Biopic, Drame, Guerre, Historique

TU NE TUERAS POINT (2016) ★★★★★


Tu ne tueras point (2016)

 

Synopsis : Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer. Il s’engagea tout de même dans l’infanterie comme médecin. Son refus d’infléchir ses convictions lui valut d’être rudement mené par ses camarades et sa hiérarchie, mais c’est armé de sa seule foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour en devenir l’un des plus grands héros. Lors de la bataille d’Okinawa sur l’imprenable falaise de Maeda, il a réussi à sauver des dizaines de vies seul sous le feu de l’ennemi, ramenant en sûreté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés.

Origine du film : États-Unis, Australie
Réalisateur : Mel Gibson
Scénaristes : Andrew Knight, Robert Schenkkan
Acteurs : Andrew Garfield, Sam Worthington, Luke Bracey, Teresa Palmer, Hugo Weaving, Rachel Griffiths, Vince Vaughn
Musique : Rupert Gregson-Williams
Genre : Biopic, Drame, Guerre, Historique
Durée : 2 heures et 19 minutes
Date de sortie : 9 novembre 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Pandemonium Films, Permut Productions, Vendian Entertainment, Kylin Pictures
Distribué par : Summit Entertainment, Icon Film Distribution
Titre original : Hacksaw Ridge
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « Hacksaw Ridge » ou « Tu ne tueras point » pour la distribution française, est un biopic dramatique de guerre datant de 2016, réalisé par Mel Gibson, à qui l’on doit également « Apocalypto » (2006). Les acteurs principaux sont Andrew Garfield, qu’on devrait également retrouver à l’affiche de « Silence » (2016), Sam Worthington, qu’on a pu voir dans « Everest » (2015), Luke Bracey, qu’on a pu voir dans « Point Break » (2015), Teresa Palmer, qu’on a pu voir dans « Dans le noir » (2016), Hugo Weaving, qu’on a pu voir dans « Captain America: First Avenger » (2011), Rachel Griffiths, qu’on a pu voir dans « Dans l’ombre de Mary » (2013) et Vince Vaughn, qu’on a pu voir dans « En Cavale » (2016).

L’histoire proposée par « Tu ne tueras point » nous invite à suivre l’expérience de la Seconde Guerre mondiale à travers la vision de Desmond Doss, un soldat-infirmier américain qui était chrétien et pacifiste, refusant de porter ou d’utiliser une arme à feu. Desmond Doss est devenu le premier objecteur de conscience à se voir décerner la Médaille d’honneur, pour le service au-delà de l’appel du devoir pendant la bataille d’Okinawa.

Le film a été réalisé par Mel Gibson et le scénario a été écrit par Andrew Knight et Robert Schenkkan, basé sur un documentaire paru il y a quelques années sur Desmond Doss. Andrew Garfield interprète ce soldat-infirmier, avec Sam Worthington, Luke Bracey, Teresa Palmer, Hugo Weaving, Rachel Griffiths et Vince Vaughn dans les principaux rôles de soutien. « Tu ne tueras point » a été publié aux États-Unis le 4 novembre 2016, et a essentiellement rencontré des commentaires positifs de la part de la critique. Le film a rapporté 163 millions de dollars de recette mondiale pour un budget de 40 millions de dollars.

Bien évidemment les films de guerre sont nombreux, et les différentes batailles qui ont émaillé la Seconde Guerre mondiale ont déjà fait l’objet de développement cinématographique. Le thème central de la guerre et du champ de bataille, avec tout ce que cela comporte d’horreur et de drame n’est donc en rien une nouveauté. L’histoire, par contre, est novatrice, car on aborde le sujet à travers la vision d’un homme qui, quoi qu’il lui en coûtera, restera fidèle à ses convictions. Et au-delà de ce constat moral, il fera preuve d’une bravoure hors norme, habité par sa foi. 

Dire que « Tu ne tueras point » est un chef-d’œuvre risque bien entendu de faire bondir de leur chaise de nombreuses personnes, mais on n’en est pas loin. Il est cependant certain que ce film va se retrouver sur des nombreuses listes du type Top 10 de l’année 2016. À ce stade de l’année 2017, « Hacksaw Ridge » a déjà obtenu 6 nominations pour les Oscars, et on saura d’ici quelques jours si le métrage est primé ou pas. En outre, on peut également parler d’un brillant retour pour Mel Gibson, qui confirme sa position de réalisateur talentueux qui maîtrise le sens du spectacle et qui dirige habilement ses acteurs. 

« Tu ne tueras point » est un métrage de guerre fantastiquement émouvant tout en étant percutant et la meurtrissure qu’il provoque est aussi rude que l’impact d’une porte que l’on prendrait en pleine figure. La violence de certaines scènes nous renvoie immédiatement au film de Steven Spielberg, « Il faut sauver le soldat Ryan » (1998). Violent, affligeant, déchirant et finalement inoubliable. Il est remarquable que Mel Gibson puisse filmer des scènes d’une telle émotion sincère avec une douce subtilité aussi facilement qu’il met en scène quelques-unes des scènes visuelles parmi les plus vicieuses de violence que l’on ait pu voir au cinéma. « Hacksaw Ridge » est beau et brutal. Un film sur un homme déterminé à servir son pays ainsi que son âme.

« Tu ne tueras point » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 9 mars 2017 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Tu ne tueras point » est un excellent film de guerre, disposant d’une histoire forte, violente, dramatique et tellement belle dans l’aspect moralité. Un film poignant de réalisme mettant en scène des séquences de bataille d’une rare cruauté visuelle. Une fureur qu’on n’avait plus vue depuis l’incontournable « Il faut sauver le soldat Ryan » (1998). La photographie est magnifique tout en étant rude et profondément intense. La distribution est de grande qualité et Andrew Garfield offre une prestation de premier plan, qui sera peut-être couronnée d’un Oscar le 26 février prochain à Los Angeles. Mel Gibson nous livre un film puissant, percutant, sincère, bouleversant, qui lui aussi sera peut-être récompensé par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences.

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “TU NE TUERAS POINT (2016) ★★★★★

  1. Pour ma part, je n’ai pas honte de le dire : c’est un chef-d’oeuvre !! 😀

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 20/02/2017, 23 11 02 02022

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 45,664 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :