Drame, Guerre, Historique

FRERES DE SANG (2004) ★★★★★


Frères de Sang (2004)

 

Synopsis : Séoul, Corée du Sud, au début des années 50. Jin-tae est un cireur de chaussures qui consacre ses modestes ressources à l’éducation de son frère cadet, Jin-suk, qu’il espère envoyer à l’Université. Tous les espoirs de cette famille s’effondrent brutalement le 25 juin 1950, lorsque la guerre éclate entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Jin-suk est recruté de force et envoyer sur le front. Jin-tae tente vainement d’intercéder, et subit le même sort. Les deux frères rejoignent cette armée du Sud, mal équipée, mal nourrie, mal organisée, harcelée jour et nuit par un ennemi supérieur en nombre et en force…

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : Kang Je-gyu
Scénaristes : Kang Je-gyu, Han Ji-hun, Kim Sang-do
Acteurs : Jang Dong-gun, Won Bin, Lee Eun-ju, Choi Min-sik, Gong Hyung-jin, Ahn Gil-kang, Jo Yoon-hee, Kim Su-ro, Joo Da-young
Musique : Lee Dong-jun
Genre : Drame, Guerre, Historique
Durée : 2 heures et 20 minutes
Date de sortie : 11 mai 2005 (France)
Année de production : 2004
Sociétés de production : Showbox Entertainment, Kang Je-Kyu Film Co. Ltd.
Distribué par : Samuel Goldwyn Films, Showbox/Mediaplex
Titre original : Taegukgi
Notre note : ★★★★★

Notre commentaire : « Taegukgi » ou « The Brotherhood of War » pour la distribution internationale, et « Frères de Sang » pour la distribution française, est un film de guerre sud-coréen datant de 2004, co-écrit et réalisé par Kang Je-gyu, à qui l’on doit également « Shiri » (1999). Les acteurs principaux sont Jang Dong-gun, qu’on a pu voir dans « Typhoon » (2005) et Won Bin, qu’on a pu voir dans « The Man from Nowhere » (2010). 

Pour recréer la bataille de Doo-Mil-Ryung, la scène a nécessité 15.000 balles, 3.000 figurants et 500 cascadeurs. Au lieu de se focaliser sur les fusillades, les combats au corps-à-corps ont été le focus principal de la séquence et tous les acteurs ont été spécialement entraînés dans cette optique. Le tournage de cette scène a duré trois semaines avec environ 50 accidents mineurs par jour en moyenne, mais la scène a finalement été réalisée sans aucun accident majeur.

L’histoire nous emmène donc au début de la guerre de Corée qui a débuté en juin 1950, où l’on peut suivre les pérégrinations de deux frères, enrôlés de force dans l’armée de la République de Corée (Corée du Sud). L’aîné va chercher à effectuer des exploits dans l’optique d’obtenir une récompense lui permettant de négocier le retrait de son jeune frère des troupes afin qu’il soit épargner par les batailles sanglantes et meurtrières auxquelles le duo doit participer. 

Frères de Sang (2004)

Frères de Sang (2004)

L’intensité des batailles est vraiment forte, les effets spéciaux sont réellement bluffants de réalisme. Au-delà de l’émotion du combat, des fusillades et autres bombardements, il y a le rapport humain de ces deux frangins. D’abord unis dans leur malheur d’avoir été incorporés de force, le plus jeune va progressivement s’éloigner de son aîné en voyant ce dernier perdre progressivement son humanité. On peut également mesurer la rage féroce qui habite tous les protagonistes dans les combats en corps-à-corps, transformés en véritable boucherie. 

« Frères de Sang » est certainement l’un des meilleurs films anti-guerre qu’on ait pu voir depuis très longtemps, et pourtant, ce n’est pas faute de regarder des films, mais celui-ci est réellement impressionnant. Dans la plupart des productions hollywoodiennes, il n’y a qu’un seul point de vue, celui des gagnants. Bien que ce métrage montre la situation surtout du point de vue sud-coréen, mais il n’hésite pas montrer également le point de vue de l’autre côté. Le réalisateur prend même la liberté de montrer les crimes que son propre gouvernement avait commis envers son propre peuple à cette époque. Ce film est un film de guerre qui ne glorifie pas la guerre, c’est horrifiant, terrifiant, effrayant, dramatique, comme cela le serait dans la réalité des faits. 

A la fin de la projection, on se dit souvent, diable que ces Sud-coréens savent produire d’excellents films. Nous avions déjà été impressionnés par « Far Away: Les Soldats de l’Espoir  » (2011). « Frères de Sang » peut aisément venir se ranger à côté de « Il faut sauver le soldat Ryan » (1998) de Steven Spielberg, de « Tu ne tueras point » (2016) de Mel Gibson. 

Il s’agit du deuxième film ayant vendu plus de 10 millions de billets en Corée du Sud après avoir battu le précédent record enregistré par « Silmido » (2003). Doté d’un budget de 12,8 millions de dollars, « Frères de Sang » a rapporté près de 70 millions de dollars de recettes mondiales. Le métrage a obtenu 19 nominations pour différentes remises de prix et reçu 12 récompenses. 

« Frères de Sang » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 6 décembre 2005 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Frères de Sang » est un film époustouflant, tant dans le domaine des reconstitutions de batailles, avec son lot de fusillades, d’explosions, et de nombreux combats en corps-à-corps, mais également dans l’aspect émotionnel qui anime les différents protagonistes évoluant bien malgré eux dans cette guerre opposant un seul et unique peuple pour la défense d’idées politiques. La photographie est impressionnante et la distribution est parfaite, livrant des prestations pleines de frisson et de sensation. Deux heures et vingt minutes intenses, violentes, tendues et finalement bouleversantes. À voir sans hésiter !

 

Bande-annonce :

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “FRERES DE SANG (2004) ★★★★★

  1. Oui. Vu à sa sortie, j’en garde un excellent souvenir.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Marcorèle | 15/03/2017, 10 10 46 03463

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 44,775 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :