Crime - Policier, Mystère, Thriller

LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V: MISÉRICORDE (2013) ★★★★☆


Les Enquêtes du Département V: Miséricorde (2013)

 

Synopsis : Après une bavure qui coûte la vie à l’un de ses collègues et laisse son meilleur ami paralysé, l’inspecteur Carl Mørck a presque tout perdu. Mis sur la touche, privé du droit d’enquêter, il est chargé d’archiver les vieux dossiers du commissariat avec Hafez el Assad, l’assistant d’origine syrienne qui lui est imposé. Mais très vite, les deux policiers désobéissent à leur supérieur et rouvrent une enquête jamais résolue, la disparition mystérieuse d’une jeune politicienne prometteuse survenue cinq ans auparavant. C’est la naissance du Département V et sa première enquête…

Origine du film : Danemark
Réalisateur : Mikkel Nørgaard
Scénariste : Jussi Adler-Olsen
Acteurs : Nikolaj Lie Kaas, Fares Fares, Sonja Richter, Søren Pilmark, Troels Lyby, Eric Ericson
Musique : Patrik Andren, Uno Helmersson, Johan Soderqvist
Genre : Mystère, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 36 minutes
Date de sortie : 3 octobre 2013 (Danemark)
Année de production : 2013
Sociétés de production : Zentropa Entertainments, Film i Väst
Distribué par : Warner Home Vidéo France
Titre original : The Keeper of Lost Causes
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Kvinden i buret » ou « The Keeper of Lost Causes » pour la distribution anglophone et « Les enquêtes du Département V: Miséricorde » pour la distribution française, est un thriller policier danois, datant de 2013, dirigé par Mikkel Nørgaard. Ce film est basé sur le roman de Jussi Adler-Olsen. Il s’agit du premier film d’une série dédiée au Departement Q. Les acteurs principaux sont Nikolaj Lie Kaas, qu’on a pu voir dans « Anges & Démons » (2009) et Fares Fares, qu’on a pu voir dans « Sécurité Rapprochée » (2012).

« Miséricorde » est le premier film d’une série qui actuellement en compte trois. Une sorte de « Cold Case » à la danoise. Dans ce premier opus, on fait rapidement connaissance avec Carl Mørck (Nikolaj Lie Kaas) qui se retrouve au placard de la police suite à une intervention qui a mal tourné, laissant sur le carreau deux de ses collègues. À son retour de convalescence, il se retrouve affecté au Département V pour classer des affaires non élucidées. Pour se faire, il doit faire équipe avec Assad (Fares Fares). Mais plutôt que de se limiter à classer bêtement de la paperasse, les deux compères vont partir sur le terrain pour enquêter réellement là où leurs collègues semblent avoir rapidement classé le dossier. 

L’histoire est intéressante. Elle est construite autour du thème récurant de la vengeance. L’intrigue est habilement construite. Les deux enquêteurs progressent dans leurs investigations par palier, mais Carl Mørck n’est pas du genre à faire dans la dentelle et cela irrite ses supérieurs. Assad est plus mesuré et agit avec plus de discernement. Le rythme n’est pas très rapide, mais cela se prête parfaitement au développement de la trame du métrage. 

La photographie est intéressante, car elle ne permet pas de situer géographiquement de manière précise les lieux où se déroule l’action, malgré les noms de villes qui sont précisés à travers les dialogues. En effet, les paysages peuvent laisser suggérer qu’on se trouve en Normandie, dans le sud de l’Angleterre, ou autre… Les quelques scènes d’action, notamment dans la dernière partie du film, sont cohérentes et viennent parfaitement s’incruster dans le déroulement de l’intrigue.

Du côté de la distribution, le duo Nikolaj Lie Kaas et Fares Fares fonctionne bien. Dans un premier temps, on peut ressentir une certaine tension entre ces deux protagonistes, mais rapidement, on peut mesurer combien ils vont être complémentaires. On peut regretter que les personnages se fassent rapidement avoir dans la séquence finale. On aurait espéré de meilleures réactivités de la part de policiers. 

« Les Enquêtes du Département V : Miséricorde » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 8 août 2015 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Les Enquêtes du Département V: Miséricorde » est un très bon thriller policier disposant d’une histoire intéressante bien que faisant appel à un schéma classique qu’est la vengeance. L’intrigue est bien construite, laissant les éléments de l’enquête se positionner progressivement à l’instar d’un puzzle. Le rythme est plutôt lent, mais cela ne gêne en rien l’intensité du suspense qui règne durant la quasi-totalité du métrage. Le casting est plaisant et le duo d’enquêteurs est charismatique. La photographie est sympathique tout en étant neutre. Reste un film qui fut une agréable surprise. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

6 réflexions sur “LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V: MISÉRICORDE (2013) ★★★★☆

  1. Les 3 films sont pas mal du tout. 🙂

    Aimé par 1 personne

    Publié par Marcorèle | 10/02/2017, 17 05 27 02272
  2. J’ai beaucoup aimé les 2 premiers qui ressemblent un peu à une série policière, moins le 3e qui est plus cinématographique pourtant, mais qui à mon sens manque l’essentiel du roman.

    Aimé par 1 personne

    Publié par lilylit | 10/02/2017, 20 08 47 02472

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 199 957 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :