Comédie, Crime - Policier, Drame

I DON’T FEEL AT HOME IN THIS WORLD ANYMORE (2017) ★★★☆☆


I Don't Feel at Home in This World Anymore (2017)

 

Synopsis : Quand une femme dépressive se fait cambrioler elle trouve une nouvelle motivation à sa vie en traquant ses voleurs avec l’aide de son voisin acariâtre. Mais bientôt cet étrange duo va devoir affronter un tas de criminels.

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : Macon Blair
Scénariste : Macon Blair
Acteurs : Melanie Lynskey, Elijah Wood, David Yow, Jane Levy, Devon Graye
Musique : Brooke Blair, Will Blair
Genre : Comédie, Drame, Policier
Durée : 1 heure et 33 minutes
Date de sortie : 24 février 2014 (États-Unis)
Année de production : 2017
Sociétés de production : Film Science, XYZ Films
Distribué par : Netflix
Titre original : I Don’t Feel at Home in This World Anymore
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : « I Don’t Feet at Home in This World Anymore » est un thriller écrit et dirigé par Macon Blair, qui effectue avec ce métrage ses premiers pas à la réalisation. Macon Blair qu’on avait pu voir dans « Blue Ruins » (2013). Les acteurs principaux sont Melanie Lynskey, qu’on a pu voir dans « The Intervention » (2016), Elijah Wood, qu’on a pu voir dans « The Trust » (2016), David Yow, plus connu comme membre d’un groupe de musique nommé Scratch Acid and The Jesus Lizard, Jane Levy, qu’on a pu voir dans « Dont’t Breathe » (2016) et Devon Graye, qu’on a pu voir dans « 13 Sins » (2014).

Le film a été diffusé en avant-première mondiale lors du Sundance Film Festival le 19 janvier 2017, où il a remporté le Grand Prix du Jury dans la catégorie U.S. Dramatic. Il a ensuite été diffusé par Netflix à partir du 24 février 2017. La production a débuté l’année précédente, en avril 2016, lorsque Melanie Lynskey et Elijah Wood ont été enrôlé dans le film. Le tournage a démarré durant ce même mois d’avril 2016 à Portland dans l’Oregon. 

L’histoire proposée nous invite à suivre Ruth Kimke (Melanie Lynskey), aide-soignante dans un service de soins palliatifs, qui se retrouve dans un tourbillon de violence, après s’être faite cambrioler. Pensant pouvoir récupérer ses affaires simplement, elle va demander de l’aide à Tony (Elijah Wood), un voisin taciturne, légèrement à l’ouest, passionné par les arts martiaux à la sauce manga, qui s’avère être plus ridicule qu’efficace.  

Bien que la trame soit quelque peu usuelle, nous invitant à suivre deux paumés dans leurs pérégrinations et que la mise en scène apporte son lot d’humour, c’est essentiellement l’intrigue qui est soignée, car, en fin de compte, on ne fait que se demander où tout cela peut nous emmener durant les deux tiers de la durée du métrage. L’affaire s’accélère subitement pour le dernier tiers dans un tourbillon d’action sanglante, laissant quelques-uns des protagonistes sur le carreau.  

« I Don’t Feel At Home in This World Anymore » nous offre, à l’instar d’un « Winter’s Bone » (2010), une vision sociale effrayante de l’Amérique profonde. Les deux principaux personnages vivant dans un quartier qui fut certainement dans les années 1980, un modèle de faubourg plaisant où vivaient les gens d’une classe sociale moyenne, mais qui aujourd’hui apparaît comme à la limite du quartier pauvre, où les maisons ne sont guère entretenues et où les habitants semblent souffrir du chômage et d’une certaine forme de pauvreté. 

La distribution est dominée par les prestations de Melanie Lynskey et d’Elijah Wood. L’actrice interprétant un personnage perdu, vivant en permanence dans la déprime, qui va vivre le fait d’avoir été cambriolée comme une véritable injustice, et qui va trouver à travers l’identification des auteurs une motivation débordante. L’interprète de Frodo Bessac dans la franchise du Seigneur des Anneaux, nous livre ici un personnage tout aussi perdu que son homologue féminin. Un no life se nourrissant de films, mangas et autres délires pour se définir une personnalité vaguement mystique inspirée par une maîtrise très aléatoire des arts martiaux. 

En conclusion, « I Don’t Feel at Home in This World Anymore » transcende son titre peu maniable pour offrir une histoire aux allures communes, mais dont l’intrigue captive notre attention avant de basculer dans un débordement de violence. La mise en scène est astucieuse fournissant au passage une vision sombre, voir toxique sur les normes sociales américaines. Un métrage difficilement étiquetable, à chemin entre le thriller, le drame, la comédie et le film criminel. Certaines scènes sont très drôles et l’ensemble offre un divertissement agréable. 

 

Bande-annonce :

Publicités

À propos de Olivier Demangeon

Rédacteur sur critiksmoviz.com, un blog dédié aux critiques de films.

Discussion

Une réflexion sur “I DON’T FEEL AT HOME IN THIS WORLD ANYMORE (2017) ★★★☆☆

  1. J’aimerais beaucoup découvrir ce film pour son sujet, son casting et je serais également curieuse de voir Macon Blair (que j’ai découvert dans les films de Saulnier) derrière la caméra !!

    Aimé par 1 personne

    Publié par tinalakiller | 05/04/2017, 18 06 29 04294

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nombres de Visites

  • 195 387 visiteurs ont fréquenté ce blog. Merci à tous !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Archives

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :