Biopic, Drame, Western

L’ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LÂCHE ROBERT FORD (2007) ★★☆☆☆


L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (2007)

 

Synopsis : Jesse James incarna une légende américaine. D’ innombrables livres et récits furent écrits sur le plus célèbre hors-la-loi des Etats-Unis. Dangereux criminel aux yeux de ses victimes, héros animé par une cause profonde selon la presse, Jesse James fit l’objet d’une réputation mitigée, à la réalité insaisissable. C’est le dernier aventurier des temps modernes. Robert Ford, jeune homme idéaliste et ambitieux qui comptait parmi l’un des plus ardents admirateurs de Jesse rêvait depuis longtemps de partager les aventures de son idole. Il était loin de prévoir qu’il entrerait dans l’Histoire comme celui qui assassinerait Jesse James…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Andrew Dominik
Scénariste : Andrew Dominik
Acteurs : Brad Pitt, Casey Affleck, Sam Shepard, Mary-Louise Parker, Paul Schneider, Jeremy Renner, Zooey Deschanel, Sam Rockwell, Garret Dillahunt
Musique : Nick Cave, Warren Ellis
Genre : Biopic, Drame, Western
Durée : 2 heures et 40 minutes
Date de sortie : 10 octobre 2007 (France)
Année de production : 2007
Sociétés de production : Virtual Studios, Scott Free Productions, Plan B Entertainment
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford » ou « L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » pour la distribution française est un western datant de 2007, écrit et réalisé par Andrew Dominik, à qui l’on doit également « Killing Them Softly » (2012). Le film est adapté du roman du même nom de 1983 signé Ron Hansen. Les acteurs principaux sont Brad Pitt, qu’on a pu voir dans « Seven » (1995), Casey Affleck, qu’on a pu voir dans « The Finest Hours » (2016), Sam Shepard, qu’on a pu voir dans « Midnight Special » (2016), Mary-Louise Parker, qu’on a pu voir dans « R.I.P.D. Brigade Fantôme » (2013), Jeremy Renner, qu’on a pu voir dans « Premier Contact » (2016), Zooey Deschanel, qu’on a pu voir dans « Phénomènes » (2008), Garret Dillahunt, qu’on a pu voir dans « Winter’s Bone » (2010), et Sam Rockwell, qu’on a pu voir dans « Iron Man 2 » (2010).

En mars 2004, les sociétés Warner Bros. et Plan B Entertainment ont acquis les droits cinématographiques du roman de Ron Hansen. Andrew Dominik a été engagé pour écrire et diriger le film. Le rôle de Robert Ford fut en ballotage entre Casey Affleck et Shia LaBeouf. C’est finalement Casey Affleck qui a été enrôlé parce qu’on pensait que Shia LaBeouf était trop jeune. En janvier 2005, Brad Pitt a été engagé, et le tournage a commencé le 29 août 2005 à Calgary, et s’est conclu en décembre 2005. 

« L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » fut un échec commercial n’ayant engrangé que 15 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 30 millions de dollars. Dans l’ensemble, le film a rencontré des commentaires positifs de la part de la critique et a recueilli un large éventail de récompenses. 

« L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » est à l’image de son titre, long, trop long. Pire encore, le rythme du métrage est lent, trop lent, et donc, du coup, c’est ennuyant. Terriblement ennuyant. J’ai été effaré de lire un certain nombre de critiques qui encensaient littéralement ce film. Chose avec laquelle, Laurence et moi ne sommes absolument pas d’accord. L’histoire se focalise sur les derniers mois de la vie de Jesse James. L’intrigue est très faible, car à travers le titre, et un petit peu de culture générale, on comprend bien que le célèbre hors-la-loi va se faire descendre par Robert Ford. On attend donc durant près de trois heures ce moment fatidique…

On ne peut pas se satisfaire des paysages imposants magnifiquement mis en images par la superbe photographie. On ne peut se contenter des superbes prestations du casting. Le rythme est beaucoup trop poussif et les scènes d’actions sont trop occasionnelles et rapides pour venir égayer ce métrage barbant. Presque chaque scène aurait pu être amputée de cinq ou dix secondes, ce qui aurait donné à ce film une durée nettement plus agréable. 

« L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 16 avril 2008 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » est, dans notre volonté actuelle de visionner (ou de revisionner) les westerns « modernes » tournés ces dernières années, certainement le plus ennuyant qu’on ait vu. L’histoire est intéressante par l’aspect biopic d’un des célèbres hors-la-loi américains, mais l’intrigue est vide et les quelques scènes d’actions sont peu attractives. La distribution est sympathique et livre de bonnes prestations, mais la mise en scène est tellement nonchalante qu’on bascule très rapidement dans la lassitude. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “L’ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LÂCHE ROBERT FORD (2007) ★★☆☆☆

  1. Le film est indéniablement troooop long. Cela dit, je trouve qu’il a une ambiance et Casey Affleck et Sam Rockwell sont vraiment bons dedans. Bon par contre Brad Pitt est autant expressif que Chuck Norris…

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 19/02/2017, 16 04 59 02592

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 39,603 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :