Drame, Horreur

VIRAL (2016) ★★★☆☆


Viral (2016)

 

Synopsis : Le monde est subitement infecté par un mystérieux virus… Dans une petite ville des États-Unis, Emma et sa soeur Stacey découvrent horrifiées que les habitants contaminés se transforment en créatures féroces. Coupées du monde extérieur et prises au piège dans la ville, elles vont tenter de trouver un abri en attendant les secours. Mais le danger est partout…

Origine du film : États-Unis
Réalisateurs : Henry Joost, Ariel Schulman
Scénaristes : Christopher B. Landon, Barbara Marshall
Acteurs : Sofia Black D’Elia, Analeigh Tipton, Travis Tope, Machine Gun Kelly, Michael Kelly, Colson Baker
Musique : Rob Simonsen
Genre : Drame, Horreur
Durée : 1 heure et 25 minutes
Date de sortie : 29 juillet 2016 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Blumhouse Productions, Busted Shark Productions, IM Global
Distribué par : Dimension Films
Titre original : Viral
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « Viral » est un film d’horreur dramatique datant de 2016, réalisé par Ariel Schulman et Henry Joost, à qui l’on doit également « Nerve » (2016). Les acteurs principaux sont Sofia Black-D’Elia, qu’on a pu voir dans « Ben-Hur » (2016), Analeigh Tipton, qu’on a pu voir dans « Under Pressure » (2015), Travis Tope, qu’on a pu voir dans « Independence Day Resurgence » (2016), Colson Baker, plus connu sous le nom de Machine Gun Kelly, ou MGK, un rappeur qu’on a pu voir dans « Nerve » (2016) et Michael Kelly, qu’on a pu voir dans « Aux Yeux de Tous » (2015).

Analeigh Tipton fut la première à être enrôlée dans le film dirigé par Ariel Schulman et Henry Joost, pour y tenir l’un des rôles principaux, dès le mois d’avril 2014. La majorité du reste de la distribution fut engagée durant le mois de mai 2014. Le dernier arrivé fut Michael Kelly, pour incarner le père d’Emma et de Stacey. Il est intéressant de noter que les acteurs qui interprètent des lycéens ont tous autour des 25 ans. 

Dès la lecture du synopsis, on se doute déjà que l’on va voir un film dont le sujet, et donc l’histoire, est familier, et on ne peut que s’attendre à une sensation de déjà vu. Cependant, l’espoir d’être confronté à quelque chose de différent, quelque chose d’innovant reste présent, au plus profond de notre passion pour les films d’horreur. Malheureusement, cette attente, cet espoir est contrarié. Cet espoir ne rencontre qu’une forme de déception. « Viral » n’est en rien innovant. Le film n’apporte rien de novateur et fatalement, notre appréciation du métrage prend du plomb dans l’aile. 

Un virus, apparemment mondial, se répand comme une traînée de poudre, transformant (encore) les gens atteints en bêtes féroces ne cherchant qu’à contaminer les non-infectés. Le virus se transmettant vraisemblablement par le sang (analogie au SIDA ?). Les gens sont donc invités à rester cloîtrés chez eux, et à dénoncer toute personne suspectée d’être contaminée. Les militaires (toujours) contrôlent et procèdent aux arrestations, puis finalement ont ordre de raser, par l’intermédiaire de bombardements massifs, les zones infectées dont ils perdent le contrôle. 

Dans ce chaos, Emma (Sofia Black D‘Elia) et Evan (Travis Tope), deux adolescents qui viennent tout juste de se « trouver », vont collaborer afin de survivre et fuir vers une zone moins dangereuse. Le rythme devient assez dynamique dès lors que l’épidémie se développe à grande échelle et que les autorités mettent en place un couvre-feu. La première partie installant les personnes dans leurs routines. Les scénaristes ayant trouvé utile de développer une intrigue secondaire à travers la sempiternelle trame du problème de couple. 

La distribution est sympathique et offre d’honorables prestations. Analeigh Tipton nous offrant un personnage d’adolescente rebelle. Sofia Black D‘Elia dispose d’un personnage plus conventionnel, plus sage, plus mature. À noter que Michael Kelly interprète un personnage (Michael) plus agréable qu’à l’accoutumé. La bande originale est plaisante et la photographie est séduisante sans pour autant être avant-gardiste.

Le film est sorti aux États-Unis dans un nombre limité de salles, puis directement en VOD à partir du 29 juillet 2016, et finalement en DVD, pour rapporter à ce jour un peu plus de 550.000 dollars de recettes.

« Viral » a fait l’objet d’une édition en DVD ainsi qu’en Blu-ray, paru le 1er mars 2017 chez Warner Home Vidéo France. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, « Viral » est un film d’horreur correct malgré une trame ultra conventionnelle. L’histoire est usuelle dans le genre et ne propose aucune innovation. L’intrigue est tout aussi basique. La distribution offre d’honorables prestations. La mise en scène est correcte et le rythme est appréciable. La bande originale est plaisante. Un film qui se laisse agréablement regarder en raison de son format relativement court, mais qui ne restera probablement pas longtemps dans les mémoires. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “VIRAL (2016) ★★★☆☆

  1. Ah tiens, voilà qui m’intéresse pas mal, j’aime beaucoup l’affiche en plus !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 28/03/2017, 20 08 31 03313

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 180 490 personnes formidables ont déjà visité ce blog ! Merci !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :