Action, Ciné-Asia, Drame, Policier

POLICE STORY: LOCKDOWN (2013) ★★★☆☆


Police Story: Lockdown (2013)

 

Synopsis : Un policier, sa fille et tous les témoins d’une vieille affaire sont pris en otages dans un club par le frère de la victime. Il les a tous réunis pour connaitre la vérité.

Origine du film : Chine, Hong Kong
Réalisateur : Ding Sheng
Scénariste : Ding Sheng
Acteurs : Jackie Chan, Liu Ye, Jing Tian, Yin Tao, Yu Rongguang, Liu Peiqi, Guli Nazha, Wu Yue
Musique : Zai Lao
Genre : Action, Drame, Policier
Durée : 1 heure et 50 minutes
Date de sortie : 24 décembre 2013 (Chine)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Jackie & JJ Productions, China Vision Media Group, Wanda Film and Television Media, Starlet HK International Media
Distribué par : Jackie & JJ International, Emperor Motion Pictures
Titre original : Ging chaat goo si / 警察故事2013
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Police Story 2013″ ou « Police Story: Lockdown » pour la distribution française, est un film d’action policier hongkongais datant de 2013, écrit et réalisé par Ding Sheng, à qui l’on doit également « Little Big Soldier » (2010). Les acteurs principaux sont Jackie Chan, qu’on a pu voir dans « L’Expert de Hong Kong » (2006), Liu Ye, qu’on a pu voir dans « Connected » (2008), et Jing Tian, qu’on a pu voir dans « Special ID » (2013).

On peut abroder « Police Story: Lockdown » comme un reboot dans la franchise des Police Story, débuté en 1985. Mais à bien y réfléchir, après avoir visionné le film, on peut même aller jusqu’à considérer ce métrage comme un film complètement indépendant des autres. En effet, le personnage interprété par Jackie Chan n’a, selon toute évidence, rien à voir avec ceux qu’il interprétait précédemment, son nom, Zhong Wen, est différent de celui des films antérieurs. Bien qu’il dépeigne toujours un policier, c’est la première fois que Jackie Chan interprète le rôle d’un policier chinois du continent. Afin de coller à ce rôle, l’acteur arbore une coupe de cheveux plus courte qu’à l’accoutumer afin de mieux ressembler à un officier de la Chine continentale. 

L’histoire proposée par « Police Story: Lockdown » est relativement basique et peut s’apparenter à une histoire de vengeance. Le propriétaire d’une boite de nuit, Wu Jiang, met en place un stratagème afin de comprendre les circonstances du décès de sa sœur quelques années auparavant. Le policier Zhong Wu se retrouve au cœur des négociations et de l’intrigue. Il était déjà présent lors de la mort de la sœur de Wu Jiang et sa présence sur les lieux ne serait en rien fortuite. 

Ayant désormais passé le cap de la soixantaine, Jackie Chan semble s’intéresser à des rôles plus sérieux, plus dramatiques. Dans ce film pas de pitreries. Il y a bien quelques combats, mais sans le côté clown et sans acrobaties spectaculaires, sans exagérations. Reste que les performances de l’acteur sont toujours impressionnantes. Cependant, le métrage souffre de l’absence de personnage secondaire réellement marquant ou déterminant.

Le rythme est cependant également inégal, certaines scènes d’action étant trop éloignées l’une de l’autre. D’autres scènes tiennent plus du huis clos psychologique, ce qui plombe également le rythme. Comme à son habitude, le générique de fin permet de voir le bêtiser du film. La bande sonore est relativement horrible, parfois trop forte, et est souvent inappropriée à l’action qui se déroule sous nos yeux. Enfin le doublage en français est assez catastrophique, rendant certains personnages bien plus stupides qu’ils ne le sont dans la version originale. 

« Police Story: Lockdown » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 1er février 2017 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Police Story: Lockdown » reste un film d’action correct, qui dégage néanmoins un sentiment de déception par rapport à Jackie Chan qu’on souhaitait plus dynamique, plus percutant. L’histoire n’est pas très originale, et le script ne met pas assez l’accent sur les motivations du « méchant » ce qui ne provoque ni sympathie, ni antipathie pour lui. Le rythme est trop lent, notamment dans la première moitié du film. La photographie est monotone et la bande originale est tout simplement horrible et inappropriée. Un film qui s’adresse certainement qu’uniquement aux fans de Jackie Chan, les autres …

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :