Action, Aventure, Drame, Historique, Péplum

BEN-HUR (2016) ★★★☆☆


Ben-Hur (2016)

 

Synopsis : Déchu de son titre, séparé de sa famille et de la femme qu’il aime, Judah est réduit à l’esclavage jusqu’au jour où, proche de la mort, il est sauvé par Ilderim, un mystérieux marchand et organisateur de courses de chars. Judah décide alors de revenir sur sa terre natale pour accomplir sa vengeance et défier son frère dans l’arène. Il va y rencontrer son destin…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Timur Bekmambetov
Scénaristes : Keith Clarke, John Ridley
Acteurs : Jack Huston, Toby Kebbell, Rodrigo Santoro, Nazanin Boniadi, Ayelet Zurer, Pilou Asbæk, Sofia Black D’Elia, Morgan Freeman
Musique : Marco Beltrami
Genre : Action, Aventure, Drame, Histoire
Durée : 2 heures et 5 minutes
Date de sortie : 7 septembre 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Sean Daniel Productions, Lightworkers Media, Bazelevs Company
Distribué par : Paramount Pictures, Metro-Goldwyn-Mayer
Titre original : Ben-Hur
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Ben-Hur » est un film historique dramatique datant de 2016, réalisé par Timur Bekmambetov, à qui l’on doit également « Wanted » (2008) et « Abraham Lincoln, Chasseur de Vampires » (2012). Il s’agit de la cinquième adaptation cinématographique du roman Ben-Hur: A Tale of Christ de 1880 de Lew Wallace. Ce film a été qualifié réadaptation et de nouvelle interprétation du roman. Les acteurs principaux sont Jack Huston, qu’on a pu voir dans « Orgueil et Préjugés et Zombies » (2016), Morgan Freeman, qu’on a pu voir dans « Le Collectionneur » (1997), Toby Kebbell, qu’on a pu voir dans « Warcraft » (2016), Rodrigo Santoro, qu’on a pu voir dans « Diversion » (2015) et Ayelet Zurer, qu’on a pu voir dans « Anges & Démons » (2009).

On peut longtemps dire qu’il s’agit d’une nouvelle adaptation du roman d’origine, ou même parler de reimagining, la seule chose que les gens vont retenir, c’est qu’on leur propose, avec « Ben-Hur » un remake du film de 1959 signé William Wyler avec Charlton Heston dans le rôle principal. Et beaucoup balayeront d’un revers de main le fait qu’il y ait eu d’autres versions antérieures, comme celle de 1925, datant, certes, de l’époque du cinéma muet. Pour mémoire rappelons que l’ouvrage de référence date de 1880. 

En d’autres termes, c’est toujours casse-gueule de s’attaquer à des classiques du cinéma, rappelez-vous tout ce qui a pu se dire et/ou s’écrire, à tort ou à raison d’ailleurs, lors de la sortie du remake de « Point Break » (2015). On peut donc comprendre pourquoi Timur Bekmambetov, le réalisateur de ce nouveau Ben-Hur version 2016, fut réticent à l’idée d’aborder un film dont l’un des prédécesseurs avait eu tellement d’impact. Après avoir lu le scénario et discuter longuement avec le producteur Sean Daniel, le réalisateur russe a finalement accepté. 

Le film de Timur Bekmambetov se différencie du film de 1959 en ce sens où il se veut beaucoup plus proche du roman d’origine. En effet, le Ben-Hur de William Wyler était plus porté sur la vengeance et les miracles. Ici, l’accent est porté sur le pardon et sur l’amour, au sens noble du terme. L’histoire ne se concentre pas uniquement sur le personnage de Judah Ben-Hur, mais se partage plutôt sur ce dernier et son frère Messala. Sa mise en scène va également dans le même sens, la même idée, qui consiste à délivrer un film dramatique mais réaliste en laissant de côté l’aspect religieux et miraculeux, abordant les faits d’une manière tangible. 

Du casting, on retiendra essentiellement les prestations de trois acteurs. Jack Huston dans le rôle de Judah Ben-Hur. Bien que l’acteur s’est dit honoré de marcher dans les traces de Charlton Heston, ce n’était pas une mince affaire que d’enfiler les sandales de cet illustre prédécesseur. Néanmoins, sa prestation est plus que correcte et son physique correspond bien à l’idée que l’on peut se faire d’un jeune prince juif de cette époque. Toby Kebbell interprète Messala. L’acteur offre une très bonne prestation en donnant à son personnage un juste équilibre entre la détermination à devenir une personne respectée et la souffrance liée à son enfance et au passé de son propre père. La prestation de l’acteur offre à l’antagoniste de cette histoire une dimension plus intéressante et plus dynamique que celle du principal protagoniste. Morgan Freeman interprète le Sheik Ilderim. Contrairement à la version précédente, où le personnage était secondaire et principalement comique, il n’y a pas d’humour amené par le personnage. Dans la grande majorité des cas, Morgan Freeman dégage toujours énormément de charisme avec ses personnages. Sa seule présence à l’écran focalise l’attention sur lui. Toujours impressionnant. 

« Ben-Hur » est considéré par les observateurs du petit monde d’Hollywood comme étant le plus grand flop de l’année 2016. Le film a rapporté 26, 4 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 67.7 millions de dollars dans les autres pays, pour un total mondial de 94,1 millions de dollars, contre un budget de production de 100 millions de dollars. 

« Ben-Hur » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 17 janvier 2017 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Ben-Hur » est un bon film épique, disposant d’une trame venant se coller à l’histoire de Jésus Christ. Les décors et les costumes sont magnifiques et la photographie est plus que plaisante. Il y a cependant un déséquilibre dans la gestion des effets spéciaux, particulièrement maîtrisés pour la fameuse scène de courses de chevaux, mais nettement moins esthétiques pour les scènes de la bataille navale. La distribution offre d’honorable prestation avec un petit plus Toby Kebbell et Morgan Freeman. Le divertissement est au rendez-vous même si on ressent l’absence d’un élément qui amènerait l’effet transcendant sans pour autant l’identifier clairement.

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 45,664 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :