Action, Policier, Science fiction, Thriller

DÉJÀ VU (2006) ★★★★☆


Déjà vu (2006)

 

Synopsis : Suite à l’explosion d’une bombe sur un ferry à la Nouvelle-Orléans, l’agent Doug Carlin est dépêché sur place pour s’occuper de l’enquête. Durant son investigation, il s’attarde sur le meurtre d’une jeune femme, Claire Kuchever, qui semble être la clef du mystère. Ce qui amène le FBI à lui révéler l’existence d’une machine top secrète permettant d’ouvrir une « fenêtre dans le temps » et d’observer les événements du passé s’étant déroulés quelques jours auparavant. Commence alors pour l’agent Carlin une course contre le temps…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Tony Scott
Scénaristes : Bill Marsilii, Terry Rossio
Acteurs : Denzel Washington, Paula Patton, Jim Caviezel, Val Kilmer, Adam Goldberg, Bruce Greenwood
Musique : Harry Gregson-Williams
Genre : Action, Policier, Science-fiction, Thriller
Durée : 2 heures et 6 minutes
Date de sortie : 11 décembre 2006 (France)
Année de production : 2006
Sociétés de production : Touchstone Pictures, Jerry Bruckheimer Films, Scott Free Productions
Distribué par : Walt Disney Studios Motion Pictures
Titre original : Déjà Vu
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Déjà vu » est un film d’action policier américain, avec des accents de science-fiction, datant de 2006, réalisé par Tony Scott, à qui l’on doit également « Spy Game » (2001). Les acteurs principaux sont Denzel Washington, qu’on a pu voir dans « Les Sept Mercenaires » (2016), Paula Patton, qu’on a pu voir dans « Warcraft » (2016), Jim Caviezel, qu’on a pu voir dans « Blackout » (2006), Val Kilmer, qu’on a pu voir dans « Kiss Kiss Bang Bang » (2005), Adam Goldberg, qu’on a pu voir dans « From Within » (2008) et Bruce Greenwood, qu’on a pu voir dans « Cell 213 » (2011).

L’idée d’un thriller ayant pour thème le voyage dans le temps est née entre les scénaristes Bill Marsilli et Terry Rossio, qui ont essentiellement communiqué par courrier électronique pour développer ensemble ce projet, chacun résidant à l’opposé de l’autre. Cependant, la création de « Déjà Vu » a été mise de côté suite aux attentats du 11 septembre 2001 qui ont fortement perturbé Bill Marsilli, natif de New-York, mais également l’avènement du film « Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl » (2003) pour le natif de Los Angeles, Terry Rossio. Cependant, en 2006, les deux scénaristes avaient finalement terminé le concept. Brian Greene de l’Université de Colombia a été sollicité en tant que consultant afin d’apporter un sens scientifiquement plausible au script. Les scénaristes ont alors soumis leur travail à Jerry Bruckheimer qui avec Tony Scott, cherchaient de nouvelles idées pour un long-métrage. 

Le tournage principal à la Nouvelle-Orléans en Louisiane a été retardé suite à l’ouragan Katrina et en raison des dégâts considérables provoqués par la tempête ainsi que l’effondrement des digues. De nombreux extérieurs étaient programmés pour être réalisés à la Nouvelle-Orléans. Après la réouverture de la ville, le casting et l’équipe de tournage sont retournés dans la ville pour continuer le tournage. Certaines scènes de dévastation post-Katrina ont été exploitées dans la trame. En outre, l’impact de l’ouragan sur la ville a été introduit dans le script du film. 

« Déjà Vu » a rapporté un peu plus de 180 millions de dollars de recette mondiale pour un budget de 75 millions de dollars. Le film a reçu cinq nominations pour différentes remises de prix et remporté une récompense. Dans l’ensemble, le film a rencontré des critiques mitigées de la part de la critique. 

Avec ce long-métrage, « Déjà Vu », Tony Scott propose de combiner l’action, la science-fiction, la romance et des explosions. À l’arrivée, on peut conclure que le pari est rempli. Les scènes d’action sont suffisamment nombreuses et bien en place par rapport à l’intrigue et avec des aspects imaginatifs. La course-poursuite temporelle à quatre jours et six heures d’intervalles est inventive. La science-fiction est bien construite également, avec le concept des trous de ver, le voyage dans le temps, et la tournure « looper« . La romance est moins prépondérante que le reste, mais il y a une démarche affective qui anime l’agent Douglas Carlin (Denzel Washington) pour tenter de sauver Claire Kuchever (Paula Patton), alors que cette dernière est déjà décédée. Enfin les explosions sont impressionnantes, notamment celle de l’attentat du ferry, en ouverture du métrage. 

La mise en scène de Tony Scott est correcte. Le réalisateur donne beaucoup de rythme au film. Il n’y a que peu de temps mort. On pourrait cependant critiquer la fin qui apparaît comme inappropriée compte tenu de l’urgence du dénouement de l’histoire. Du côté de la distribution, on trouve Denzel Washington en tête d’affiche. Que dire de la prestation de l’acteur, si ce n’est qu’elle est encore une fois sans faute. Paula Patton dispose d’un rôle secondaire mais déterminant pour l’intrigue du film. Val Kilmer livre une prestation assez terne. L’acteur ne donne aucun charisme à son personnage. A contrario, la prestation de Jim Caviezel est plus intéressante. Son personnage reflété de plusieurs manières, l’histoire de Timothy McVeight, qui fut l’auteur de l’attaque terroriste qui a détruit le bâtiment du FBI à Oklahoma City en 1995. 

« Déjà vu » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 13 juin 2007 chez The Walt Disney Company France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Déjà Vu » est un très bon thriller, disposant d’un scénario original proposant une touche intéressante de science-fiction. Les scènes d’actions viennent bien s’imbriquer dans l’intrigue et le rythme est plutôt soutenu. La scène de l’explosion du ferry en début de film est très impressionnante et les conséquences sont criantes de vérité. La distribution est agréable même si c’est clairement Denzel Washington qui domine les débats. Cependant, Jim Caviezel, qui endosse le rôle du méchant, est impressionnant de cynisme et d’aliénation dans sa prestation. Reste un métrage qui vieillit bien et qui reste agréable à regarder. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :