Action, Drame, Thriller

DOMMAGE COLLATÉRAL (2002) ★★☆☆☆


Dommage Collatéral (2002)

 

Synopsis : Gordy Brewer, vétéran des Sapeurs Pompiers de Los Angeles, voit sa vie basculer en quelques secondes quand sa femme et son fils font partie des victimes d’un attentat à la bombe contre le Consulat de Colombie. Mais, les autorités américaines et la CIA ne semblent pas vouloir prolonger l’enquête. Seul et abandonné, Gordy n’a qu’une seule solution : aller en Colombie lui-même pour mettre la main sur l’auteur de l’attentat.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Andrew Davis
Scénaristes : David Griffiths, Ronald Roose
Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Elias Koteas, Francesca Neri, Cliff Curtis, John Leguizamo, John Turturro
Musique : Graeme Revell
Genre : Action, Drame, Thriller
Durée : 1 heure et 48 minutes
Date de sortie : 3 juillet 2002 (France)
Année de production : 2002
Sociétés de production : Bel-Air Entertainment
Distribué par : Warner Bros. Pictures
Titre original : Collateral Damage
Notre note : ★★☆☆☆

Notre commentaire : « Collateral Damage » ou « Dommage Collatéral » pour la distribution française, est un film d’action datant de 2002, réalisé par Andrew Davis, à qui l’on doit également « Coast Guards » (2006). Les acteurs principaux sont Arnold Schwarzenegger, qu’on a pu voir dans « Maggie » (2015), Elias Koteas, qu’on a pu voir dans « Bienvenue à Gattaca » (1997), Francesca Neri, qu’on a pu voir dans « Hannibal » (2001), Cliff Curtis, qu’on a pu voir dans « Last Knights » (2015), John Leguizamo, qu’on a pu voir dans « Infiltrator » (2016), et John Turturro, qu’on a pu voir dans « Transformers » (2007).

L’histoire proposée par « Dommage Collatéral » nous invite à suivre l’histoire d’un pompier de Los Angeles, Gordon Brewer (Arnold Schwarzenegger), qui cherche à venger la mort de son épouse et de son fils, en se rendant en Colombie, à la recherche des terroristes responsables de cette perte douloureuse. Le scénario original du film avait la même trame mais en plaçant l’action au Moyen-Orient, et plus précisément en Libye. Le réalisateur, Andrew Davis, et ses scénaristes ont choisi de déplacer les événements en Colombie, parce que cela n’avait pas tellement été utilisé précédemment dans les productions hollywoodiennes.

Le tournage de « Dommage Collatéral » a eu lieu à Los Angeles, New-York et Washington D.C.. Les scènes représentant l’action en Colombie ont été réalisées dans la ville de Coatepec dans l’état de Veracruz, au Mexique. Le tournage au Mexique a duré dix semaines, et s’est effectué en deux fois. Un premier séjour de huit semaines, puis un second de quinze jours. Les attaques du 11 septembre 2001 ont affecté la sortie du film ainsi que la version finale du métrage. La bande-annonce originale est partie aux oubliettes parce qu’il montrait un attentat à la bombe aux États-Unis. 

Le film devait initialement sortir en salle le 5 octobre 2001, mais cela a été rapporté en raison de la thématique terroriste qu’il aborde. Le film est finalement sorti le 8 février 2002. « Dommage Collatéral » était également censé inclure la participation de l’actrice colombienne Sofia Vergara dans le rôle d’un pirate de l’air. Cependant, la scène où l’actrice détournait un avion a été coupée du film. Le métrage a rapporté 78 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 85 millions de dollars. 

Lors de sa sortie, il va s’en dire que « Dommage Collatéral » abordait un thème d’actualité. Cependant ce thriller d’action est d’une extraordinaire banalité disposant d’une mise en scène on ne peut plus classique. Le rythme est certes bon et les scènes d’actions sont bien orchestrées, mais l’ensemble est d’un profond manque d’originalité dans sa construction. De plus, on est, une nouvelle fois, confronté à de nombreux clichés. 

L’aspect le plus visible, le point qui saute aux yeux rapidement, c’est le choix d’Arnold Schwarzenegger pour incarner Gordon Brewer. D’une part, l’acteur est relativement mauvais dans les scènes émotionnelles. Sa peine face à la perte de son épouse et de son enfant est mal interprétée, et surtout, bien que cela soit de la responsabilité du metteur en scène, c’est vite balayé. D’autre part, et là, c’est un problème scénaristique, un pompier de Los Angeles qui part seul en Colombie faire la peau à de redoutables terroristes, sans arme, sans logistique, sans qu’on ne lui connaisse un passé particulier, là où des agents de la CIA buttent depuis des mois, ce n’est absolument pas crédible du tout. Le tout sans tirer un seul coup de feu …!

« Dommage Collatéral » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 26 février 2003 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Dommage Collatéral » est un thriller d’action moyen disposant d’une histoire sans grande originalité et souffrant essentiellement d’un manque de réalisme. L’intrigue est convenue et pleine de clichés. Le rythme est plutôt bon et les scènes d’actions sont propres pour un film de 2002. La prestation d’Arnold Schwarzenegger est mitigée, très mauvais dans les scènes sentimentales, les moments émotifs, sensibles, et honorable dans les moments d’actions, mais parfois pataud dans sa gestuelle en mouvement. Un métrage qui n’est de loin pas son meilleur film. 

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 52,942 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :