Comédie, Policier

LE CASSE DE CENTRAL PARK (2011) ★★★☆☆


Le Casse de Central Park (2011)

 

Synopsis : Quand les employés d’une résidence de luxe en bordure de Central Park découvrent que le milliardaire occupant le penthouse n’est autre qu’un escroc qui les a spoliés de leur retraite, ils fomentent leur vengeance : un casse qui leur permettra de récupérer leur dû…

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Brett Ratner
Scénaristes : Ted Griffin, Jeff Nathanson
Acteurs : Ben Stiller, Eddie Murphy, Casey Affleck, Alan Alda, Matthew Broderick, Téa Leoni, Michael Peña, Gabourey Sidibe
Musique : Christophe Beck
Genre : Comédie, Policier
Durée : 1 heure et 44 minutes
Date de sortie : 23 novembre 2011 (France)
Année de production : 2011
Sociétés de production : Imagine Entertainment, Relativity Media
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : Tower Heist
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Tower Heist » ou « Le Casse de Central Park » est une comédie américaine datant de 2011, réalisée par Brett Ratner, à qui l’on doit également « Hercule » (2014). Les acteurs principaux sont Ben Stiller, qu’on a pu voir dans « Zoolander 2″ (2016), Casey Affleck, qu’on a pu voir dans « L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » (2007), Michael Peña, qu’on a pu voir dans « Beauté Cachée » (2016), Alan Alda, qu’on a pu voir dans « Le Prix du Silence » (2008), Eddie Murphy, qu’on a pu voir dans « Mr. Church » (2016), Matthew Broderick, qu’on a pu voir dans « Manchester by the Sea » (2016), Gabourey Sidibe, qu’on a pu voir dans « Grimsby » (2016) et Téa Leoni, qu’on a pu voir dans « Ghost Town » (2008).

L’idée du film « Le Casse de Central Park » a commencé à se développer dès 2005, quand Eddie Murphy a lancé un concept auprès du producteur Brian Grazer concernant un casting composé uniquement de comédiens noirs dont Chris Tucker, Kevin Hart, Dave Chappelle, Tracy Morgan et Martin Lawrence. Un groupe d’employés mécontents qui envisage de voler Donald Trump et de faire un casse dans la Trump Tower. Le film était initialement intitulé Trump Heist. Un premier scénario a été développé par Adam Cooper et Bill Collage. Au cours des cinq années suivantes, le scénario a été réécrit par plusieurs auteurs dont Russell Gewirtz, Rawson Marshall Thurber, Ted Griffin, Leslie Dixon, Noah Baumbach et Jeff Nathanson. La majeure partie du travail allant à Griffin et Nathanson.

Tower Heist (2011)

Tower Heist (2011)

Les réécritures du script s’éloignèrent peu à peu de l’ensemble des comédiens et commencèrent à se concentrer sur deux personnages centraux, point à partir duquel Eddie Murphy quitta le projet. Pour Brett Ratner, cependant, le script modifié lui a rappelé le remake de « Ocean’s Eleven » (2001), un projet qu’il avait développé, mais pour lequel il était indisponible en raison de son engagement pour diriger « Rush Hour 2″ (2001).

Le projet est resté en développement pendant plusieurs années, mais Brett Ratner est resté engagé dans le projet, ayant apprécié les films de braquage des années 1970, y compris « Les Pirates du Métro » (1974), « Les Quatre Malfrats » (1972), et « Le Dossier Anderson » (1971). Brett Ratner voulait travailler avec Eddie Murphy. Le réalisateur avouant même qu’il s’en était inspiré pour sa trilogie des « Rush Hour« . Au fur et à mesure que le scénario commençait à se finaliser, Eddie Murphy fut à nouveau attiré par le projet après avoir été informé de la participation de Ben Stiller. Eddie Murphy s’est donc engagé dans le projet comme un acteur, mais également comme producteur, aux côtés de Brian Grazer et de Kim Roth.

Le tournage a commencé en novembre 2010 et a entièrement eu lieu à New-York pour un budget de 85 millions de dollars. Donald Trump a permis à la production d’utiliser plusieurs de ses propres propriétés pour dépeindre les endroits luxueux dont l’hôtel international de Trump. Des sections du bâtiment ont été recréées sur des ensembles d’écrans verts fermés pour certains des effets visuels du film. Le tournage du cambriolage en lui-même a lieu pendant la vraie parade de Thanksgiving de Macy.

La première mondiale du film « Le Casse de Central Park » a eu lieu le 24 octobre 2011, au Ziegfeld Theatre de New-York. Le métrage a rapporté 78 millions de dollars aux États-Unis et au Canada et 74,8 millions de dollars dans les autres pays, pour un total mondial de 154,8 millions de dollars. Le film a reçu des commentaires allant de mitigés à positifs de la part des critiques. 

On peut légitimement se poser la question suivante, est-ce qu’avec ce métrage, l’acteur Eddie Murphy marque son retour vers un cinéma de qualité, sortant ainsi d’une période où il s’est apparemment contenté d’apparaitre dans des comédies idiotes …? Bonne question. Personnellement, je ne suis pas convaincu. La raison première, c’est le cliché dans lequel il se retrouve enfermé dans cette histoire. Un groupe composé de blancs a besoin de l’aide d’un criminel pour mener à bien leur projet de braquage. Un criminel qui va apporter un supposé savoir-faire pour que l’opération réussisse. Et ce criminel, qu’il faut d’abord sortir de prison, c’est le noir de la bande, donc Eddie Murphy. Cliché stupide. 

Le film reste une comédie agréable, sans pour autant être le truc qui nous plie en deux toutes les cinq minutes. L’histoire reste cependant classique même si on peut noter une pointe d’exubérance. L’intrigue n’offre pas de rebondissement particulier. C’est donc avant tout le casting qui donne de la valeur au métrage. Au-delà même de la trame qui, pour nous, est clairement familière et totalement invraisemblable, c’est surtout la dynamique socio-psychologique qui anime les différents personnages, qui donne du relief à l’histoire et donc offre de l’intérêt et finalement du divertissement. Ben Stiller est plus modéré qu’on ait déjà pu le voir et Eddie Murphy fait du Eddie Murphy comme à son époque glorieuse des années 1980.

« Le Casse de Central Park » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 3 avril 2012 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Le Casse de Central Park » est une comédie agréable, disposant cependant d’une histoire loufoque et quelque peu incohérente. L’intrigue est basique et certains personnages répondent à des clichés usuels. L’ensemble du casting offre néanmoins de bonnes prestations. Le rythme est cohérent et la photographie est correcte. La bande originale n’est pas très marquante. Le métrage est divertissant sans pour autant être hilarant. Un film pour meubler un dimanche après-midi de pluie. 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 55,706 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :