Drame, Policier, Thriller

LE PRIX DE LA LOYAUTÉ (2008) ★★★★☆


Le Prix de la Loyauté (2008)

 

Synopsis : Dans la famille Tierney, on est policier de père en fils. Pour ce clan, le code d’honneur et l’esprit de famille ne font qu’un. Pourtant, face au meurtre qui ébranle toute la police de New York, chacun va devoir choisir son camp. Quatre policiers ont été abattus dans une sombre affaire de drogue, et l’événement tourne au scandale. Il est probable que les policiers soient tombés dans un piège. Certains éléments laissent penser que les plus hauts échelons sont impliqués et, plus perturbant encore, de nombreux indices mènent directement à la famille Tierney…

Origine du film : États-Unis, Allemagne
Réalisateur : Gavin O’Connor
Scénaristes : Gavin O’Connor, Joe Carnahan
Acteurs : Edward Norton, Colin Farrell, Jon Voight, Noah Emmerich,John Ortiz, Frank Grillo, Ramón Rodriguez
Musique : Mark Isham
Genre : Drame, Policier, Thriller
Durée : 2 heures et 10 minutes
Date de sortie : 3 décembre 2008 (France)
Année de production : 2008
Sociétés de production : Solaris Entertainment, O’Connor Brothers, Avery Pix
Distribué par : New Line Cinema
Titre original : Pride and Glory
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Pride and Glory » ou « Le Prix de la Loyauté » pour la distribution française, est un thriller policier datant de 2008, co-écrit et réalisé par Greg O’Connor, à qui l’on doit le récent « Mr Wolff » (2016). Les acteurs principaux sont Edward Norton, qu’on a pu voir dans « L’Incroyable Hulk » (2008), Colin Farrell, qu’on a pu voir dans « Les Animaux Fantastiques » (2016), Jon Voight, qu’on a pu voir dans « Transformers » (2007), Frank Grillo, qu’on a pu voir dans « Captain America, Le Soldat de l’Hiver » (2014), John Ortiz, qu’on a pu voir dans « The Finest Hours » (2016) et Ramon Rodríguez, qu’on a pu voir dans « World Invasion Battle for Los Angeles » (2011).

L’histoire proposée par « Le Prix de la Loyauté » nous invite dans le monde de la police new-yorkaise. Des flics qui enquêtent sur le décès en service de quatre des leurs. L’intrigue met assez rapidement en lumière les pratiques illégales de certains policiers corrompus. En substance, c’est toujours les mêmes argumentaires qui sont avancés. Le salaire de ces représentants de l’ordre et de la loi, qui s’avère bien faible en comparaison à la somme d’argent qu’ils voient défiler devant leurs yeux lors des perquisitions et autres arrestations de trafiquants de drogue. La tentation est alors facile et une liasse peut atterrir dans une poche plutôt que dans une enveloppe à sceller pour preuve. 

Dans une certaine mesure « Le Prix de la Loyauté » nous renvoie à des métrages comme « Training Day » (2001), « Au Bout de la Nuit » (2008), ou plus récemment « L’Élite de Brooklyn » (2010). En outre, dans ce film, nous avons également droit à une plongée dans les rues crasseuses de New-York, bien loin des images d’Épinal que l’on peut parfois relever dans certains métrages. Une mégapole sale, bruyante et dangereuse. 

Du côté du casting, on a droit à un face-à-face entre Colin Farrell et Edward Norton. Le premier est un flic corrompu, qui par ses malversations va plonger toute son équipe, et toute sa famille dans la tourmente. L’acteur offre un personnage sombre et violent, qui a perdu tout sens de moralité. Le deuxième, Edward Norton, arbore une cicatrice sur la joue gauche, souvenir d’une arrestation musclée que son personnage a effectué par le passé et qui semble psychologiquement instable. Il doit enquêter sur le quadruple homicide de policier. Le duo est arbitré par Jon Voight et Noah Emmerich, tous deux policiers et membres de la même famille que le personnage d’Edward Norton. Nick Nolte devait initialement interpréter le rôle Francis Tierney, Sr., mais une blessure au genou l’a contraint à abandonner le projet pour finalement être remplacé par Jon Voight. 

Le rythme est relativement cohérent pour un thriller et les quelques scènes d’actions viennent parfaitement s’incruster dans l’intrigue dans une forme de démonstration de violence assez crue, qui s’insère dans la logique du récit et de l’ambiance du film. La photographie est particulièrement sombre et terne pour venir appuyer la trame, notamment grâce aux couleurs naturelles de l’hiver. Le tournage ayant eu lieu en février et mars 2006.

« Le Prix de la Loyauté » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 24 juin 2009 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Le Prix de la Loyauté » est un très bon thriller policier disposant d’une histoire sombre de corruption de policiers. L’intrigue est intéressante permettant aux acteurs d’explorer leurs personnages, qui tous sont en proie à des problèmes psychologiques, familiaux et/ou moraux. Le rythme est satisfaisant et les quelques scènes d’actions sont cohérentes et bien orchestrées. La distribution est de premier ordre et les prestations sont à la hauteur du script. La photographie est morose et vient parfaitement appuyer l’histoire en participant à l’atmosphère maussade qui règne tout au long du métrage. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :