Action, Thriller

JACK REACHER: NEVER GO BACK (2016) ★★★★☆


Jack Reacher: Never Go Back (2016)

 

Synopsis : Jack Reacher est de retour, prêt à tout pour obtenir justice. Susan Turner, qui dirige son ancienne unité, est arrêtée pour trahison : Jack Reacher ne reculera devant rien pour prouver l’innocence de la jeune femme. Ensemble, ils sont décidés à faire éclater la vérité sur ce complot d’État.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Edward Zwick
Scénaristes : Richard Wenk, Edward Zwick, Marshall Herskovitz
Acteurs : Tom Cruise, Cobie Smulders, Aldis Hodge, Danika Yarosh, Patrick Heusinger, Holt McCallany, Robert Knepper, Jessica Stroup
Musique : Henry Jackman
Genre : Action, Thriller
Durée : 1 heure et 58 minutes
Date de sortie : 19 octobre 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Skydance Media, TC Productions
Distribué par : Paramount Pictures
Titre original : Jack Reacher: Never Go Back
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Jack Reacher: Never Go Back » est un thriller d’action datant de 2016, co-écrit et réalisé par Edward Zwick. Il s’agit d’une suite du film « Jack Reacher » (2012). Les acteurs principaux sont Tom Cruise, qu’on a également pu voir dans « Mission Impossible – Rogue Nation » (2015), qu’on a pu voir dans « Avengers » (2012), Patrick Heusinger, qu’on a pu voir dans « Black Swan » (2010), Aldis Hodge, qu’on a pu voir dans « Die Hard : Belle journée pour mourir » (2013), Danika Yarosh, qu’on a essentiellement pu voir dans des séries télévisées, Holt McCallany, qu’on a pu voir dans « Sully » (2016) et Robert Knepper, qu’on a pu voir dans « Hard Target 2 » (20016). 

Jack Reacher devait devenir une franchise, ou tout du moins être l’objet d’une série de films, mais il avait révélé qu’une suite serait peu probable en raison de sa rentabilité un peu terne au box-office nord-américain. Cependant, en février 2013, la possibilité d’une suite est redevenue probable après que le film ait dépassé les 200 millions de dollars au box-office mondial. Le 9 décembre 2013, il a été annoncé que les sociétés Paramount Pictures et Skydance Productions avaient débuté le développement d’une suite basée sur le roman de 2013, Never Go Back.

Le 14 mai 2014, il a été rapporté que Tom Cruise reprenait son rôle de Jack Reacher. Le 19 mai 2015, le site web Deadline a rapporté qu’Edward Zwick, qui avait déjà dirigé Tom Cruise dans « Le Dernier Samouraï » (2003) allait retravailler avec la star. Edward Zwick dirigerait le film et réécrirait le scénario avec Marshall Herskovitz. Le 14 août 2015, Cobie Smulders a intégré la distribution pour jouer le premier rôle féminin. Le 15 septembre 2015, Danika Yarosh a rejoint le casting pour interpréter la supposée fille de Jack Reacher. Le 17 septembre, Aldis Hodge a été ajouté à la distribution pour incarner un officier de la police militaire. Le 22 septembre, Patrick Heusinger a intégré la distribution pour incarner le méchant de l’histoire, un assassin au service de la société Harkness. Le 20 janvier 2016, c’est Robert Knepper a été enrôlé pour interpréter, un général à la retraite, devenu le PDG d’une entreprise militaire privée.

Le tournage principal de « Jack Reacher: Never Go Back » a commencé le 20 octobre 2015 à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. En novembre 2015, le tournage se déroulait à Baton-Rouge. En janvier 2016, le tournage était en cours du côté de St. Francisville. Henry Jackman a été enrôlé pour composer la bande originale du film, ce qui fait de ce film le premier métrage d’Edward Zwick, depuis Blood Diamond (2006), à ne pas disposer d’une bande sonore signée par James Newton Howard.

En date du 3 janvier 2017, « Jack Reacher: Never Go Back » avait rapporté 58,6 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 102,8 millions de dollars dans les autres pays pour un total mondial de 161,4 millions de dollars, contre un budget de production de 60 millions de dollars. Le film a une nouvelle fois, comme son prédécesseur, rencontré des commentaires mitigés de la part de la critique. 

L’histoire proposée par ce nouveau métrage dédié aux aventures de Jack Reacher tient la route. De plus, par rapport au premier film paru en 2012, le rythme est plus soutenu, l’ensemble apparaît donc comme nettement plus dynamique, développé d’ailleurs dans un format plus court, puisqu’on perd environ un quart d’heure de film avec ce second volet. Le premier film souffrait de quelques lenteurs et d’un certain nombre de scènes inutiles, ce qui a été effacé ici. L’intrigue est cohérente, et, de plus, l’histoire se voit dotée d’une intrigue secondaire, à savoir la paternité supposée de Jack Reacher. Ceci permet notamment d’ajouter de la tension, car pour faire pression sur le personnage principal, les méchants ne vont pas hésiter à s’en prendre à celle qu’ils pensent être sa fille, Samantha Dayton, interprétée par Danika Yarosh, qui délivre d’ailleurs, une très bonne performance. 

On peut souligner la cohérence du scénario, car Jack Reacher éprouve des difficultés à neutraliser ses adversaires, notamment le principal interprété par Patrick Heusinger, qui assure également une très bonne prestation.L’acteur nous propose un personnage froid, méthodique et déterminé. Ces difficultés sont logiques puisque ces opposants sont également d’anciens militaires des forces spéciales. C’est toujours étonnant de voir les héros se débarrasser de ce type d’adversaires avec une certaine facilité. En fait, étonnant n’est pas le bon mot, il faudrait plutôt dire illogique, voir stupide. 

Les scènes d’actions sont bien orchestrées et cette fois, Jack Reacher fait équipe avec une femme tout aussi efficace et déterminée que lui, Major Susan Turner, dont la prestation est assurée par Cobie Smulders, que l’on connaît pour incarner Maria Hill dans le Marvel Cinematic Universe. L’actrice ayant d’ailleurs assuré elle-même toutes ses cascades. Pour cela, elle s’est entraînée durant huit semaines avant le tournage, notamment aux arts martiaux, afin d’assurer ses propres combats à l’écran. La photographie est plaisante et c’est toujours un plaisir de s’immerger dans l’atmosphère particulière de la Louisiane et particulièrement dans celle de la Nouvelle-Orléans. 

« Jack Reacher: Never Go Back » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 28 février 2017 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Jack Reacher: Never Go Back » reste un très bon film d’action, en dépit des nombreuses critiques négatives que nous avons pu lire à son sujet. Le rythme est soutenu, et l’intrigue est cohérente. Les scènes d’actions sont plaisantes, car bien orchestrées et réalistes. Le casting livre de très bonnes prestations et le trio Tom Cruise, Cobie Smulders et Danika Yarosh matche bien à l’écran. La photographie est plaisante et la bande originale est agréable. L’ensemble conduit à un thriller au-dessus de la moyenne et reste un très bon divertissement. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 175 484 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :