certainement un peu trop complexe à saisir pour la plupart des spectateurs. Il est probablement plus simple de l’expliquer avec des mots que visuellement sur un écran. 

« Inferno » manque d’un méchant mémorable comme le fut Silas, interprété par Paul Bettany, le moine albinos dans « Da Vinci Code » (2006), qui était sinistre, effrayant et, somme toute, inoubliable. Ben Foster aurait certainement pu interpréter un méchant de ce calibre, mais son personnage n’apparaît que dans quelques flashbacks visuels et ne représente aucune menace réelle. Felicity Jones, dispose d’un personnage intéressant par lequel va venir le twist, et ce, bien avant la fin, comme c’est souvent l’usage dans les thrillers. Omar Sy dispose également d’un personnage à deux visages, permettant de rajouter de la tension et du suspense. 

La présentation visuelle des hallucinations et des visions de Robert Langdon ajoute un peu de confusion. La photographie saisit magnifiquement la couleur de Florence, de Venise et d’Istanbul, et la partition de Hans Zimmer et un atout important pour ce film, comme ce fut déjà le cas pour les deux précédents. 

À la fin de la projection, on se demande quand même pourquoi toutes les critiques furent aussi négatives. Certes, ce n’est un film nominé aux Oscars, mais nous ne sommes pas non plus face à une saga crépusculaire. Sûrement que les romans sont mieux, mais c’est souvent le cas. Bien des adaptations déçoivent les amoureux de l’ouvrage de référence. L’histoire est plaisante, la construction narrative est bien orchestrée, le rythme est bon, les paysages et les vues sont absolument stupéfiants. 

« Inferno » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 15 mars 2017 chez Sony Pictures Home Entertainment. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Inferno » est un thriller solide, le casting étant bien équilibré pour ce métrage. Un film bien réalisé, avec du rythme, du suspense, de la réflexion, donc très divertissant. L’histoire est plaisante et offre une nouvelle fois la possibilité d’amener un petit peu de culture sous couvert d’intrigue. La photographie est très réussie et nous offre une nouvelle fois un beau panorama de sites magnifiques. À voir sans hésiter !

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 39,624 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :