Action, Drame, Horreur

BAIT (2012) ★★☆☆☆


Bait (2012)

 

Synopsis : Alors qu’un tsunami vient de frapper, un groupe d’individus se retrouve piégé dans un supermarché inondé… et rempli de requins blancs !

Origine du film : Australie, Singapore
Réalisateur : Kimble Rendall
Scénaristes : Russell Mulcahy, John Kim
Acteurs : Phoebe Tonkin, Xavier Samuel, Julian McMahon, Sharni Vinson, Adrian Pang, Qi Yuwu, Alex Russell, Alice Parkinson, Martin Sacks, Cariba Heine, Lincoln Lewis, Dan Wyllie, Richard Brancatisano
Musique : Joe Ng, Alex Oh
Genre : Action, Drame, Horreur
Durée : 1 heure 33 minutes
Date de sortie : 20 septembre 2012
Année de production : 2012
Sociétés de production : Darclight Films
Distribué par : Paramount Pictures
Titre original : Bait
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : Alors qu’un tsunami vient de frapper, un groupe d’individus se retrouve piégé dans un supermarché inondé… et rempli de requins blancs !

Bande-annonce : « Bait » est un film d’horreur australo-singapourien datant de 2012, dirigé par Kimble Rendall, qui semble là dirigé son premier long-métrage. Les acteurs principaux sont Sharni Vinson, qu’on a pu voir dans « You’re Next » (2012), Phoebe Tonkin, qu’on a pu voir dans « Demain, quand la Guerre a commencé » (2010), Alex Russell, qu’on a pu voir dans « Carrie » (2013) et Lincoln Lewis, qu’on a également pu voir dans « Demain, quand la Guerre a commencé » (2010).

Au départ, Russel Mulcahy devait diriger le film, cependant son implication avec la série télévisée Teen Wolf a rendu cette réalisation impossible, c’est pour cela qu’on a engagé Kimble Rendall pour diriger le métrage. Le tournage de « The Bait » a commencé le 29 novembre 2011. Trois requins animatroniques ont été utilisés pour le tournage. Bien que Kimble Rendall ait voulu éviter complètement l’utilisation d’images générées par ordinateur, le faible budget l’a obligé à avoir tout de même recours à son utilisation.

Bien qu’il s’agisse d’un film étiqueté horreur, on ne peut pas vraiment dire qu’on éprouve de la peur ou du dégoût, ni même une vague sensation de frisson. Les scènes d’horreur, à proprement parlé, sont cantonnées à des personnes qui se font croquer dans l’eau et qui disparaissent dans une mare de sang. Rien de fondamentalement nouveau dans le film de requins. Le seul point d’originalité réside dans le fait que l’action se déroule dans un petit supermarché et son parking attenant. 

Les personnages proposés dans l’histoire de « Bait » ne sont pas suffisamment développés pour qu’on puisse s’y attacher. L’intrigue est ponctuée par des attaques de requins, et se limite donc à deviner qui sera la prochaine victime des requins. La distribution est plutôt moyenne et aucun acteur ne se détache vraiment du lot. Il y a quelques intrigues secondaires qui répondent à certains clichés parmi les plus classiques, comme, par exemple, l’ancienne relation amoureuse qui renaît dans l’adversité, le méchant pas si méchant que cela, et le méchant vraiment méchant qui finalement se fait croquer, etc.

Doté d’un budget de 20 millions de dollars, « Bait » a rapporté 29,5 millions de dollars de recettes mondiales. Les producteurs envisageaient de réaliser une suite intitulée « Deep Water », sur l’histoire d’un avion en route de Chine vers l’Australie, qui s’écrase dans l’océan pacifique. Cependant, le projet a été suspendu en mars 2014 en raison des similitudes entre la trame du métrage et la disparition du vol 370 de la Malaysia Airlines. 

« Bait » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 5 juin 2013 chez Seven7. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Bait » vient s’ajouter à la longue liste des films de requins sans intérêts, qui tentent de renouer avec le succès qu’avait rencontré en son temps le fameux « Les Dents de la Mer » (1975) de Steven Spielberg avec Roy Scheider et Richard Dreyfuss. L’histoire est sans grand intérêt, les personnages se retrouvant coincés dans un supermarché et d’autres dans le parking en dessous. La photographie n’apporte rien de particulier, s’approchant de beaucoup d’un huis clos. La distribution est moyenne et la mise en scène est incertaine. Un film dont on peut se passer …

 

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

2 réflexions sur “BAIT (2012) ★★☆☆☆

  1. En tant que fan des films d’horreur avec des requins en carton-pâte et des budgets dignes d’un téléfilm racheté par NT1, BAIT a quand même réussi à me surprendre un minimum 🙂
    C’est gros, c’est lourd, on sait à l’avance qui va se faire manger et qui va survivre, mais hé, c’est c’est pour ça que c’est drôle 🙂

    Aimé par 1 personne

    Publié par Sweet Judas | 06/03/2017, 12 12 18 03183
    • Cela reste regardable mais il faut quand même avoeur que cela ne vole pas très haut … Cela dit, maintenant que je sais que tu es un fan de film d’horreur, j’attend avec impatience tes retours sur toutes nos critiques à venir de films de ce genre …
      😉

      J'aime

      Publié par DEMANGEON Olivier | 06/03/2017, 13 01 09 03093

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 134 899 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :