Drame, Thriller

OPPRESSION (2016) ★★★★☆


Oppression (2016)

 

Synopsis : Depuis le décès de son époux, Mary, pédopsychiatre, vit seule avec son beau-fils dans un chalet isolé de la Nouvelle-Angleterre. À l’approche d’une violente tempête de neige, Tom, l’un de ses jeunes patients, est porté disparu. Mary, tout à coup sujette à des hallucinations et prise de paranoïa, est bien décidée à retrouver le jeune garçon avant qu’il ne disparaisse à jamais.

Origine du film : France, Canada
Réalisateur : Farren Blackburn
Scénariste : Christina Hodson
Acteurs : Naomi Watts, Oliver Platt, Charlie Heaton, Jacob Tremblay, David Cubitt, Clémentine Poidatz
Musique : Nathaniel Méchaly
Genre : Drame, Thriller
Durée : 1 heure et 31 minutes
Date de sortie : 30 novembre 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Lava Bear Films, Transfilm International, Canal+, Ocs, Cine+
Distribué par : EuropaCorp
Titre original : Shut In
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Shut In » ou « Oppression » pour la distribution française, est un thriller dramatique à la sauce psychologique, datant de 2016, réalisé par Farren Blackburn, à qui l’on doit également quelques épisodes de Daredevil. Les acteurs principaux sont Naomi Watts, qu’on a pu voir dans « Dream House » (2011), Oliver Platt, qu’on a pu voir dans « X-Men Le Commencement » (2011), Charlie Heaton, qu’on a pu voir dans « As You Are » (2016) et Jacob Tremblay, qu’on a pu voir dans « Room » (2015).

Le 5 novembre 2014, il a été annoncé que la société EuropaCorp avait engagé Farren Blackburn pour diriger un thriller psychologique basé sur le script de 2012, « Shut In » de Christina Hodson. EuropaCorp financera et distribuera le métrage dans le monde entier tout en le coproduisant avec Lava Bear Films. Naomi Watts a été enrôlée pour tenir le rôle principal. Le 18 mars 2015, Oliver Platt, Charlie Heaton, David Cubitt, Jacob Tremblay et Clémentine Poidatz ont rejoint la distribution du film.

Le tournage de « Oppression » a débuté à la mi-mars 2015 au Canada, au Québec, mais également à Vancouver, en Colombie-Britannique. A ce jour, le métrage a rapporté 8,5 millions de dollars pour un budget de 10 millions de dollars. Le film a essentiellement reçu des critiques négatives.

De manière générale, il faut avouer que l’histoire, et d’un point de vue plus global, le concept, donne une impression familière, une sensation de déjà vu, ou plus précisément une sorte de brassage d’idées pompées dans différentes autres productions. Le film pourrait se scinder en deux parties distinctes.

Dans la première, on peut penser que cette mère de famille Mary Portman, incarnée par Naomi Watts, est fortement perturbée par la situation dans laquelle se trouve son fils. Handicapé, dans une forme de tétraplégie avec absence de conscience. En d’autre terme, l’accident de voiture qui a coûté la vie à son père l’a transformé en légume.

La mère se culpabilise. D’une part, elle juge être responsable de l’état physique et mental de son fils, mais se culpabilise également de la disparition d’un enfant qu’elle suivait dans son cabinet médical, étant elle-même psychologue. Dans la seconde partie, après le twist inattendu selon nous, mais prévisible selon d’autre, le métrage bascule dans une forme de survival, où le principal protagoniste cherche à fuir sa propre maison, devenue un endroit hostile.  

Alors certes, cette impression de déjà vu est belle et bien présente, mais qu’importe quand c’est bien fait. La photographie est très réussie, offrant de magnifiques vues hivernales. On a droit a quelques jump scare dans la première partie, classiques mais bien orchestrées, qui ont donc le mérite de bien fonctionner. La distribution offre de très bonnes prestations, notamment le trio composé Naomi Watts, Charlie Heaton et le jeune Jacob Tremblay, qui nous avait déjà éblouies dans « Room » (2015) et qu’on devrait retrouver dans « Before I Wake » (2016).

On peut critiquer le fait que les révélations arrivent trop tôt dans le récit, ce qui fait indéniablement perdre une partie du facteur d’effroi qui avait été construit jusqu’à ce point. D’un autre côté, nous nous plaignons assez souvent que les révélations sont trop souvent expéditives et dans les toutes dernières minutes des métrages. 

« Oppression » va faire l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, à paraître le 1er avril 2017 chez Fox Pathé Europa. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Oppression » est un très bon thriller psychologique, disposant certes d’une histoire usuelle, mais c’est agréablement mis en scène. L’intrigue est scindée en deux parties distinctes, mais là aussi, c’est correctement orchestré, malgré les clichés qu’on peut relever. La photographie est agréable et le rythme est agréable. Un métrage sympathique, sans rien de particulièrement transcendant, mais convenablement réalisé. La distribution offre d’honorables prestations. L’ensemble étant donc un agréable divertissement, loin du nanar annoncé par la critique spécialisée…

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

7 réflexions sur “OPPRESSION (2016) ★★★★☆

  1. Je l’ai trouvé décevant. La révélation arrivant trop tôt n’est pas le problème… C’est plutôt la révélation elle-même (bonjour la crédibilité del’histoire du mec qui roule tous les médecins pendant six mois) qui est absolument et carrément trop surréaliste. Même pour moi ^^

    Aimé par 1 personne

    Publié par Sweet Judas | 05/03/2017, 22 10 46 03463
  2. Pour ma part, j’ai apprécié ce film ! C’est un thriller haletant et angoissant, comme je les aime. De plus, j’ai apprécié l’ambiance et le suspense est au rendez-vous. Cependant, la fin est décevante, elle a été bâclée.

    J'aime

    Publié par Jessie | 28/03/2017, 15 03 05 03053

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 40,102 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :