Aventure, Drame, Historique

SILENCE (2016) ★★★★☆


Silence (2016)

 

Synopsis : XVIIème siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver leur mentor, le père Ferreira, disparu alors qu’il tentait de répandre les enseignements du catholicisme. Au terme d’un dangereux voyage, ils découvrent un pays où le christianisme est décrété illégal et ses fidèles persécutés. Ils devront mener dans la clandestinité cette quête périlleuse qui confrontera leur foi aux pires épreuves.

Origine du film : États-Unis, Japon
Réalisateur : Martin Scorsese
Scénaristes : Jay Cocks, Martin Scorsese
Acteurs : Andrew Garfield, Adam Driver, Tadanobu Asano, Ciarán Hinds, Liam Neeson, Issey Ogata, Shinya Tsukamoto, Yōsuke Kubozuka
Musique : Kim Allen Kluge, Kathryn Kluge
Genre : Aventure, Drame, Historique
Durée : 2 heures et 41 minutes
Date de sortie : 8 février 2017 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : SharpSword Films, AI Film, Emmett/Furla/Oasis Films, CatchPlay, IM Global, Verdi Productions, YLK Sikelia, Fábrica de Cine
Distribué par : Paramount Pictures
Titre original : Silence
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : « Silence » est un film historique dramatique américano-japonais datant de 2016, co-écrit et réalisé par Martin Scorsese, basé sur le roman du même nom écrit en 1966 par Shüsaku Endô. Les acteurs principaux sont Andrew Garfield, qu’on a pu voir dans « Tu ne tueras point » (2016), Adam Driver, qu’on a pu voir dans « Midnight Special » (2016), Tadanobu Asano, qu’on a pu voir dans « Thor 2 » (2013), Ciarán Hinds, qu’on a pu voir dans « Miami Vice » (2006) et Liam Neeson, qu’on a pu voir dans « Run All Night » (2015).

Ce métrage peut être considéré comme le PROJET de Martin Scorsese et s’avère être en développement depuis 1990, deux ans après la sortie du film le plus controversé du réalisateur, « La Dernière Tentation du Christ » (1988), qui portait aussi sur des thèmes fortement religieux. Martin Scorsese a d’abord lu le roman en 1988, puis a obtenu les droits cinématographiques peu de temps après. Martin Scorsese a écrit le scénario initial en 1991 avec son collaborateur et co-auteur de longue date, Jay Cocks. Cependant, ils n’étaient pas satisfaits du scénario et l’ont réécrit sur plus de quinze années. 

En 2009, la production à commencé à se mettre en place, Martin Scorsese et son équipe de production sont allés à Nagasaki, au Japon, pour visiter les sites originaux qui ont servi de cadre pour le roman d’Endō. Daniel Day-Lewis, Benicio del Toro et Gael García Bernal furent en négociation pour jouer dans le film. Cependant, « Silence » fut laissé de côté peu après, Martin Scorsese ayant décidé de travailler sur « Shutter Island » (2010) puis sur « Hugo » (2011). Du coup, Benicio Del Toro s’est partiellement éloigné du projet. En 2011, le film a officiellement perdu l’implication du trio composé de Daniel Day-Lewis, Benicio del Toro, et de Gael Garcia Bernal.

 Silence (2016)

Silence (2016)

En décembre 2011, Martin Scorsese a déclaré que « Silence » serait son prochain film. En janvier 2012, le réalisateur a étudié la possibilité d’utiliser la 3D pour « Silence » mais également pour un biopic sur Frank Sinatra qu’il développait. Malheureusement, en mars de la même année, Martin Scorsese a de nouveau mis le projet de « Silence » en retrait pour réaliser « Le Loup de Wall Street » (2013). Après le tournage de ce dernier, le réalisateur a refusé de s’engager sur tout autre film que « Silence ». La production a débuté en avril 2013, et il a été annoncé que le film serait tourné à Taiwan. 

En mai 2013, Andrew Garfield et Ken Watanabe se sont joints à la distribution. Andrew Garfield fut enrôlé pour interpréter le Père Rodrigues, l’un des prêtres jésuites, et Ken Watanabe devait jouer le traducteur des prêtres. En janvier 2014, on apprenait qu’Adam Driver et Liam Neeson rejoignirent le film. Adam Driver allait incarner le Père Francisco Garupe, le second prêtre jésuite, et Liam Neeson le Père Cristóvão Ferreira, mentor des deux jeunes prêtres, disparus depuis quelques années en terre nippone. En janvier 2015, Ken Watanabe a quitté le projet en raison de conflits de planning et a été remplacé par Tadanobu Asano.

En date du 5 février 2017, « Silence » pouvait être considéré comme un flop commercial. Il a rapporté 6,6 millions de dollars aux États-Unis et au Canada ainsi que 6,8 millions de dollars dans les autres pays pour une recette mondiale totale de 13,4 millions de dollars contre un budget de production de 40 millions de dollars. Dans l’ensemble « Silence » a reçu des commentaires positifs de la part de la critique. 

L’histoire nous emmène donc dans le Japon moyenâgeux, lorsque  celui-ci a décidé d’interdire le christianisme et de punir mortellement ceux qui s’y adonnaient. « Silence » peut aisément être qualifié d’œuvre monumentale et punitive. Le métrage propose de placer le spectateur face à la férocité, et face à ce que l’on pourrait facilement intituler de barbarie des fameux samouraïs. Le film, bien qu’abordant la notion de croyance, nous place face à l’enfer sans aucune promesse d’illumination, juste des questions et des propositions de réponses. 

Quand le personnage de Ferreira (Liam Neeson) apparaît enfin, dans la dernière partie du film, et que nous apprenons la vérité sur où il était passé durant tout ce temps où il était supposé être disparu voir décédé, il sert à renforcer le thème central de ce que Martin Scorsese veut mettre en lumière, soit le conflit qu’il peut exister entre adhérer pleinement aux vœux sacrés, aux croyances traditionnelles et de faire les bonnes choses, les choses indiquées par la prudence, par la moralité à un niveau très pragmatique. 

En d’autres termes, on peut dire que « Silence » offre peu de réponses, ce qui est forcément frustrant pour ceux qui ont besoin de preuves tangibles pour adhérer à une foi, quelle qu’elle soit, mais suggère toutes les bonnes questions. L’histoire proposée par ce métrage est finalement aussi simple que ses idées sous-jacentes sont infiniment complexes. Le tout magnifié par une photographie splendide, un somptueux travail sur les décors et les costumes afin de coller au plus près de l’atmosphère féodale du pays du soleil levant.

En conclusion, « Silence » est un très bon film d’aventures dont l’histoire nous plonge au cœur du Japon médiéval à l’époque où le shogunat décida d’éradiquer le christianisme. L’intrigue nous permet de suivre deux jeunes prêtes en quête de réponses sur le devenir de celui qui fut jadis leur mentor. La distribution est excellente, et les transformations physiques sont impressionnantes. La photographie est somptueuse même en sachant que le tournage s’est effectué à Taiwan, bien plus au Sud que le Japon. Les décors et les costumes permettent de nous immerger pleinement dans l’atmosphère de l’histoire. Martin Scorsese nous offre un regard réfléchi et émotionnel sur la spiritualité et la nature humaine, signant au passage ce qui s’avère probablement l’une de ses plus belles œuvres. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 151 567 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Suivez-nous sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :