Action, Aventure, Drame

COAST GUARDS (2006) ★★★☆☆


Coast Guards (2006)

 

Synopsis : Depuis qu’une tempête a décimé son équipe de sauveteurs en mer, Ben Randall s’est retiré et se consacre désormais à la formation des jeunes recrues. Sa réputation de bravoure et ses méthodes d’enseignement peu orthodoxes ont fait de lui une légende. Pourtant, il reste hanté par la mort de ses coéquipiers…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Andrew Davis
Scénaristes : Ron L. Brinkerhoff
Acteurs : Kevin Costner, Ashton Kutcher, Melissa Sagemiller, Clancy Brown, John Heard, Neal McDonough, Brian Geraghty, Dulé Hill
Musique : Trevor Rabin
Genre : Action, Aventure, Drame
Durée : 2 heures et 19 minutes
Date de sortie : 20 décembre 2006 (France)
Année de production : 2006
Sociétés de production : Touchstone Pictures, Beacon Communications, Flash Film Works
Distribué par : Buena Vista Pictures
Titre original : The Guardian
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « The Guardian » ou « Coast Guards » pour la version française, est un film d’aventure dramatique, datant de 2006, réalisé par Andrew Davis, à qui l’on doit également « Dommage Collatéral » avec Arnold Schwarzenegger. Les acteurs principaux du film sont Kevin Costner, qu’on a pu voir dans « Criminal » (2016), Ashton Kutcher, qu’on a pu voir dans « Kiss & Kill » (2010), Brian Geraghty, qu’on a pu voir dans « ATM » (2012), Clancy Brown, qu’on a pu voir dans « Cowboys & Envahisseurs » (2011), et Neal McDonough, qu’on a pu voir dans « Hitcher » (2007).

David Dobkin était initialement prévu pour diriger « Coast Guards » jusqu’à ce qu’il soit finalement remplacé par Andrew Davis. Ron Brinkerhoff a également été impliqué dans le projet pour la partie financement avant que la société Disney ne prenne la production en main.

Suite à la série d’ouragans qui a frappé le sud des États-Unis en 2005, la production a déménagé à Shreveport, en Louisiane. Certaines des scènes du métrage ont été filmées à la base aérienne de Barksdale à Bossier City, en Louisiane, ainsi qu’au Camp Minden également en Louisiane. Certaines des scènes censées être filmées à Kodiak, en Alaska, ont été filmées au CG Air Station Elizabeth City, en Caroline du Nord. 27 tonnes de glace furent nécessaires durant le tournage. 

Le script a été révisité après l’ouragan Katrina, avec l’ajout de plusieurs commentaires sur la tempête et les sauvetages. Le générique de fin présente de nombreuses vidéos des hélicoptères de la Garde côtière des États-Unis effectuant des sauvetages dans la grande région de la Nouvelle-Orléans. Le DVD contient une rubrique spéciale sur les opérations de sauvetage de la Garde côtière américaine, en particulier suite à l’ouragan Katrina.

Un bon nombre des acteurs de soutien présent dans « The Guardian », y compris les instructeurs ASTC, les pilotes d’hélicoptères et le personnel technique, étaient de réels nageurs-sauveteurs, pilotes ou personnel au sol. L’un des élèves n’était autre que Mark Gangloff, un nageur olympique qui a remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques d’Athènes. 

L’accident présenté dans la première partie de « The Guardian » où Ben Randall, le personnage interprété par Kevin Costner, perd tout son équipage est basé sur un accident réel survenu à un équipage de la Garde côtière américaine en Alaska. Mais l’avion était un HH-3F Pelican au lieu du HH-60J Jayhawk comme représenté dans le film. 

« Coast Guards » a rapporté 18 millions de dollars lors de sa semaine de lancement, et près de 95 millions de dollars de recette mondiale. Le métrage a essentiellement reçu des commentaires négatifs de la part de la critique. 

« Coast Guards » est un film sympathique, et même divertissant durant la première heure, puis il commence à sombrer au même titre que ses personnages, plongeurs-sauveteurs. La structure même du film bascule dans un enchaînement de clichés qu’on a déjà pu voir dans d’autres films, certains sont si mauvais que c’est presque comique. Comme la liaison pseudo-romantique entre les personnages d’Ashton Kutcher et d’Emily Thomas, dont vous ne pourrez que remarquer l’étrange similitude avec les personnages de Tom Cruise et de Kelly McGillis dans « Top Gun » (1986).

Pire encore, le métrage dérive, dans sa dernière partie, dans une démonstration de sensibilité et le ton devient ridiculement religieux, presque liturgique. Alors certes, « Coast Guards » est un bel hommage aux unités des gardes-côtes des États-Unis et aux missions de sauvetages qu’elles sont amenées à effectuer dans des conditions presque toujours compliquées, pour ne pas dire dangereuses. En outre, la participation des membres réels de la Garde côtière prête indéniablement un air d’authenticité. Ce n’est pas un grand film, mais c’est certainement l’un des plus beaux concernant cette corporation. 

La photographie est très réussie, et les effets spéciaux recréant les conditions difficiles lors des sauvetages en mer sont impressionnants. On peut saisir la difficulté de ce type de mission de sauvetage, où tous risquent leur vie afin de venir en aide aux personnes en perdition. Le rythme est cependant plombé par le temps consacré à la formation des jeunes recrues. D’une durée de deux heures et quinze minutes, le film aurait pu être raccourci d’une bonne demi-heure afin de garder un tempo plus rapide. 

« Coast Guards » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 4 juillet 2007 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Coast Guards » est un bon film dont l’histoire permet de mettre en lumière la difficulté d’une partie du travail des gardes-côtes américains. L’intrigue est cependant plombée par les clichés et les références pompées à d’autres films. Le rythme est lent dans la grosse moitié du film pour retrouver un peu de vitalité dans la dernière partie. La connotation religieuse de la conclusion est également très discutable. La distribution est dominée par la confrontation entre Kevin Costner et Ashton Kutcher, qui offrent tous deux de bonnes prestations. 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 44,891 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :