Action, Drame, Policier, Thriller

QUATRE FRÈRES (2005) ★★★★☆


Quatre frères (2005)

Synopsis : Ce sont quatre « frères », deux Blancs et deux Blacks, issus de familles qui les abandonnèrent très tôt à leur sort. Quatre laissés-pour-compte, quatre incorrigibles gamins qui accumulaient les « bêtises ». Evelyn Mercer a été la seule à croire en eux, à les recueillir et à les aimer. Lorsque leur « mère » est abattue par deux braqueurs de supérette, les quatre frères se retrouvent pour un dernier hommage et constatent que le temps ne les a guère changés…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : John Singleton
Scénaristes : David Elliot, Paul Lovett
Acteurs : Mark Wahlberg, Tyrese Gibson, André Benjamin, Garrett Hedlund, Terrence Howard, Josh Charles, Sofía Vergara, Chiwetel Ejiofor, Taraji P. Henson
Musique : David Arnold
Genre : Action, Drame, Policier, Thriller
Durée : 1 heure et 49 minutes
Date de sortie : 5 octobre 2005 (France)
Année de production : 2005
Sociétés de production : Di Bonaventura Pictures
Distribué par : Paramount Pictures
Titre original : Four Brothers
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Four Brothers » ou « Quatre Frères » pour la distribution française, est un thriller d’action datant de 2005, réalisé par John Singleton, à qui l’on doit également « Identité Secrète » (2011). Les acteurs principaux sont Mark Wahlberg, qu’on a pu voir dans « Deepwater » (2016), Tyrese Gibson, qu’on a pu voir dans « Transformers » (2007), André Benjamin, qu’on a pu voir dans « Revolver » (2005), Garrett Hedlund, qu’on a pu voir dans « Mojave » (2015), Terrence Howard, qu’on a pu voir dans « Iron Man » (2008), Taraji P. Henson, qu’on a pu voir dans « En Cavale » (2016) et Chiwetel Ejiofor, qu’on a pu voir dans « Les Fils de l’Homme » (2006). 

Le film a été tourné à Detroit dans le Michigan, au Regent Park dans l’East End de Toronto dans l’Ontario ainsi qu’à Hamilton dans l’Ontario. L’intrigue du métrage est vaguement basée sur le western « The Sons of Katie Elder » (1965), de Henry Hathaway, avec, entres autres, John Wayne et Dean Martin.

Ethan Hawke, Matt Damon et Ben Affleck ont tous refusé le personnage de Bobby. Le rôle est finalement allé à Mark Wahlberg. Ethan Hawke aimait le script, mais ne pouvait pas s’y engager en raison des conflits de planning. Matt Damon et Ben Affleck ont tous les deux dit non parce qu’ils trouvaient que le scénario était trop violent. Presque toutes les répliques de Mark Wahlberg étaient improvisées. Garrett Hedlund a eu des difficultés à improviser son texte, donc John Singleton et Mark Wahlberg l’ont aidé pour qu’il puisse être le plus à l’aise possible.

L’histoire proposée est axée sur le sempiternel thème de la vengeance. Quatre « frères » se retrouvent alors que leur mère adoptive vient d’être assassinée dans ce qui semble être un braquage qui aurait mal tourné. En « enquêtant » sur cette tragédie, les quatre frangins vont se rendre compte qu’il s’agissait d’un meurtre commandité. Ils vont donc faire équipe ensemble pour venger la mort de leur mère dans un bain de sang sans pitié. 

L’intrigue est relativement convenue, mais on peut avouer que c’est bien construit quand même. Le rythme est plutôt correct, et même légèrement au-dessus de la moyenne pour ce type de film d’action. Les scènes d’action sont correctes, cohérentes sans trop d’exagération, hormis l’aspect violence gratuite, dans le sens où les différents protagonistes ne font preuve d’aucune forme de pitié, se limitant à exécuter purement et simplement leurs adversaires. 

L’un des points positifs de « Quatre Frères » réside dans sa bande originale. En effet, la musique qui accompagne la majorité des scènes est particulièrement dynamique dans un style funky et hip-hop dont Kanye West, faisant également la part belle à des classiques comme Marvin Gaye ou encore The Temptations en passant par The Jackson Five. La photographie met en lumière la pauvreté de la ville de Detroit, avec ses quartiers entiers en ruine, et abandonnés. 

Du casting, on retiendra essentiellement les prestations de deux acteurs. D’un côté, le principal protagoniste, Mark Walberg qui endosse en quelque sorte l’habit de chef de clan. L’acteur offre un personnage rude et déterminé, fortement affecté par le décès de sa mère adoptive, qui cache partiellement ses émotions à son entourage au nom d’un pseudo-machisme. De l’autre côté, on retrouve le principal antagoniste, Chiwetel Ejiofor, qu’on retrouve surtout dans la seconde partie du film. L’acteur nous délivre un personnage à la limite du psychopathe, qui n’affiche aucun respect, ni pour ses supposés adversaires, ni pour ses propres hommes, et encore moins pour les femmes qu’il est amené à côtoyer. Le salopard dans toute sa splendeur. Quand, en tant que spectateur, on éprouve autant d’aversion pour un personnage, c’est que l’acteur livre une excellente prestation. 

« Quatre Frères » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 6 avril 2006 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Quatre Frères » est un très bon thriller policier disposant d’une histoire faisant appel à un thème usuel, qui n’est autre que la vengeance. Le rythme est correct et l’intrigue est sympathique bien que familier, tout en faisant un usage assez rude de la violence. La distribution est agréable tout en étant dominé par Mark Wahlberg et Chiwetel Ejiofor. La photographie laisse une nouvelle fois un goût de tristesse de ces banlieues de grandes villes américaines au bord de la faillite, pauvres et sinistres. L’ensemble reste divertissant, mais n’est absolument pas articulé pour remonter le moral. 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 52,821 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :