Série Télévisée

TAKEN – SAISON 1 (2017)


Taken Saison 1

 

Synopsis : Après avoir fait face à une tragédie personnelle, Bryan Mills, un ancien des forces spéciales, est recruté par la CIA pour mener de périlleuses missions. Un travail qui va lui permettre d’exploiter ses compétences très particulières… et très dangereuses.

Origine : États-Unis, France
Créateurs : Luc Besson
Nombres d’épisodes : 9
Genre : Action, Policier, Thriller
Acteurs : Clive Standen, Gaius Charles, Brooklyn Sudano, Monique Gabriela Curnen, Michael Irby, Jose Pablo Cantillo, Jennifer Beals
Durée : 60 minutes
Sociétés de production : FLW Films, EuropaCorp Television, Universal Television

Notre commentaire : « Taken » est donc une série télévisée franco-américaine basée sur la trilogie des films « Taken » mettant en scène Liam Neeson dans le personnage de Bryan Mills. Cette série se veut être une préquelle aux différents films, mais présentée dans un contexte actuel. Cliven Standen interprète une version jeune du personnage de Bryan Mills. La série a été commandée en septembre 2015 et le premier épisode a été diffusé le 27 septembre 2017 sur la chaîne américaine NBC. 

Les acteurs principaux sont Clive Standen, qu’on a pu voir dans « Everest » (2015), Gaius Charles, qu’on a essentiellement pu voir dans des séries télévisées comme « N.C.I.S. » (2012), « Grey’s Anatomy » (2012-2014) ou encore « Agents of S.H.I.E.L.D. » (2016), Brooklyn Sudano, qu’on a pu voir dans le sitcom américain « Ma famille d’abord », Monique Gabriela Curnen, qu’on a pu voir dans « The Dark Knight » (2008), Jose Pablo Cantillo, qu’on a pu voir dans « Prémonitions » (2015) et Jennifer Beals, qu’on a pu voir dans « Manhattan Night » (2016).

Episode 1 : « Pilot » réalisé par Alex Graves. ★★★★☆
La sœur de Bryan Mills est tuée lors d’une fusillade dans un train alors que ce dernier cherche à neutraliser ce qu’il croit être deux terroristes venus frapper au hasard. Christina Hart (Jennifer Beals), directeur adjoint du Bureau du Renseignement National, et son équipe commence à suivre Bryan Mills, en apprenant que celui-ci avait tué le fils de Carlos Mejia, un terroriste et un seigneur de la drogue, lors d’une opération en Colombie pour le compte de la DEA en 2015. Déduisant que Carlos Mejia est derrière ce meurtre, Bryan Mills laisse ses parents pour qu’on se focalise sur lui. Il apprend que Mike Hall, avec qui il faisait équipe lors de l’intervention en Colombie, travaille désormais pour les terroristes et l’enlève. Il épargne néanmoins sa vie en apprenant qu’il subit des menaces sur sa fille pour l’obliger à collaborer avec les hommes de Carlos Mejia. Bryan Mills se rend aux hommes de Mejia qui le conduisent auprès de ce dernier. Les agents de Christina Hart interviennent in extremis pour empêcher Bryan Mills de tuer Carlos Mejia. Bryan Mills se réveille à l’hôpital où Christian Hart lui propose de rejoindre son équipe. 

Un premier épisode qui nous plonge très rapidement dans le bain rapidement, puisque la scène d’ouverture se déroule dans le train où va se dérouler une attaque terroriste et durant laquelle la jeune soeur de Bryan Mills va perdre la vie. On prend donc rapidement conscience que l’action va être au coeur de cette série, et le reste de l’épisode viendra confirmer cela. En découvrant ce Bryan Mills jeune, on comprend qu’à ce stade de son existence, il a déjà beaucoup d’expérience du combat et des armes à feu, puisqu’il a participé à des missions d’appui pour la DEA en territoires étrangers. 

On peut d’ores et déjà observer les manœuvres pas très catholiques des agents de la DNI (Director of National Intelligence), qui observe à distance, se servant de Bryan Mills comme d’un appât, pour intervenir au moment qu’ils jugent le plus opportun. Un concept très américain, où la vie des gens n’est pas toujours placée en premier dans leur logique. 

Clive Standen, qui interprète Bryan Mills, offre un personnage dynamique et déterminé. Cependant, autant on peut comprendre sa détermination à identifier les assassins de sa sœur, ainsi que celle qui vise à comprendre quel est le complot dans lequel il est visé, autant, on peut critiquer la manière dont l’acteur semble affecté par la perte tragique de sa sœur, par une quasi-absence d’émotion. 

Clive Standen et Celeste Desjardins dans Taken (2017) Episode 1 : Pilot

Clive Standen et Celeste Desjardins dans Taken (2017) Episode 1 : Pilot

 

Épisode 2 : « Ready » réalisé par Michael Offer. ★★★☆☆
Bryan Mills a rejoint l’équipe dirigée par Christina Hart, mais il souffre encore du décès de sa soeur, ce qui le perturbe. Utilisant les informations fournies par Carlos Mejia, Christina Hart envoie une équipe tactique en Ukraine pour capturer un seigneur de la drogue. Cependant grâce à Bryan Mills, qui suit l’opération sur moniteur depuis les États-Unis, Harris est sauvé d’une explosion de grenade. Un sénateur meurt, apparemment d’une crise cardiaque. L’agent de la CIA, Clara Ward, contacte Christina Hart et lui révèle que c’était un assassinat. Durant l’opération visant à récupérer l’agent Ward, cette dernière est tuée et Christina Hart est blessée. L’équipe se lance à la poursuite du sniper et parvient à le capturer, mais ce dernier est gravement blessé. Il est transporté à l’hôpital, ou d’autres mercenaires débarquent pour l’éliminer avant qu’il ne parle. Ceux-ci échouent en raison de l’intervention de Bryan Mills. Le nom du commanditaire est dévoilé et ce dernier est rapidement arrêté.

Un épisode assez bien rythmé, avec quelques séquences d’action bien orchestrées. L’équipe existente accepte finalement la présence du nouveau, en la personne de Bryan Mills, qui a pu faire ses preuves sur le terrain. Jennifer Beals (Christina Hart) est beaucoup plus présente dans cette histoire, et se retrouve au centre de l’intrigue. L’actrice donne de la force à son personnage, en démontrant de la détermination et une certaine forme d’insensibilité vis à vis des « méchants ». Clive Standen (Bryan Mills) semble être à l’aise dans les scènes d’action, aussi bien dans le combat à mains nues que dans les scènes de fusillade. On peut néanmoins encore une fois critiquer son jeu d’acteur dans les parties sentimentales. On n’arrive pas à percevoir de l’émotion dans les situations où il fait référence à sa sœur et sa peine de l’avoir perdu.

Clive Standen dans Taken (2017) Episode 2

Clive Standen dans Taken (2017) Episode 2

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “TAKEN – SAISON 1 (2017)

  1. J’étais curieuse de voir ce que pouvait donner cette série, alors merci beaucoup pour cet aperçu, ça m’a l’air vraiment positif !

    Aimé par 1 personne

    Publié par Vampilou fait son Cinéma | 07/04/2017, 14 02 34 04344

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Nbs de Visites

  • 52,821 visites
Follow CritiKs MoviZ on WordPress.com

Suivez-nous sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :